20 Minutes France n°3570ES4 29 oct 2020
20 Minutes France n°3570ES4 29 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3570ES4 de 29 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : le confinement reprend la main.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ACTUALITÉ Le reconfinement, c’est maintenant Pandémie Le dispositif national annoncé par Emmanuel Macron doit prendre effet dès vendredi Sept mois après le confinement instauré à la mi-mars pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, le président de la République a décidé de reconfiner le pays. Emmanuel Macron l’a annoncé aux Français lors d’une allocution télévisée, mercredi à 20h. « Le virus circule à une vitesse que même les prévisions les plus pessimistes n’avaient pas anticipée », a assuré le chef de l’Etat, prévenant que la deuxième vague « sera sans doute plus dure et plus meurtrière que la première ». Aussi, il a dit la nécessité de donner « un coup de frein brutal aux contaminations ». Ce nouveau confinement sera mis en place dès vendredi, au moins jusqu’au 1er décembre. « Tout le territoire national est concerné », à l’exception d’aménagements dans les territoires d’outre-mer, a précisé le chef de l’Etat. Les déplacements entre les départements seront interdits, avec une tolérance pour ce week-end de retour des vacances de la Toussaint. « Vous pourrez sortir travailler » De la crèche au lycée, les établissements scolaires resteront ouverts, avec des « protocoles sanitaires renforcés ». Dans les universités, les cours en ligne seront privilégiés. Le télétravail « sera à nouveau généralisé », mais « vous pourrez sortir pour travailler », a indiqué Emmanuel Macron, qui souhaite Des mesures pour les bas salaires Europe La Commission européenne a dévoilé mercredi une directive visant à améliorer les bas salaires dans l’Union européenne et à lutter contre le dumping social. La proposition prévoit des règles obligatoires pour les 21 pays de l’UE déjà dotés d’un salaire minimum afin de favoriser leur augmentation. Toutefois, elle ne comporte pas d’obligation d’introduire un salaire minimum dans les six pays qui n’en disposent que l’activité économique continue avec « plus d’intensité » que lors du confinement printanier. Par ailleurs, les visites en maison de retraite et en Ehpad seront autorisées, et les cimetières demeureront ouverts à la Toussaint. En revanche, les commerces non essentiels devront fermer, tout comme les bars, les restaurants et les établissements recevant du public. « Nous évaluerons tous les quinze jours si ces mesures peuvent être allégées », a précisé le chef de l’Etat. Le Premier ministre, Jean Castex, détaillera la mise en œuvre de ce deuxième confinement lors d’une conférence de presse, ce jeudi à 18 h 30. Laure Cometti Tests obligatoires pour entrer sur le territoire « Pour toutes les arrivées » dans les ports, les aéroports et « pour les déplacements internationaux », des tests obligatoires seront imposés. Les frontières intérieures à l’Europe demeureront ouvertes et, « sauf exception, les frontières extérieures resteront fermées ».L. Marin/AFP pas (Autriche, Chypre, Danemark, Finlande, Italie, Suède). Pour les pays dotés d’un salaire minimum, la directive entend imposer une plus grande transparence et une meilleure gouvernance dans leur fixation, avec « des critères clairs et stables », notamment en fonction du niveau de richesse et de la productivité. Les salaires minimaux varient grandement au sein de l’UE, allant de 312  € en Bulgarie à 2 142  € au Luxembourg.nnCu secondes Celio prévoit la fermeture de 102 magasins en France. L’enseigne de prêt-à-porter Celio prévoit la fermeture de 102 magasins et la suppression de 383 postes dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi présenté mercredi. L’enseigne, qui compte 478 magasins et 2416 collaborateurs en France, avait été placée en procédure de sauvegarde fin juin. 4 Jeudi 29 octobre 2020 « La deuxième vague sera sans doute plus dure et plus meurtrière que la première », a prévenu le président, mercredi. « Trouver un objectif pour positiver » Le psychiatre Nicolas Franck, qui publie l’essai Covid-19 et détresse psychologique* (éd. Odile Jacob), alerte sur la santé mentale des Français et donne quelques conseils pour mieux vivre cette nouvelle période de confinement. Etes-vous inquiet pour les services de psychiatrie, qui risquent de se retrouver avec une « vague » de nouveaux patients ? Evidemment. C’est indispensable de mettre des moyens supplémentaires et de réorganiser les services. Sinon, une partie de la population va rester en souffrance, donc se mettre en danger et être moins productive. Craignez-vous que ce reconfinement soit plus difficile à supporter que le premier ? Oui. Tout d’abord, certains souffrent encore de séquelles du premier confinement. D’autre part, nous entrons dans la période de moindre luminosité – nous sommes passés à l’heure d’hiver –, propice aux dépressions saisonnières. Que mettre en place, au quotidien, pour mieux supporter psychologiquement cette période ? Pour reprendre le contrôle, on peut trouver une activité liée au confinement  : se mettre à la cuisine, inventer des activités intérieures, introspectives. C’est bien de trouver un objectif qui permette de positiver et de le partager avec d’autres. L’attention aux autres, la solidarité peuvent aussi aider à se sentir utile et à rebooster l’estime de soi. Par ailleurs, c’est très important pour la santé physique et mentale de continuer à faire du sport. L’autre conseil, c’est de garder un rythme régulier pour ce qui est du sommeil et de l’alimentation. Propos recueillis par Oihana Gabriel Biden et Obama en meeting ensemble pour la première fois. A trois jours de l’élection présidentielle, l’ancien président des Etats-Unis Barack Obama fera campagne samedi pour la première fois en personne au côté du candidat démocrate Joe Biden, dans l’Etat disputé du Michigan. Le démocrate est donné favori par les sondages face à Donald Trump.
HAN Coiffeur 15 Quai Lamennais, Rennes É (Ouvert maintenant 0 Google) Ensemble, soutenons les commerces de proximité. e Am



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :