20 Minutes France n°3575 9 nov 2020
20 Minutes France n°3575 9 nov 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3575 de 9 nov 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : nouvelle donne avec Joe Biden élu Président.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
SPORTS « On passe du rêve à la réalité » Vendée Globe Les 33 skippeurs ont pris dimanche le départ de la 9 e édition Enthousiastes, décontractés, concentrés, « tendu comme un string » (selon Alan Roura), « excité et nerveux » (pour Boris Herrman)… Les 33 skippeurs étaient dans des états bien différents, dimanche matin aux aurores, à quelques minutes d’un dernier adieu aux (très) proches et de grimper pour plusieurs semaines sur leur monocoque pour cette 9 e édition du Vendée Globe. Nicolas Troussel, accompagné de ses trois enfants et de sa femme, avouait un certain stress avant le départ de son premier Vendée et reconnaîssait n’avoir « pas bien dormi ». « Ce n’est pas anodin de partir seul autant de temps », rappelle le skippeur de 46 ans, finalement pas dérangé par l’absence de spectateurs compte tenu du contexte sanitaire. « Je pense que c’est plus facile à vivre émotionnellement sans public. » « On est là pour faire rêver les gens, encore plus avec le contexte actuel. » Maxime Sorel Jérémie Beyou, qui s’élançait pour son quatrième Vendée, ne trouvait « pas ça drôle » ce vide autour du chenal. « Il n’y a pas grand monde qu’on peut serrer dans les bras et le public te donne du peps sur le départ, et là, il n’est pas là ! » Charlie Dalin, qui fait partie des trois Renversant, Daniil Medvedev devient le quatrième tsar de Paris Tennis Des missiles au service, suivis si nécessaire de rafales de coups du fond du court. Le Russe Daniil Medvedev a remporté une bataille rangée, dimanche, face à l’Allemand Alexander Zverev, pour gagner le Masters 1000 de Paris, son premier titre de la saison. Le Russe, 5 e mondial, qui n’avait jamais dépassé le 2 e tour du tournoi en salle parisien, s’est imposé (5-7, 6-4, 6-1). Les choses avaient pourtant mal commencé, Zverev s’adjugeant la première manche au terme d’un joli combat. Mais le Russe n’est pas sorti de son match pour autant et a empoché les deux manches suivantes, n’offrant que cinq petits pointsL. Venance/AFP ##JEV#145-78-https://tinyurl.com/y68nfwhj##JEV# ou quatre favoris, était, lui, déjà focalisé sur la course. Sa perception est froide, pragmatique. « Ce qui est important, c’est qu’on puisse partir, lâche-t-il. Moi, je ne suis pas là pour me faire acclamer par la foule, mais pour le Vendée Globe. » Comprenez, pour le gagner. D’ailleurs, le navigateur de 36 ans, deuxième sur la Vendée Arctique début juillet, imaginait déjà l’arrivée. « On espère qu’elle ne se passera pas à huis clos, ça serait triste ! » Clarisse Cremer, 30 ans, qui prend la suite du dernier vainqueur Armel Le Cléac’h, dans le team Banque Populaire, semblait imperméable à la pression. « Je suis tellement contente de partir, se réjouissait-elle. J’ai un peu chaud, un peu froid. Le départ, aujourd’hui, c’est le reflet de ce qu’on en tout et pour tout à son adversaire du jour. « C’est magnifique, je suis très content, a déclaré le vainqueur à l’issue de cette finale. Ça fait du bien de gagner ici, j’adore jouer dans cette enceinte. C’est dommage de ne pas pouvoir partager ce sacre avec le public. » Medvedev est ainsi devenu le 4 e joueur russe à remporter ce Rolex Paris Masters après Safin, Davydenko et Khachanov. Il remporte à Bercy son 3 e Masters 1000 après Cincinnatiet Shanghai. Cette victoire lui permet de monter au 4 e rang du classement ATP, devant Roger Federer, et d’aborder avec le plein de confiance le Masters de Londres (15 au 22 novembre). O. Del Pozo/AFP a vécu depuis plusieurs semaines. » Thomas Ruyant, lui aussi dans les favoris de l’épreuve, regrettait l’absence de « magie » sans les dizaines de milliers de spectateurs le long du chenal. Tous avaient néanmoins bien conscience d’être « des privilégiés », selon le terme de Kevin Escoffier. « La France est aujourd’hui confinée et nous, on est là, on part en mer pour au moins trois mois, lance Maxime Sorel, pour qui c’est également une première. On est là pour faire rêver les gens, encore plus avec le contexte actuel. Je mesure la chance que j’ai d’être là aujourd’hui. » Et le Malouin de faire une confidence  : « Je me suis levé ce matin en me disant  : «Je vais faire le tour du monde». Je crois qu’il n’y a pas grand monde qui peut se dire ça un matin en -in Cu secondes Roglic remporte son deuxième Tour d’Espagne consécutif. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a remporté dimanche son deuxième Tour d’Espagne d’affilée à l’issue de la dernière étape madrilène, remportée par l’Allemand Pascal Ackermann(Bora). Au classement général final, le Slovène devance l’Equatorien Richard Carapaz (Ineos) et le Britannique Hugh Carthy (Education First). 14 Lundi 9 novembre 2020 Le skippeur Thomas Ruyant a regretté l’absence de « magie » sans les dizaines de milliers de spectateurs pour le départ. se levant ! C’est juste un truc de fou. Après, je vous mentirai si je vous disais que je n’ai pas peur. » Yannick Bestaven se dit « pas stressé du tout ». « C’est relax », lâche-t-il le sourire en bandoulière. « Il n’y a pas de vent, il fait beau… » Et un brouillard à couper au couteau qui sera à l’origine de plusieurs reports du départ… « On passe du rêve à la réalité aujourd’hui, poursuit Charlie Dalin. Je suis prêt, le bateau est prêt, il n’y a plus qu’à. » Quelques minutes avant, l’Allemand Boris Herrman confessait sa tristesse de quitter « sa chienne », qui l’a accompagné pendant tout le confinement. « Cette période avec elle, c’était une première étape avant la vraie solitude. » De notre envoyé spécial aux Sables-d’Olonne, David Phelippeau Geraci, Jelonch et Thomas en bleu. Le sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié, a convoqué dimanche Killian Geraci, Anthony Jelonch et Teddy Thomas. Ils complètent ainsi le groupe de 28 pour préparer le premier match de la Coupe d’automne des nations contre les Fidji le 15 novembre. En MotoGP, scénario catastrophe pour Quartararo. L’Espagnol Joan Mira a remporté le Grand Prix d’Europe MotoGP dimanche, et s’envole au championnat face à Fabio Quartararo. Le Français a connu un scénario catastrophe en chutant dès le premier tour, avant de repartir pour terminer 14e. *
SPORTS Kadewere leur a fait à l’envers Football Entré en jeu alors que l’OL était mené face à Saint-Etienne, l’attaquant lyonnais, auteur d’un doublé, a finalement offert le derby aux siens Le derby est bel et bien un match à part. Il fallait bien ça pour voir l’ASSE (15 e) , à la dynamique cataclysmique, envisager pendant la majeure partie du match un petit exploit au Parc OL, avant de céder contre de décevants Lyonnais (0-1 à la pause puis 2-1), tout de même cinquièmes en L1 grâce à ce succès. V Un OL si longtemps insipide. A la hauteur du choc à Lille (1-1), une semaine plus tôt, l’OL de Rudi Garcia est retombé dans ses travers contre toute attente dimanche. Il y a certes eu deux buts refusés pour hors-jeu à un Moussa Dembélé. Mais l’équipe de Rudi Garcia s’est fait prendre à la gorge par son voisin stéphanois en première période. Et lorsque l’OL est enfin entré dans son match, il a trouvé le moyen de se faire piéger Ligue 1 - 10 e journée Dimanche  : Lyon-Saint-Etienne (2-1), Brest-Lille (3-2), Nîmes-Angers (1-5), Lorient-Nantes (0-2), Metz-Dijon (1-1), Lens-Reims (4-4), Nice-Monaco (1-2) Samedi  : Bordeaux-Montpellier (0-2), Paris-Rennes (3-0) Vendredi  : Strasbourg-Marseille (0-1) Classement Pts Diff. 1 PARIS 24 +23 2 Lille 19 +10 3 Rennes 18 +4 4 Marseille 18 +4 5 Lyon 17 +7 6 Monaco 17 +3 7 Montpellier 17 +3 8 Nice 17 -3 9 Angers 16 -5 10 Metz 15 +3 11 Lens 14 0 12 Bordeaux 12 -2 13 Brest 12 -7 14 Nantes 11 -2 15 Saint-Etienne 10 -5 16 Reims 9 -2 17 Lorient 8 -5 18 Nîmes 8 -9 19 Strasbourg 6 -9 20 Dijon 4 -14 comme la semaine passée, avec un duel gaspillé, cette fois par HoussemAouar. Dans la foulée, Denis Bouanga a provoqué une boulette et un but contre son camp d’Anthony Lopes (0-1, 40 e). V Il y a encore de la vie à Sainté. Après cinq défaites consécutives, dont deux derniers matchs désastreux (à Metz et contre Montpellier) sans le moindre tir cadré, les joueurs de Claude Puel ont retrouvé des couleurs lors de ce derby. A l’image d’Yvan Neyou, omniprésent au milieu, et du Gabonais Denis Bouanga enfin titularisé et tranchant devant, l’ASSE a montré un joli visage. Conquérants et sans complexe face à leur meilleur ennemi, les Stéphanois ont notamment buté à trois reprises sur un Anthony Lopes, sur ces coups-là, plus inspiré (11e, 13e, 77 e). O. Scarff/AFP J.-P. Ksiazek/AFP V Tino Kadewere, héros inattendu. « J’ai rêvé de marquer deux buts dans le derby », confiait Tino Kadewere dans la semaine. Bien que remplaçant dimanche, l’attaquant zimbabwéen a réussi cette énorme performance pour son premier derby, le tout en moins de dix minutes. Pour que la grosse cote soit complète, son doublé a été initié par Maxwel Cornet, avec à la clé une talonnade habile (1-1, 65 e) et une finition surtout heureuse en taclant (2-1, 74 e). Un penalty hors cadre de Denis Bouanga (88 e) plus tard et l’OL s’est bien sorti de ce piège insoupçonné. A Lyon, Jérémy Laugier Nouvelle victoire de Rashford dans la lutte contre la pauvreté infantile Football Le gouvernement britannique a promis de fournir aux enfants de familles défavorisées, durement touchées par les retombées de la pandémie, des repas gratuits pendant les vacances de Noël et après, a annoncé dimanche le footballeur Marcus Rashford, leadeur de la campagne menée en ce sens. Marcus Rashford président ? 15 Lundi 9 novembre 2020 Intenable, le Zimbabwéen a littéralement écœuré la défense stéphanoise. Au Royaume-Uni, les enfants les plus pauvres bénéficient de repas gratuits en période scolaire, mais pas pendant les vacances. Face aux difficiles retombées économiques du coronavirus, la star de Manchester United avait appelé le gouvernement à nourrir gratuitement plus d’un million d’enfants pendant les vacances scolaires. Le footballeur de 23 ans affirme avoir reçu, samedi, un coup de fil de Boris Johnson, juste après la victoire (3-1) de son club contre Everton en Premier League, dans lequel le Premier ministre britannique lui annonçait que le gouvernement allait finalement débloquer des fonds. « J’ai eu une bonne conversation avec le Premier ministre pour mieux comprendre le plan qu’il proposait, et je salue ces mesures qui ont été prises pour lutter contre la pauvreté alimentaire infantile », a indiqué le footballeur dans un communiqué. Marcus Rashford avait déjà fait reculer le gouvernement en le contraignant à prolonger durant l’été ce programme de repas gratuits mis en place pendant le confinement et la fermeture des écoles. Une « ambiance » visuelle Pas de cris de supporteurs enregistrés et diffusés lors de la rencontre, dimanche. L’Olympique Lyonnais a préféré un décor visuel plutôt qu’une bande sonore pour jouer le derby à huis clos. Une bâche aux couleurs du « Kop virage nord » était placée derrière le but, côté nord, du Groupama Stadium. Dans la tribune latérale face aux caméras, une autre bâche, du club, adressait des messages aux supporteurs de l’OL. n n Cu secondes Vincent Labrune prêt à affronter Mediapro. La hache de guerre est déterrée entre la Ligue de football professionnel (LFP) et Mediapro. Le président de la LFP, Vincent Labrune, s’est dit prêt à affronter le groupe sino-espagnol dont il exige qu’il « respecte ses engagements », après le non-versement par Mediapro des droits TV liés aux championnats de L1 et de L2 en octobre. Ansu Fati gravement blessé au genou. Le jeune prodige du FC Barcelone, l’attaquant international espagnol Ansu Fati (18 ans, 4 sélections), s’est blessé au genou gauche, samedi, et sera opéré ce lundi. Il souffre d’une fracture du ménisque et pourrait être indisponible près de cinq mois. City et Liverpool se neutralisent. Liverpool n’est plus en tête de la Premier League à l’issue de la 8 e journée et de son match nul (1-1) à Manchester City. Les Reds ont ouvert le score sur un penalty de Salah (13 e) , avant que Gabriel Jesus égalise. La place de leadeur est désormais occupée par Leicester.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :