20 Minutes France n°3578 16 nov 2020
20 Minutes France n°3578 16 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3578 de 16 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : natalité, pas toujours un jeu d'enfant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
GRAND PARIS La RATP veut prendre le train de l’intelligence artificielle Sécurité La régie expérimente des caméras capables d’envoyer des images en temps réel Un algorithme permettra-t-il bientôt de détecter un colis suspect dans un RER ou une femme victime de harcèlement sexuel dans un bus ? C’est en tout cas le vœu formulé par Valérie Pécresse. « L’intelligence artificielle sans identification personnelle doit pouvoir être déployée rapidement dans les transports en commun », a insisté la présidente (Libres) de la région et d’Ile-de- France Mobilités, jeudi, en marge de la présentation par la RATP d’un nouveau type de caméras de surveillance. Moduler les interventions Expérimenté dans trois bus de la ligne 170, ce dispositif a pour spécificité de transmettre en temps réel les images de surveillance au PC sécurité. Les Recruter une personne en situation de handicap vous semble compliqué ? Recruter une personne en situation de han www.ladapt.netC. Politi/20 Minutes 16 22 NOV 20 20 SEMAINE EUROPEENNE POUR L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES www.semaine-emploi-handicap.com Au sein du PC sécurité de la RATP. agents peuvent ainsi moduler les interventions en fonction des difficultés rencontrées. Et, à terme, la régie des transports souhaite pouvoir s’appuyer sur l’intelligence artificielle pour affiner ce dispositif de vidéosurveillance. « En pratique, il suffirait d’ajouter un programme pour filtrer les images, repérer, par exemple, des gestes brusques qui pourraient être ceux d’une te iça agefiph "tep,Vè Caen°c===i Microsoft groupe pomona irkt bagarre », précise sa présidente, Catherine Guillouard. En clair  : un algorithme permettrait un traitement plus efficient des images, en orientant l’opérateur sans surcharger le PC sécurité. Depuis plusieurs années, la RATP nourrit l’idée d’utiliser l’intelligence artificielle pour améliorer la sécurité dans les transports. En mai, des caméras capables de détecter la présence d’un carré de tissu sur le visage avaient été déployées dans la station Châtelet-Les- Halles afin de mesurer le bon respect du port du masque. Un test avorté au bout d’un mois, la Commission nationale de l’informatique des libertés estimant que le « droit d’opposition », qui permet de refuser d’être filmé, n’était pas garanti. Valérie Pécresse s’est d’ores et déjà dite favorable à la création d’une peine complémentaire d’interdiction de paraître dans les transports pour les délinquants multirécidivistes. Depuis la fin du premier confinement, les actes de délinquance y ont fortement augmenté  : rien qu’au mois de septembre, les vols à la tire ont bondi de 18%. Caroline Politi L <114> MMNiuN !.1 ; fiPhfP accenture vivendi randstad SOOR edam — ê tre I, -.. œ.-e 7-, KORIAN The masd., ro 2 Lundi 16 novembre 2020nnru secondes Heureusement les compétences comptent dans la balance ! #SEEPH2020 Une policière grièvement blessée dans l’Essonne. Dans la nuit de samedi à dimanche, une policière a été grièvement blessée aux Ulis (Essonne) après avoir été percutée par une voiture en fuite. Les forces de l’ordre intervenaient alors dans un camp de gens du voyage, a appris l’AFP. Trois gardés à vue après la fête sauvage à Joinville-le-Pont. Le propriétaire du pavillon et l’organisateur de la soirée clandestine à Joinville-le-Pont (Valde-Marne), ainsi qu’une troisième personne, ont été placés en garde à vue, a-t-on appris dimanche de source policière proche de l’enquête. La fête avait réuni dans la nuit de vendredi à samedi entre 300 et 400 personnes, « dans un mépris total des règles sanitaires ». Au moins un des participants a été testé positif au Covid-19. Paris branche Total. La Ville a choisi le groupe pétrolier Total pour reprendre les bornes électriques Autolib’. La mise en service des premières stations devrait avoir lieu entre mai et décembre 2021. En partenariat avec  : Avec le soutien de  : france.tv.114G, LU minutes
GRAND PARIS « Un engouement pour le vélo, mais... » Mobilités Dany Nguyen-Luong, de l’Institut Paris Région, évoque l’évolution des déplacements des Franciliens ces derniers mois Confinement, déconfinement, couvrefeu, reconfinement… Les déplacements des Parisiens et des Franciliens n’ont jamais été aussi compliqués que ces derniers mois. Pour y voir plus clair, et pour la première fois, l’Institut Paris Région a décidé de rassembler les informations les plus actualisées sur l’évolution de la mobilité dans la région. « Les données seront ensuite mises à jour une fois par mois, avec une analyse approfondie tous les trimestres », annonce auprès de 20 Minutes Dany Nguyen-Luong, directeur du département mobilité à l’institut. Quelles grandes tendances de déplacements peut-on observer depuis le premier confinement ? On observe, depuis la fin du premier confinement, une remontée progressive de la fréquentation des transports minutes www2Ominutes.fr/paris www.facebookcom/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis vingt.minutes sur Snapchat en commun, avec une stabilisation à 65% en septembre. Et, sans le rebond épidémique, cette remontée aurait continué, sans toutefois retrouver une fréquentation normale d’avant-Covid-19, vu les pratiques de télétravail qui se développent. Ces derniers mois, nous avons beaucoup parlé du développement de la pratique du vélo dans la capitale… Il y a un vrai engouement pour le vélo, mais il faut le tempérer. Il tend en effet à s’affaiblir avec le mauvais temps. A noter aussi que, sur la période de pointe du matin, la croissance est plus faible qu’à la journée. Cela veut dire que ce n’est pas le trajet domicile-travail qui a le plus bénéficié de l’usage du vélo. Mais plutôt d’autres motifs de déplacement, comme le loisir. Qu’en est-il du covoiturage, Urgence pour « l’urgence sociale » Politique Les demandes de RSA se multiplient en Ile-de-France. Notamment à Paris, avec une augmentation de 13% du nombre de bénéficiaires par rapport à janvier, fait savoir la Mairie. Dans le même temps, la précarité s’accélère et les associations d’aide alimentaire sont davantage sollicitées. De nombreux élus tentent ainsi de se mobiliser face à l’« urgence sociale », note Fatoumata Koné, présidente du groupe écologiste de Paris. De fait, lors du Conseil de Paris, qui s’ouvre mardi pour trois jours, les élus écolos demanderont notamment « la création d’un fonds exceptionnel destiné aux associations de solidarité ». Ils prônent aussi la mise en œuvre immédiate du RSA pour les 18-25 ans et d’un « chèque alimentaire » pour donner avec vous accès à des produits de bonne qualité aux plus fragiles (proposition issue de la Convention citoyenne pour le climat). La majorité, elle, assure vouloir poursuivre ses aides et renforcer l’aide alimentaire auprès des plus pauvres  : « Lors du premier confinement, nous avons distribué en moyenne 17 000 repas par jour (…), a expliqué récemment au JDD la maire de Paris, Anne Hidalgo [PS]. Nous renforcerons aussi les maraudes. » De son côté, la droite demande toutefois à ce que « l’hiver soit mieux anticipé ». La gestion de la crise migratoire n’est pas en reste. « Nous allons financer neuf structures pour l’accueil et l’intégration des réfugiés », a indiqué Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris chargé du logement. R.L. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr www.instagram.coni/20minutesparis fr.linkedin.com/company/20-minutes www.pinterestfr/20minutes O. Coret/Sipa Le vélo n’a pas été davantage privilégié pour se rendre au travail. qui semble être en chute libre ? Les trajets en covoiturage étaient marginaux avant le Covid-19. Ils ne représentaient que 5 000 trajets par jour en Ile-de-France sur les 15 millions de déplacements en voiture quotidiens. Il y a eu un pic à 18 000, durant la période de grèves, l’hiver dernier, mais ça a chuté durant le confinement et ça a du mal à reprendre. C’est devenu insignifiant, avec 500 trajets par jour, notamment car ces déplacements ne sont plus subventionnés par Ile-de-France Mobilités. Par ailleurs, il y a la crainte de partager un véhicule avec un inconnu. Propos recueillis par Romain Lescurieux La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE I. Oi piéter) Lm iii0411 ! ! Je, priéitéo'3 Lundi 16 novembre 2020 Ça bouchonne toujours « Les kilomètres de bouchons sont un indicateur de la congestion routière, mais pas forcément de la circulation, nuance Dany Nguyen-Luong. En tout cas, ils ont retrouvé début juillet leur niveau habituel d’avant-Covid-19. Et c’est le 29 octobre, veille du reconfinement, qu’a été atteint le record du deuxième jour le plus embouteillé en Ile-de- France [700 km de bouchons], après un jour de fortes chutes de neige en 2018. » DEMAIN matin après-midi matin après-midi 10 °C 13 °C 9 °C 14 °C Voilà (enfin) la saison des feuilles mortes Temps mitigé avec une alternance d'éclaircies et de passages nuageux sur la plupart de nos régions. Quelques faibles averses se produisent du Sud-Ouest au Nord. Les températures sont en nette baisse et sont de saison. Prévisions ultra détaillées 11'TV-WEB-APPLIS LA.CHAINBA FIEO.COIA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :