20 Minutes France n°3580 20 nov 2020
20 Minutes France n°3580 20 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3580 de 20 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : les jeunes à la une avec la nouvelle série de TF1.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
20 PRODUCTION pour minutes Social Pour résider en France et être protégés, ces mineurs non accompagnés vont entamer un long parcours Ce 20 novembre a lieu la journée internationale des droits de l’enfant. Une journée qui commémore l’engagement pris par les dirigeants du monde en adoptant la Convention relative aux droits de l’enfant de 1989. Ces droits doivent permettre aux plus jeunes de vivre pleinement leur enfance, y compris pour ceux qui ont fui leur pays et se retrouvent sans parent ni représentant légal sur le sol français. C’est ce que l’on appelle les mineurs non accompagnés (MNA). Cette migration, principalement en provenance d’Afrique, est en forte croissance en France. La preuve  : les chiffres ont triplé en l’espace de cinq ans. Ils étaient ainsi 16 760 en 2019 contre 5 033 MNA * en 2014. A la violence de la vie dans leur pays d’origine et la douleur d’abandonner leurs proches, s’ajoute celle vécue sur les routes de l’exil. En raison de leur minorité et de leur isolement, l’Etat français s’est donc engagé il y a 30 ans à les prendre sous sa protection. Un parcours difficile La présomption de minorité ne prévaut pas. Pour être protégés, ils doivent démontrer leur situation. Le département l’évalue via des entretiens et parfois des examens médicaux. En attendant, ces enfants en danger doivent GettyImages BesnardApprentis d’Auteuil être mis à l’abri grâce à l’accueil provisoire d’urgence instauré. Mais ces hébergements sont parfois saturés et les jeunes, se retrouvent souvent dans la rue, à attendre que leur minorité et leur isolement soient reconnus pour être pris en charge. Ils relèvent alors de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) et disposent d’un hébergement, d’un accès aux soins et à la scolarisation. La plupart des MNA sont accueillis dans des Maisons de l’Enfance à Caractère Social (MECS) et bénéficient d’un accompagnement éducatif individualisé en fonction de leur profil et de leurs besoins. Objectif ? Les reconstruire, leur permettre de devenir autonomes, de gérer le quotidien, de s’insérer socialement et professionnellement. Les équipes éducatives s’assurent également de leur santé, des soins à leur prodiguer, de la gestion administrative. Ces mineurs peuvent alors entreprendre des démarches auprès des préfectures pour faire une demande de régularisation. Une course contre la montre s’engage pour trouver sa place car la majorité signe souvent la sortie du dispositif de protection de l’enfance. Dorothée Blancheton 20 Minutes Production *Rapport annuel d’activité 2017 de la Mission mineurs non accompagnés, Ministère de la Justice Vendredi 20 novembre 2020 La protection des mineurs étrangers Le parcours des mineurs non accompagnés est difficile, surtout lorsqu’ils doivent faire valoir leurs droits. « Ce type de dispositif leur apprend à devenir autonomes » Annie Delvaux, directrice de la Maison Sainte-Adélaïde de Bourgogne, nous en parle. Comment est né le dispositif Les fils de Noé, créé par Apprentis d’Auteuil à Dijon ? Face à l’afflux important de migrants en 2017-2018, le Conseil départemental nous a demandé un accompagnement spécifique pour ces mineurs non accompagnés. Aujourd’hui, nous en hébergeons 29 dans des appartements où ils vivent en colocation au sein de la même résidence. Il y a un lieu de vie commun et une ambiance familiale. Là, ils peuvent échanger avec les cinq professionnels présents et apprendre à devenir autonomes. Comment sont-ils accompagnés ? Nous approfondissons les cours de Français donnés par l’académie de Côte d’Or pour progresser plus vite. Ils apprennent aussi à tenir un logement, respecter la copropriété, gérer leur budget, prendre des rendez-vous médicaux, régler des démarches administratives... Au début, on leur montre comment faire, puis progressivement ils font seuls. Leur conseiller en insertion professionnelle et leur éducateur scolaire discutent avec eux de leurs envies professionnelles, leur apprennent à chercher un stage. Ils découvrent un métier, ses exigences, voient s’ils sont faits pour ce travail ou pas. On les aide aussi à construire leur parcours de régularisation. C’est un accompagnement individualisé. Quel bilan en tirez-vous après trois ans ? Les retours sont gratifiants. Nous La protection de l’enfance et des MNA 181 860 jeunes sont placés en établissement ou famille d’accueil en France (DREES, 2015). 7 990 enfants et adolescents en danger ou en risque de l’être sont accueillis par Apprentis d’Auteuil, dont plus de 2100 MNA en 2019. 2 ans En moyenne, un MNA est pris en charge 2 ans par Apprentis d’Auteuil. avons 80 à 90% des jeunes sous notre toit qui sont en apprentissage. La plupart arrive à s’insérer. Notre limite, c’est la régularisation car après 18 ans, ils n’ont plus la protection garantie aux mineurs. Mais ils restent des jeunes de la famille Apprentis d’Auteuil. Ils peuvent compter sur nous. Et quand ils reviennent nous saluer et nous montrent leur contrat de travail, on se dit que là on a réussi. Propos recueillis par Dorothée Blancheton Ce contenu a été réalisé avec Apprentis d’Auteuil, par 20 Minutes Production, l’agence contenu de 20 Minutes.
PRODUCTION pour Quoad e ; x i4 cue:voi em FAiume, eget fii+e,.+2 5ociedà toeâ oirfute « LA'APPMENTe. DeAtITEIAL iirfiteràs d Iiietta » La, Cdhavitibeel domo atoix de, YR.0.- tivrreien.. Meinicnviee QOMO- 6/1. MUS, à ON 00.4 47Aireti ilareebb efdue,) el4da.0-,4 iftetWOLX. Corre-multt-naLr Jenirrettiert., e k. fierAk Ped.euteL cetÉ JWAtimiu. à euh Ge+e,ei tua apek &Rade âe.top-,:io, -gétairaeie- dee rive cii ; eutu, feke. itto-M 3.0 eruz tequtlarruz, se.s/Lah,ctuti- Liziyulte.cie, cereaut.g. nritigh- 4 1UttrAttceireleL, treleiGLItfirivte- unbard[Fitaittaa4weLebeek. Ce contenu aété réalisé avec Apprentis d’Auteuil, par20Minutes Production, l’agencecontenu de 20 Minutes. Vendredi 20 novembre2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :