20 Minutes France n°3570ES 19 oct 2020
20 Minutes France n°3570ES 19 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3570ES de 19 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : attentat, une foule d'inquiétudes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ACTUALITÉ Mèmes pas peur sur le Web Internet Le militantisme en ligne a développé de nouveaux outils ces dernières années L’action militante change de modèle. Depuis quelques années, la Toile fait émerger de nouvelles formes d’engagement. Et la période de confinement, mise en place pour lutter contre la propagation du Covid-19 au printemps, a accéléré ce processus. Les communautés en ligne, dont certaines se comptent en millions d’abonnés sur les réseaux sociaux, ont développé des outils qui jouent sur la viralité pour amplifier leurs actions. « Tromper les algorithmes sur Twitter n’est pas très complexe. » Fabrice Epelboin, enseignant à Sciences po Paris Des utilisateurs de TikTok l’ont montré en juin à l’occasion d’un meeting de Donald Trump. Des adolescents fans de K-pop ont affirmé avoir saboté la réunion publique en réservant des milliers de places du BOK Center pour détourner en ligne le système d’inscription. « Des milliers d’internautes se sont coordonnés pour induire en erreur l’équipe de campagne du président américain, raconte Tristan Mendès France, maître de conférences associé à l’université Paris-Diderot. C’était un coup de force assez spectaculaire. » D’autres procédés existent. Début octobre, la communauté LGBT a détourné L’insecte peut avoir de lourdes conséquences sur la santé mentale.C. Follain/20 Minutes (illustration) J. Samad/AFP Certains cyberactivistes s’appuient sur la viralité des réseaux sociaux. le hashtag #ProudBoys (« garçons fiers ») , qui désigne un groupe nationaliste d’extrême droite américain, en postant des photos de couples gays et des images pro-LGBT, afin de détourner le message originel. « Tromper les algorithmes sur Twitter ou Facebook n’est aujourd’hui pas très complexe, explique Fabrice Epelboin, enseignant à Sciences po Paris, spécialiste des médias sociaux. Les militants s’en servent pour faire monter des hashtags ou pour mettre en avant une cause. Lorsqu’il est utilisé à grande échelle, cet outil permet de donner une illusion de masse. » Mais le dispositif le plus populaire pour mobiliser les internautes reste le mème, à savoir un élément repris et décliné en masse sur Internet. « Cet C minutes avec vous « J’ai cru perdre la raison » Punaises de lit Il y a des compagnons de nuit dont on se passerait bien. « La punaise de lit est un désastre pour la santé mentale », ré- nro F—) sume la députée LREM marseillaise Cathy Racon- Bouzon, qui a remis un rapport sur le sujet à la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon. « J’ai cru perdre la raison, raconte Micheline, 66 ans, qui a répondu à notre appel à témoins. Elles ne m’ont pas volé que mon sang, mais également mon énergie. » Certains tentent de quitter leur logement, comme Angela, outil permet d’acquérir rapidement une viralité assez exceptionnelle, explique la militante féministe Anna Toumazoff. On peut le taguer, le partager et le mettre en story. Ça fait aujourd’hui partie intégrante de l’attirail du militant en ligne. » « Les mèmes provoquent des réactions émotionnelles très fortes, pointe l’anthropologue Nicolas Nova, coauteur du livre La Culture Internet des mèmes (Presses polytechniques et universitaires romandes). Ils jouent sur l’humour, sur le fait d’être touché émotionnellement, ou sur le scandale et l’indignation. Les messages sont simplifiés, adaptés à chaque sous-culture, et répétés à l’infini. Ils deviennent des leviers redoutables quand il s’agit de faire passer une idée. » Hakima Bounemoura 35 ans  : « J’ai jeté mon lit, mon sommier, mon matelas, le matelas de ma fille, les tapis, les couettes, les oreillers, les draps. Bref, tout. Je suis tombée dans une forte dépression. » Pour Roger, 47 ans, « le vrai souci, c’est que vous ne pouvez pas en parler. La honte s’empare de vous. » Yohan, 22 ans, a « fini par se couper peu à peu de toute vie sociale ». Même une fois débarrassés des punaises, beaucoup ont acquis de nouveaux réflexes, comme Mario et ses enfants  : « Avant de nous coucher, nous regardons sous les matelas, on retourne les draps. Je pense que cela va nous rester à vie. » Oihana Gabriel M. Baker/AP/Sipa 6 Lundi 19 octobre 2020 u secondes L’aide de 150  € étendue aux boursiers. Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé dans un entretien au JDD que l’aide de 150  € dévoilée la semaine dernière à destination des personnes les plus précaires serait étendue aux jeunes bénéficiant des aides au logement ainsi qu’aux étudiants boursiers. L’ONU condamne les attaques contre les civils au Haut-Karabakh. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a condamné dimanche les attaques contre les populations civiles. L’Azerbaïdjan et l’Arménie se rejettent la responsabilité de la violation d’une nouvelle trêve humanitaire entrée en vigueur à minuit, dimanche, dans le Haut-Karabakh. Victoire surprise du protégé d’Ankara en Chypre du Nord. Déjouant les pronostics, le candidat nationaliste Ersin Tatar, soutenu par la Turquie, a été élu dimanche président de l’autoproclamée République turque de Chypre du Nord, avec 51,74% des voix. Réélue en Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern s’engage. Au lendemain de sa victoire aux législatives (49,1% des suffrages), Jacinda Ardern (photo), la Première ministre néo-zélandaise, a fait part, dimanche, de sa volonté de s’attaquer à des problèmes tels que le changement climatique, la pauvreté et l’inégalité. De nombreux manifestants malgré la menace de tirs en Biélorussie. Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues en Biélorussie, dimanche, contre le président Alexandre Loukachenko, malgré la menace de tirs à balles réelles de la police. Une centaine de personnes ont été interpellées. LE CHIFFRE 9 heures C’est le temps durant lequel le SARS- CoV-2, responsable du Covid-19, reste actif, ont constaté des chercheurs japonais. L’agent qui provoque la grippe survit, lui, pendant environ 1,8h.
Scénario C'est un road movie. La voiture ne démarre pas. Fin. Une voiture mal entretenue, c'est aussi navrant au quotidien qu'au cinéma. FORFAITS ECONOMY À PARTIR DE Le Service Entretien pour votre Volkswagen de plus de 5 ans. * Prix client TTC (TVA : 20%) conseillé au 01/01/2020, pièces et main-d'œuvre comprises. Offre réservée aux particuliers et non cumulable avec toute autre offre en cours, valable dans le réseau Volkswagen participant en France métropolitaine. Pour les modèles Fox, Polo de 2010 à 2014 (hors moteurs avec FAP) et Polo avec moteurs à partir de 105 ch. Offre comprenant le changement de l'huile 502 00/505 00 ou 505 01 tous les 15 000 km ou 1 an selon le modèle de véhicule, du filtre à huile, du bouchon et les contrôles prévus dans le plan d'Entretien Constructeur, pièces et main-d'oeuvre incluses. Economy : Économie. Volkswagen Group France - SA au capital de 198 502 510 € - 11, av. de Boursonne, Villers-Cotterêts - RCS Soissons 832 277 370.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :