20 Minutes France n°3564 7 oct 2020
20 Minutes France n°3564 7 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3564 de 7 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : néonicotinoïdes, l'exécutif rétro-pétale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
GRAND PARIS La « Maison fond » va perdre ses fondations Travaux L’œuvre, installée en 2015 sur le parvis de la gare du Nord (10 e), doit être déplacée Une époque, un symbole. En octobre 2015, à l’occasion de la Nuit blanche, la Mairie de Paris et la SNCF installent sur le parvis de la Gare du Nord (10 e arrondissement) une œuvre « magistrale ». Alors que le sommet de la COP21 s’ouvre quelques jours plus tard dans la capitale, les Parisiennes, Parisiens et usagers de la gare découvrent Maison fond, de l’artiste argentin LeandroErlich. Une loggia à la place L’installation invite alors « à nous interroger sur nos certitudes », indiquent fièrement les deux partenaires. Mais les temps ont changé. L’œuvre vit un ultime décompte et se retrouve au cœur d’une plus large confrontation. Théâtre LICENCE  : 2-T1005584 - CRÉDIT PHOTO  : HARRY MATENAER R. Lescurieux/20 Minutes L’installation ne fait pas partie du projet de rénovation de la gare. En cause  : les travaux d’ampleur de la future gare du Nord, bras de fer entre la Mairie de Paris et les porteurs du projet, SNCF Gares & Connexions et la foncière d’Auchan, Ceetrus. Où va-t-elle atterrir ? Contactée par 20 Minutes, la Mairie de Paris fait savoir que l’œuvre est « en mauvais état » et que « la ville est en train d’étudier les scénarios de dépose et va entrer en contact avec l’artiste ». Selon nos informations, la Mairie de Paris est désormais appelée à récupérer l’œuvre. Alors que le préfet de région, Michel Cadot, a donné son feu vert le 7 juillet au volet commercial du projet de transformation de la gare du Nord, les premiers travaux ont commencé. Et la Maison fond ne fait pas partie du projet de rénovation du parvis. En lieu et place de cette installation, les architectes prévoient « la création d’une entrée unique, vaste loggia ouverte sur le parvis, de 300 m de long couverte par une verrière ». Exit donc l’œuvre, qui doit être déplacée sur un autre site pour permettre la mise en place de cette « loggia de vert ». Romain Lescurieux LIVE STREAM CARITATIF AU PROFIT DE CHOPITAL DES ENFANTS JEUDI15 OCTOBRF 2020 A FARM DE 21H 4 Mercredi 7 octobre 2020nnCu secondes Plus d’une personne sur deux en grande précarité atteinte du Covid. Parmi les personnes précaires, plus d’une sur deux a été infectée par le coronavirus en Ile-de-France, a annoncé Médecins sans frontières, dans une étude publiée mardi. L’ONG s’inquiète de ces « prévalences particulièrement élevées ». Près d’un million d’euros saisis par la police à Courbevoie. Plus de 400 kg de stupéfiants et près d’un million d’euros en liquide ont été saisis lors d’une opération de police menée lundi à Courbevoie (Hauts-de-Seine), a appris l’AFP mardi. Selon Le Parisien, la drogue et l’argent ont été découverts dans des voitures stationnées dans un parking de Courbevoie et chez des trafiquants de drogue. Paris met un demi-million d’euros pour ses cinés indépendants. Paradis du 7 e art avec plus de 400 écrans, la Ville de Paris a voté mardi 438 000 € de subventions exceptionnelles pour soutenir ses 36 salles indépendantes, mises à mal par le virus. L are cee I IheaucEi.". JÉANI-MAPC JEAN-MARC DUMONTET OtimOtiTET PRÉSENTE PPÈ5EN-FE CAROLINE VIGNEAUX lter.4.9 ! Koriblnr 2û FG. 0 0 YouTube THE AVENER BOB SINCLAR FEDER KUNGS MARTIN SOLVEIG MOSI MANN POLO a PAN SUR BEIRUTJETAIME.ORG
GRAND PARIS « Je n’étais pas dans la méfiance » Attentats de 2015 Christophe Raumel, entendu mardi, est le seul accusé à comparaître libre Il a pris l’habitude de ne jamais poser de questions. A croire Christophe Raumel, il n’a pas cherché à interroger son ami, Willy Prévost, lorsque ce dernier lui a proposé de l’accompagner acheter une voiture puis de faire retirer le traceur GPS d’une moto pour le compte d’Amedy Coulibaly. Il n’a fait preuve d’aucune curiosité lorsque son compère lui a demandé de stocker des couteaux et des gilets tactiques achetés à la demande du même Coulibaly. « A cette époque, je n’avais de doute sur personne, je n’étais pas dans la méfiance », explique cet homme de 30 ans à la barre de la cour d’assises spéciale qui juge les attentats de janvier 2015. Plus de trois ans en détention Il est le seul, parmi les 14 accusés (dont 11 sont présents), à comparaître libre, après avoir passé trois ans, trois mois et n minutes www2Ominutes.fr/paris www.facebook.com/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis vingt.minutes sur Snapchat B. Peyrucq/AFP trois jours en détention. Le seul, aussi, à ne pas être renvoyé pour des faits de terrorisme. Les juges ont estimé qu’il pouvait ignorer les funestes projets du terroriste de Montrouge et de l’Hyper Cacher, mais pas que le matériel servirait à commettre un délit. Ce qu’il reconnaît d’ailleurs sans difficulté. Christophe Raumel a croisé à deux reprises Amedy Coulibaly, mais il n’a jamais échangé avec lui. Il connaissait, en revanche, sa réputation. « Braquage, trafic de stupéfiants, violent », Pourquoi le gouvernement ne rend-il pas le télétravail obligatoire à Paris ? Covid-19 Face au rebond de l’épidémie de Covid-19, Paris et sa petite couronne ont basculé dimanche en « alerte maximale ». Dès lundi, le ministère du Travail a expliqué qu’il « [apparaissait] nécessaire d’intensifier le télétravail pour les entreprises des zones concernées, en passant par le dialogue social ». Mais « ces recommandations de télétravail sont suivies de loin », témoigne Jérôme Vivenza, secrétaire confédéral à la CGT, cité par l’AFP. Pourquoi l’exécutif n’adopte-t-il pas une posture plus ferme ? « Le gouvernement pourrait décider de rendre le télétravail obligatoire », assure Laurent Parras, avocat spécialisé en droit du avec vous Depuis lundi, la cour d’assises spéciale interroge les 11 accusés présents. travail. Mais une telle loi pourrait représenter une atteinte disproportionnée à la liberté d’entreprendre ou de travailler. Elle risquerait d’être censurée par le Conseil constitutionnel. » « Ce qui me dérange, ce n’est pas que le gouvernement reste dans l’incitation, c’est l’attitude des représentants du patronat face au télétravail, tacle Cyril Chabanier, président de la CFTC. Cela fait des mois qu’on demande l’ouverture de négociations sur le sujet pour mettre en place un accord-cadre pour toutes les entreprises. » Le Medef a indiqué pour sa part qu’il ne voulait pas d’un accord « normatif », c’està-dire porteur d’obligations pour les employeurs. Nicolas Raffin Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr www.instagram.com/20minutesparis friinkedin.com/company/20-minutes www.pinterestfr/20minutes énumère-t-il, les mains jointes devant la barre. Un portrait que lui a brossé un autre accusé, Willy Prévost. Les deux hommes se connaissent depuis l’enfance. « Je pensais qu’il savait [ce qu’il préparait] vu qu’il échangeait avec lui. Mais, avec du recul, je me dis que c’est pas normal qu’il sache et qu’il me mouille, quand même. » Devant le juge d’instruction, Christophe Raumel avait été plus affirmatif, se disant certain que Willy Prévost connaissait les projets de Coulibaly – ce que ce La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE 15'I 6. I dele 14 iZ id — i7 r—zo 14 ir 22 19, —'à meteo InmedérammIpmdep 5 Mercredi 7 octobre 2020 dernier a toujours nié. Ces accusations étaient-elles nourries par un sentiment de vengeance à l’égard de Willy Prévost, dont il a appris, en garde à vue, qu’il avait une relation avec sa compagne ? « Il essaie de susciter la compassion, ce n’est pas quelqu’un qui changera. » L’ex-compagne de Christophe Raumel L’image lisse qu’il a voulu donner a volé en éclats lors de l’audition de cette jeune femme. Oscillant entre larmes et colère à la barre, cette dernière a accusé Christophe Raumel d’avoir été violent à son égard et de l’avoir menacée à deux reprises avant l’ouverture du procès. Elle décrit avec virulence un homme « manipulateur » et « menteur ». « Il essaie de susciter la compassion, estime-t-elle. Ce n’est pas quelqu’un qui changera. » Si son témoignage peut donner un nouvel éclairage sur la personnalité de l’accusé, sur le fond, elle affirme n’avoir été au courant de rien. Christophe Raumel encourt dix ans de prison. Caroline Politi DEMAIN matin après-midi matin après-midi 12 °C 17 °C% OP 11> 13 °C 17 °C Moins de pluie, on ne va pas crachin dessus Le risque d’averse se maintient, surtout au nord de la Loire et sur le centre-est du pays. En revanche, les éclaircies sont belles au nord de la Seine, malgré quelques gouttes. Les températures restent stationnaires dans l’ensemble. Prévisions ultra détaillées se —Tv-wEe-Appus LtWHAINEMEFEO.C011



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :