20 Minutes France n°3568 14 oct 2020
20 Minutes France n°3568 14 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3568 de 14 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : vaccins contre la grippe, une piqûre de rappel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
CINÉMA De la trempe de son temps Animation Elle est insolente et, pourtant, vous allez adorer « Calamity », de Rémi Chayé, grand prix au festival d’Annecy Une semaine après la vague du rétro incarnée par Lupin III, petit-fils japonais d’Arsène Lupin, c’est au tour de la future Calamity Jane, héroïne de la conquête de l’Ouest dont l’enfance est ici portée à l’écran, d’abattre une carte qu’on espère gagnante dans les salles. Calamity, Une enfance de Martha Jane Cannary a pour atout d’avoir remporté le grand prix du festival d’Annecy. Ce film français signé Rémi Chayé est en outre très accessible (dès 7 ans) et assurément l’un des meilleurs films d’animation de l’année. « Tête de bouse » Si l’on connaît la vie d’adulte de Calamity Jane, par ses récits et les nombreuses photos prises d’elle en tant que star des saloons, on ignore presque tout de l’enfance de la petite Martha Jane Cannary. « J’ai perçu le potentiel d’une telle histoire à l’issue d’un documentaire sur Arte, raconte Rémi Chayé. Elle avait dû remplacer son père blessé sur la route de l’Oregon et se mettre à faire des trucs de mec  : monter à cheval, conduire un chariot, etc. » ##JEV#118-86-https://tinyurl.com/yyfs6gsa##JEV# Et le réalisateur d’imaginer une préadolescente aussi dégourdie qu’insolente, plus nature que jolie, le regard espiègle barré par d’épais sourcils de parfait garçon manqué. Du caractère, la petite Martha Jane en a. Il suffit de l’entendre répéter son quolibet préféré « Tête de bouse », lancé à tout adulte croyant pouvoir user sur elle d’un semblant d’autorité. « Malgré son air buté, elle est généreuse, insiste Rémi Chayé. Et courageuse. » Il Une prise de distance avec les clichés du western « Je ne voulais surtout pas faire un western, prévient Rémi Chayé. Ou alors en prenant le contre-pied des codes machistes du genre, avec l’idée de se faire justice soi-même avec des guns, la scène du duel et l’image de John Wayne qui donne des baffes à une jolie pépée. » Les lutins vivent de nouvelles aventures musicales. Gebeka Films Universal Pictures France Le réalisateur imagine l’enfance de Calamity Jane dans son film. faut la voir, victime d’une décision injuste, quitter sans l’ombre d’une hésitation sa famille de pionniers pour partir à la recherche de la vérité. Avec le temps, la toute jeune fille apprend à contourner les obstacles de la vie et à acquérir sa liberté. Au-delà de la qualité des images et du récit, le réalisateur de Tout en haut du monde mise sur la modernité d’une héroïne dont la vie n’a paradoxalement jamais été portée à l’écran. « Calamity Jane coche toutes les cases, elle est célèbre, elle est à la frontière des genres, elle a un caractère pas possible… Traiter de son enfance paraissait une évidence. On a appris entretemps que d’autres artistes planchaient dessus. » Mais Rémi Chayé avait pris de l’avance. Stéphane Leblanc « Les Trolls 2 » envahissent l’écran, mais aussi le musée Exposition L’univers bariolé des petits lutins musiciens est de retour ce mercredi dans Les Trolls 2, Tournée mondiale, de Walt Dohrn et David P.Smith, où une « trollette » adepte du hard rock a décidé de supprimer tous les autres genres musicaux, au grand dam de ses congénères. Une belle occasion de célébrer en musique et en couleurs le quart de siècle du studio DreamWorks, comme le fait la superbe exposition du musée Art ludique « Hors les murs » jusqu’au 8 novembre à Paris. Et parmi les 200 œuvres, les Trolls sont tout autant à l’honneur que Shrek ou Kung-Fu Panda. « DreamWorks réinterprète des légendes classiques à sa façon, ce qui est le cas notamment pour Les Trolls, explique Jean-Jacques Launier, directeur de l’exposition avec son épouse, Diane. Plus personne ne peut envisager ces créatures de la même façon après avoir vu les films. » Il serait d’autant plus dommage de se priver de cette expo que l’entrée est gratuite et que les dispositions sanitaires sont scrupuleusement respectées.C.V. E. Agostini/AP/Sipa 16 Mercredi 14 octobre 2020 Apple dévoile enfin ses nouveaux iPhone 5G « The next generation is here. » Tim Cook, le PDG d’Apple, a présenté mardi les nouveaux iPhone. Et ils seront 5G. Alors que depuis des mois la plupart des fabricants avance des smartphones 5G, Apple rentre donc dans le rang. Décliné en quatre versions (iPhone 12 Mini, iPhone 12, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max), l’iPhone 12 serait quatre fois plus résistant avec, dixit le constructeur, « quatre fois plus de chances de survivre sans craquer » (en cas de chute). Il est équipé de deux modules photo arrière, avec capteurs de 12 Mpx. Il filme en 4K jusqu’à 60 images par seconde et dispose d’un nouveau mode vidéo pour tourner des clips en timelapse (vitesse accélérée) en basse lumière. Les possibilités graphiques seraient les plus élevées dans le vaste monde des smartphones. Les gameurs seront donc à la fête, avec une réactivité accrue. L’iPhone 12 (vente le 23 octobre) est décliné dans une version mini qui possède les mêmes caractéristiques techniques. Enfin, selon les modèles, les tarifs démarrent à 809  € . Christophe Séfrinnnru secondes Disney réoriente sa stratégie vers plus de contenus en ligne. Selon Variety, Disney a annoncé vouloir modifier sa stratégie pour la réorienter sur le streaming (Disney+, Hulu, ESPN + et le nouveau service de streaming Star). En France, la loi ne permet pas encore aux films de sortir en même temps au cinéma et sur les plateformes de streaming. Gal Gadot en Cléopâtre ulcère certains internautes. Gal Gadot, l’actrice de Wonder Woman, va jouer Cléopâtre. Mais ce choix est critiqué par des internautes, qui dénoncent ce « blanchissement ». Selon eux, l’interprète de la reine d’Egypte devrait être africaine. Or, Gal Gadot est israélienne. « Hollywood et son blanchissement à nouveau », soupire une utilisatrice de Twitter aux Etats-Unis.
": ereteeti. 4,4 sw,'15 ; IO `1'eMUSEE DU QUAI BRANLY - 1 JACQUES CHIRAe - Dans la Mémoire dum onde P ortraits du peuple P aiter-Suruí Jardin Installation P hilippe E charoux Ennocturne tout le mois d’octobre Photo Philippe Echaroux. DA g6.design.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :