20 Minutes France n°3570ES3 26 oct 2020
20 Minutes France n°3570ES3 26 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3570ES3 de 26 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : sortis de crise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ACTUALITÉ Moyen-Orient Des appels à se passer de produits français ont été lancés après les récents propos de Macron sur l’islam Plutôt un message symbolique qu’un mouvement de masse. Au moins sept enfants tués au Cameroun Attaque Le Cameroun était sous le choc, dimanche, au lendemain de l’attaque d’une école par un commando qui a tué au moins sept enfants de 9 à 12 ans dans leur classe, à Kumba, dans la région du Sud-Ouest anglophone, en guerre depuis près de trois ans. L’attaque a été menée samedi matin par une dizaine d’hommes, munis d’armes de guerre, qui ont fait irruption à moto dans l’enceinte d’un complexe scolaire privé avant d’ouvrir le feu sur des élèves dans leur classe. Dimanche, une douzaine d’enfants blessés, dont certains sont entre la vie et la mort, étaient soignés dans les hôpitaux de la région. Pour Alberto Jodra Marcos, coordinateur de Médecins sans frontières (MSF), « ce qui s’est passé [samedi] est au-delà de la compréhension de quiconque ». Une équipe de MSF a pris en charge dix d’entre eux, âgés de 10 à 15 ans. Erdogan accusé d’attiser le feu « Macron a besoin de se faire soigner. » Des rodomontades, Recep Erdogan est passé aux menaces à peine voilées. Ce week-end, il a ainsi mis en doute la « santé mentale » du chef de l’Etat français à deux reprises, suscitant une crise diplomatique. De son côté, la présidence française a dénoncé des propos inacceptables et rappelé l’ambassadeur de France à Ankara. « Erdogan est en tête du peloton qui met de l’huile sur le feu, pense Anne-Sophie Sebban-Bécache, docteure en géopolitique. Nous n’avons pas attendu ce week-end pour voir qu’il tente d’étendre son influence. » « Rassurer leurs soutiens » Une nécessité plus qu’une réelle volonté. « Erdogan est en échec sur sa géopolitique extérieure et plombé par le contexte socioéconomique en interne, explique Frédéric Encel. IlnnCu secondes Un Tchétchène placé en détention à Blois pour apologie du terrorisme. Un homme de 22 ans, d’origine tchétchène et domicilié à Blois (Loir-et-Cher), a été mis en examen dimanche pour apologie d’actes terroristes et placé en détention, a annoncé dimanche le procureur de la République de Blois. Il a été identifié après des propos tenus sur un compte Twitter sous pseudo. 4 Lundi 26 octobre 2020 « Il ne faut pas surestimer le boycott » Pas de confitures St. Dalfour dans les rayons des magasins qataris. Pas plus que de Babybel ou de Kiri dans ceux du Koweït. Sans parler des réservations de vols à destination de Paris, désormais suspendues dans 450 agences de voyage. Les appels au boycott de produits français se sont multipliés ce week-end dans plusieurs pays du Moyen-Orient, après les propos d’Emmanuel Macron, qui a promis de ne pas « renoncer aux caricatures » du prophète Mahomet lors de l’hommage rendu à Samuel Paty, cet enseignant de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) assassiné le 16 octobre. Outre le Qatar et le Koweït, la Turquie, l’Iran et la Jordanie ont appelé à bouder les produits « made in France ». Au Pakistan, le Premier ministre, Imran Khan, s’en est pris au président français, l’accusant « d’avoir attaqué l’islam » et « blessé des millions de musulmans dans le monde ». Comme ceux rassemblés à Ras-Al-Ain, dans le nord de la Syrie, et qui, en réaction, ont brûlé dimanche un drapeau français. Les images sont d’autant plus impressionnantes que la foule brandit, en opposition, le drapeau noir de Daesh. La preuve que l’on se trouve plutôt en face d’un message symbolique que d’un mouvement de masse. « Le boycott de produits français au Moyen-Orient E. Gurel/AP/Sipa Dimanche, lors d’une manifestation antifrançaise à Istanbul, en Turquie. est une première, mais il ne faut pas le surestimer, indique Frédéric Encel, professeur de géopolitique à Sciences po, auteur des 100 Mots de la guerre (éd. PUF). On parle de cinq pays quand le monde compte 57 Etats à majorité musulmane. On parle du Qatar et de ses 3 millions habitants quand il y a 1,5 milliard de musulmans sur Terre. » Sur le plan économique, ce boycott qui se répand essentiellement via les réseaux sociaux ne menace pas directement la France, les échanges commerciaux étant, de fait, limités. A titre d’exemple  : l’Hexagone n’a exporté, en 2019, « que » 600 millions d’euros de produits vers le Koweït, contre 70 milliards vers l’Allemagne. « Surtout, si ce boycott se poursuit, ces pays vont subir un retour de sanctions avec un boycott de toute l’Union européenne, prophétise Frédéric Encel. Ce ne serait pas vivable pour eux. » Vincent Vantighem montre donc les muscles pour tenter de rassurer son peuple. » Comme le font, d’après lui, les mouvements les plus intégristes au Qatar ou au Koweït. « S’ils s’essuient les pieds sur le paillasson français, c’est avant tout pour rassurer leurs soutiens, poursuit le spécialiste du Moyen-Orient. C’est un message de politique intérieure. » Que l’on pourrait encore entendre résonner quand le gouvernement présentera son projet de loi pour lutter contre les séparatismes, le 9 décembre. Dimanche, la France a appelé les gouvernements des pays concernés à faire cesser les appels au boycott et à manifester, provenant d’une « minorité radicale ». Le Quai d’Orsay a souligné avoir mobilisé le réseau diplomatique français « pour rappeler et expliquer [aux autres pays] les positions de la France en matière de libertés fondamentales et de refus de la haine ». V.V. Victoire de l’opposant Ramkalawan à la présidentielle seychelloise. L’opposition seychelloise a remporté dimanche une victoire historique avec l’élection à la présidence, au premier tour (54,9% des suffrages), du pasteur anglican Wavel Ramkalawan. Depuis 1977, tous les chefs d’Etat des Seychelles étaient issus de l’ex-parti unique, renommé United Seychelles.
Garder son ancien téléphone dans un tiroir, ça ne sert à rien alors qu'en le recyclant, Orange préserve les ressources naturelles et crée des emplois. Rapportez-le en boutique. « à, in& ijoesimme. eeei - Plus d'informations sur le programme re sur bienvivreledigital.fr et en boutique Orange.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :