20 Minutes France n°3563 5 oct 2020
20 Minutes France n°3563 5 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3563 de 5 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : autorités de santé, une gestion à remettre en ordre ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
GRAND PARIS Les Verts et la Mairie ne s’entendent pas sur la 5G Politique Les élus écologistes exigent un moratoire alors qu’Anne Hidalgo promet une consultation publique « La 5G va nous occuper », admettent plusieurs élus. Alors que le Conseil de Paris s’ouvre mardi pour trois jours, les positions divergent au sein de l’assemblée. Mais aussi dans la coalition rose et verte d’Anne Hidalgo, fraîchement rabibochée avec le retour dans les rangs de la majorité des deux élues écologistes Raphaëlle Rémy-Leleu et Alice Coffin. « Principe de précaution » Quelques jours après l’attribution des premières fréquences 5G aux opérateurs français, qui a rapporté 2,8 milliards d’euros à l’Etat, un grand nombre de vœux ont été déposés sur la question. En pointe, les écologistes. Miseptembre, les Verts avaient demandé à la Ville de Paris de « prendre position » Institut Pasteur - photos François Gardy R. Meigneux/Sipa rV à INSTITUT PASTEUR CONFÉRENCE DIGITALE SPÉCIAL COVID-19 ÉPIDÉMIE, TESTS, TRAITEMENTS, VACCINS  : LES RÉPONSES DES CHERCHEURS DE L'INSTITUT PASTEUR Retour sur 10 mois de mobilisation face à l'épidémie de Covid-19 ARNAUD FONTANET Directeur de l'unité de recherche d'épidémiologie des maladies émergentes à l'Institut Pasteur L’attribution de fréquences 5G a rapporté 2,8 milliards d’euros à l’Etat. sur un moratoire immédiat concernant le déploiement de la 5G, « énergivore ». « Il s’agit là de notre responsabilité en tant qu’écologistes de porter le principe de précaution et de vigilance pour les Parisiennes et Parisiens », assurent-ils. Les écologistes rappellent notamment « Cellules bronchiques humaines (en bleu) infectées par SARS-CoV-2 (orange). Image obtenue par microscopie électronique à balayage puis colorisée » LE JEUDI 8 OCTOBRE à 18H* Connectez-vous sur Pasteurdon.fr 7. 1F —IF CHRISTOPHE D'ENFERT Directeur scientifique de l'Institut Pasteur Pasteurdon.fr « que le déploiement de la 5G est incompatible avec l’accord de Paris et la neutralité carbone en 2050 voulue par la Ville de Paris ». « Nous allons proposer une discussion citoyenne avec les Parisiens. » Paul Simondon, adjoint à la maire chargé des finances De son côté, la Ville défend le lancement de sa consultation. « Nous allons proposer de tenir une discussion citoyenne sur le sujet à travers une conférence avec les Parisiens et les partenaires des territoires métropolitains », explique Paul Simondon, adjoint à la maire de Paris chargé des finances, du budget et de la finance verte. L’objectif « n’est pas de se positionner pour ou contre le déploiement de la 5G. La Ville n’en a pas les moyens juridiques, rappelle-t-on à la Mairie, le but est de proposer des garde-fous sur les usages et de créer un socle. » Romain Lescurieux *ouverte à tous, gratuite et sans inscription n n ru secondes SYLVIE VAN DER WERF Responsable du Centre National de Référence des virus respiratoires à l'Institut Pasteur 4 Lundi 5 octobre 2020 Un homme de 20 ans tué à Orly. Samedi, un jeune homme de 20 ans a été retrouvé mort à Orly (Val-de- Marne), a-t-on appris dimanche auprès du parquet de Créteil. Son corps présentait « de multiples plaies de natures diverses » sur le corps et la tête. La victime aurait été agressée seule « par un certain nombre de personnes », a confié une source proche du dossier. L’imam poursuivi pour apologie du terrorisme jugé lundi. Un imam de Villiers-le-Bel (Vald’Oise) poursuivi pour apologie du terrorisme par voie de vidéos doit être jugé ce lundi en comparution immédiate, a indiqué dimanche le parquet de Pontoise. Il avait été arrêté jeudi et placé en garde à vue. L’AP-HP envisage l’annulation des congés de son personnel. En raison du Covid-19, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris compte annuler les congés de son personnel à compter de ce mois d’octobre, selon une note adressée aux ressources humaines. Pour compenser, une revalorisation des heures réalisées est envisagée.
GRAND PARIS « Ça permet d’éviter le McDo » Restos U « 20 Minutes » a rencontré des étudiants qui bénéficient des repas complets à 1 € « T’as envie de manger quoi ce midi ? », « Ça sent les frites ». Mercredi, les discussions des étudiants dans la file d’attente du restaurant universitaire (RU) Mabillon à Paris (6 e) donnent l’eau à la bouche. Ils sont venus nombreux de l’université Paris-Descartes, de la Sorbonne, de l’Institut catholique, de l’Ecole des mines, de Sciences po… Pour certains, ce déjeuner sera d’autant plus savoureux qu’il ne coûtera pas cher. Depuis le 1er septembre, les étudiants boursiers paient 1 € leur repas au Crous et non plus 3,30 € , « sachant que le coût de revient d’un repas est de 6,60 €  », commente Dominique Marchand, présidente du Cnous. « Ça m’a incitée à venir » Cette mesure sociale avait été annoncée par le Premier ministre, Jean Castex, lors de son discours de 3n minutes www2Ominutes.fr/paris www.facebook.com/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis vingt.minutes sur Snapchat politique générale devant l’Assemblée générale, le 15 juillet. Le gouvernement a débloqué 50 millions d’euros pour financer ce dispositif visant à aider les étudiants fragilisés depuis le début de la crise sanitaire par la perte de petits jobs et par la difficulté de leurs parents à leur donner un coup de pouce financier. « Ces repas à 1 € pourraient bénéficier à 750 000 étudiants boursiers. Nos projections prévoyaient une hausse de 20% de la fréquentation des RU grâce à cette Vers la fermeture des bars mardi à Paris et dans la petite couronne Covid-19 Les dernières données de l’agence régionale de santé communiquées vendredi ne laissaient guère d’espoir. Paris et les trois départements de la petite couronne vont être placés en zone d’alerte maximale en raison de la circulation accrue de l’épidémie de Covid-19, a indiqué Matignon dimanche soir. De nouvelles restrictions seront annoncées ce lundi lors d’une conférence de presse à 11 h 30 par la maire de Paris, Anne Hidalgo. Elles entreront en vigueur mardi, a précisé Matignon. Ces mesures dureront quinze jours et pourraient notamment entraîner la fermeture des bars. Les restaurants pourront rester ouverts avec « un protocole avec vous D. Bancaud/20 Minutes Au restaurant universitaire Mabillon (6 e), les boursiers sont nombreux. sanitaire renforcé applicable dans les zones d’alerte renforcée ainsi que dans les zones d’alerte maximale », a souligné Matignon. Par ailleurs, les salles de classe ou amphithéâtres des universités ne pourront être remplis qu’à 50% de leur capacité au maximum en zones d’alerte renforcée et maximale, a annoncé Matignon. Le télétravail doit être « plus que jamais » privilégié dans les zones d’alerte renforcée et maximale, a recommandé le gouvernement. Plus de 1 300 personnes atteintes du Covid-19 sont en réanimation en France, dont 103 nouveaux patients sur les dernières vingt-quatre heures, selon les chiffres officiels publiés dimanche. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr www.instagram.com/20minutesparis friinkedin.com/company/20-minutes www.pinterestfr/20minutes mesure. Mais elles risquent d’être revues à la baisse en raison de la fermeture de certains établissements du supérieur, à cause de l’épidémie », explique Dominique Marchand. Reste que, ce mercredi-là, la file d’étudiants affamés est longue. Et la bonne nouvelle sur les repas à 1 € s’est répandue comme une traînée de poudre. « C’est sûr que ça m’a incitée à venir, lance Lou, en L1 de sciences économiques et politiques à l’Institut catholique. Je peux m’offrir une entrée, un La météo à Paris AUJOURD’HUI -11111b 4111 4111 » emaP ET EN FRANCE f météo InmedérammIpmelép Prévisions ultra détaillées "r 1V-WEEI-APPL1S 111. ; 34:31.11. Lb.CHAINEMEFEO.CON 5 Lundi 5 octobre 2020 plat et un dessert pour 1 € . C’est la solution la plus rentable et ça permet d’éviter le McDo. » Son amie Anaïs, inscrite dans la même formation, « Je vais pouvoir manger plus de légumes. » Anaïs, étudiante compte aussi fréquenter davantage le RU cette année  : « Je n’aurais jamais pu m’offrir un repas équilibré à ce tarif, même chez moi. Je vais pouvoir manger plus de légumes. » Même enthousiasme chez Valentin, élève à l’Ecole des mines, devant son assiette de frites  : « Venir déjeuner ici à ce tarif, ça me permet de manger des plats que je ne me cuisinerais pas moi-même et de ne pas faire la vaisselle. » Pas la peine de préciser au caissier du RU qu’ils sont boursiers  : « Il leur suffit de présenter leur carte [de cantine] et le tarif à 1 € s’applique automatiquement, explique Olivier Houdeville, gestionnaire du RU Mabillon. Cela évite que les étudiants bénéficiaires de la mesure se sentent stigmatisés. » Delphine Bancaud DEMAIN matin après-midi matin après-midi 11 °C 13 °C 12 °C 16 °C Du soleil et du mistral, comme dans une sitcom Ce début de semaine est marqué par des pluies soutenues au nord de la Loire et beaucoup de vent sur le littoral nord. Les régions méditerranéennes sont ensoleillées mais balayées par le mistral. La fraîcheur reste d’actualité.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :