20 Minutes France n°3567 12 oct 2020
20 Minutes France n°3567 12 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3567 de 12 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : en Etat d'alerte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ACTUALITÉ « Il faut adapter le message auprès des jeunes » Covid-19 L’infectiologue Benjamin Davido estime le recours au smartphone essentiel face à l’épidémie Pourquoi le gouvernement ne parvient-il pas à freiner la propagation du Covid-19 ? Alors que les contaminations sont en forte hausse chez les jeunes, comment capter, dépister et isoler les asymptomatiques ? Eléments de réponse avec Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine). Comment expliquer que l’épidémie continue à progresser malgré les mesures restrictives prises dans les zones d’alerte maximale ? Faute de mieux, le gouvernement prend des mesures coercitives, comme la fermeture des bars ou des salles de sport. Il s’agit de diminuer les contaminations par l’intermédiaire des asymptomatiques. Mais je ne pense pas qu’il faille fermer tous les lieux publics fréquentés par les jeunes, au risque qu’ils se reportent sur des soirées dans des lieux privés. Jusqu’à présent, on n’a pas fait passer le bon message. Aujourd’hui, il y a trois fois plus de contaminations chez les jeunes que dans les autres tranches d’âge. Probablement parce qu’il n’y a pas eu de mesures de pédagogie. Comment changer la donne ? Pour sortir d’une épidémie qui dure, il faut désamorcer l’angoisse et sortir LULuts s f LE L'Y OL tee lare ? 4riefit. -feaee, I r'fir"*""4.62'll'1,0 Pleateéfai Les partis (déjà) de campagne Le scrutin aura lieu en mars. F. Scheiber/Sipa T. Coex/AFP (illustration) Les moins âgés développent plus souvent des formes asymptomatiques. de la coercition. Car on est dans une sorte de semi-confinement qui ne dit pas son nom, qui est contradictoire avec le message selon lequel nous devons apprendre à vivre durablement avec le coronavirus. Nous devons être capables de rendre visible ce que l’on ne sait pas voir aujourd’hui  : les jeunes asymptomatiques, qui sont aussi contagieux que ceux qui ont des symptômes. Il faut faire de la prévention auprès d’eux, mieux adapter les outils et le message. A mon sens, cela ne peut passer que par les smartphones  : 99% des moins de 25 ans en ont un. Se priver de cet outil numérique est une folie. Elections régionales Le scrutin a lieu dans cinq mois, mais il est déjà dans tous les esprits chez les politiques. Les élections régionales se dérouleront en mars 2021 dans 12 régions métropolitaines, ainsi qu’en Guadeloupe et à La Réunion. Mais pourquoi les partis sont d’ores et déjà en campagne ? « Bien que local, ce scrutin a aussi une dimension nationale », analyse Martial Foucault, directeur du Centre de recherches politiques de Sciences po. En plus de leur programme régional, les candidats LR mettront ainsi l’accent sur la santé et la sécurité. Même démarche du côté du PS  : « Nous travaillons sur Quelle serait la méthode de communication pour faire passer un message de prévention efficace ? Les gens ont pris la mesure de l’épidémie. La preuve, ils portent le masque. Ce qui nous manque, c’est un starter rassurant. Si on parvient à rendre « ludique » le fait d’être positif asymptomatique en créant des applis, en montant des défis sur les réseaux, quelque chose d’incitatif qui valorise le fait qu’une personne potentiellement contaminée s’isole et convainque ses cas contact de se faire dépister, on serait dans une dynamique complètement différente. Propos recueillis par Anissa Boumediene quelques thèmes nationaux qui seront présentés fin novembre », indique le porte-parole Pierre Jouvet. Chez LREM, on compte faire campagne sur le plan de relance économique. La pression est d’autant plus forte qu’il s’agira des dernières élections avant le scrutin présidentiel de 2022. « C’est le dernier moment pour avoir un rapport de force entre partis, rappelle Martial Foucault, même si la dynamique des élections régionales ne présage en rien celle de la présidentielle. » Notamment car l’abstention est traditionnellement plus élevée lors de ces scrutins intermédiaires. Laure Cometti 10 Lundi 12 octobre 2020 Un conflit « inextricable » au Haut-Karabakh Azerbaïdjan Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que la trêve humanitaire, qui devait entrer en vigueur samedi à midi dans le Caucase, soit bafouée. La situation est certes toujours confuse entre Arménie et Azerbaïdjan, chaque camp niant systématiquement ce que l’autre revendique. Mais des bombes sont bien tombées dans le Haut-Karabakh, dans la nuit de samedi à dimanche. La médiation, lancée par la Russie, la France et les Etats-Unis, obtient pour l’instant de maigres résultats. « L’Azerbaïdjan ne veut pas d’un cessez-le-feu, parce que Bakou considère que le rapport de force militaire a évolué en sa faveur ces dernières années, mais aussi parce que l’Azerbaïdjan, à l’inverse de l’Arménie, revendique du territoire », estime Frédéric Encel, maître de conférences à Sciences po. Or « je ne vois pas comment l’Arménie pourrait accepter de sacrifier la pleine et entière souveraineté sur son territoire internationalement reconnu, poursuit le spécialiste. Je pense que ce conflit, pour l’instant, est inextricable. » Rachel Garrat-Valcarcelnnru secondes Arrestations et répression lors d’une manifestation à Minsk. La police biélorusse est intervenue avec force, dimanche à Minsk, pour disperser les milliers de manifestants dénonçant la réélection en août du président. « Des canons à eau et des grenades assourdissantes ont été utilisées », a déclaré la porte-parole de l’Intérieur, Olga Tchemodanova. Cinq morts dans une collision entre un ULM et un avion de tourisme. A Loches (Indre-et-Loire), un accident entre un ULM et un avion de tourisme a fait cinq morts, samedi. Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire. LE CHIFFRE 1 600 accords environ ont été signés pour mettre en place le dispositif d’activité partielle de longue durée, a déclaré samedi le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux. L’outil doit aider les entreprises à faire face à l’impact de la crise sanitaire.
41 US AVEZ E DROIT E LAISSER OULER Prêt personnel Auto Empruntez maintenant et vous pouvez rembourser en 2021(1) Pour toute souscription d'un Prêt personnel Autan) du 31/08/2020 au 31/10/2020 inclus pour l'achat d'un véhicule neuf ou d'occasion de moins de 2 ans. la banquepostale.fr LA BANQUE POSTALE BANQUE ET CITOYENNE UN CREDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ETRE REMBOURSE. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER. (1) Cette possibilité correspond à une franchise de 3 mois. Sans bénéficier de cette offre franchise, votre première mensualité est prélevée au plus tôt 30 jours après la mise à disposition des fonds. Si vous souhaitez bénéficier de cette offre franchise de 3 mois, votre première mensualité sera prélevée 3 mois après ce délai des 30 jours (soit un total de 4 mois). Pendant la période de franchise de 3 mois, la cotisation à l'assurance facultative reste due. Offre valable sous réserve de l'acceptation du crédit par le Prêteur La Banque Postale Financement et de la non rétractation du client non cumulable avec les offres commerciales de La Banque Postale Financement en cours. Un Prêt personnel Auto peut être souscrit sans franchise, le paiement de votre première mensualité sera alors prélevée au plus tôt 30 jours après la mise à disposition des fonds. (2) Offre réservée aux particuliers, sous réserve d'étude et d'acceptation définitive de votre dossier par le préteur. Vous disposez d'un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires révolus. Prêteur  : La Banque Postale Financement - S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance. Capital social 2 200 000  € .1 avenue Francois Mitterrand 93212 La Plaine Saint-Denis CEDEX. RCS Bobigny n'487 779 035. ORIAS n'09 051 330. Distributeur/Intermédiaire de crédit  : La Banque Postale - S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance. Capital social 6 585 350 218C. 115 rue de Sèvres 75275 Paris CEDEX. RCS Paris n'421 100 645. ORIAS re07 023 424. Assureur  : SOGECAP - S.A. d'Assurance sur la Vie et de Capitalisation au capital de 1 168 305 450 C entièrement libéré, régie par le Code des assurances. RCS Nanterre 086 380 730. Siège social  : Tour D2 - 17 bis place des Reflets 92919 Paris La Défense CEDEX. RCS Nanterre 379 846 637. Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, 4 place de Budapest CS 92459. 75436 Paris Cedex 09.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :