20 Minutes France n°3549 9 sep 2020
20 Minutes France n°3549 9 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3549 de 9 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : adopte ton masque.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
K. Tribouillard/AFP SPORTS Une montée au créneau Cyclisme Guillaume Martin construit sa légitimité dans les cols C’est une règle au sein du peloton qu’on ignorait. Quand la pente ramène tout le monde à son humble place, il y a un certain ordre à respecter. « Autrefois, je ne faisais pas de bruit, j’étais le dernier du groupe, raconte Guillaume Martin, troisième du classement général. Maintenant, je me dis que j’ai ma place dans la file pour prendre la roue de Roglic, de Bernal. Ils ont encore du mal à m’accorder cette place. » Se débrouiller tout seul A 27 ans, le coureur de la Cofidis doit se faire sa place tout seul dans les cols, où les leadeurs qui se reniflent souvent depuis des années forment une caste à part. « Ça marche au palmarès, on laisse plus facilement la place dans le groupe des favoris à un grand nom qu’à Martin, explique l’ancien coureur David Moncoutié. Pourtant, Guillaume ne sort pas de nulle part. C’est un coureur super régulier qui est présent tous les jours à l’avant en montagne. » En F. Fourcade/Sipa Martin devant Quintana et Roglic. plus, il n’est pas du genre suceur de roue qui ne bouge pas une oreille. « Il tente de sortir régulièrement, c’est un maillot qu’on finit par retenir chez les leadeurs », insiste Moncoutié. Le maillot Cofidis, justement, n’a pas épaté les suiveurs par sa présence en montagne depuis que Moncoutié a raccroché, en 2012. « C’est sûr que ce n’est pas la même prestance qu’Ineos ou la Sam Bennett, un Irlandais en Ré majeur Prudhomme positif Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, a été testé positif au coronavirus. Il restera à l’écart de l’épreuve durant une semaine. Tous les coureurs ont, eux, eu des résultats négatifs. Jumbo », reconnaît ce dernier. Et cela dépasse la question de légitimité. A la différence de Roglic ou Bernal, Martin, victime d’une lourde chute mardi, doit se débrouiller tout seul dès le pied des cols, là où il faut savoir émerger en tête de peloton sans griller trop d’énergie. « Pour me porter à l’avant du groupe, c’est comme si je devais faire une première attaque », reconnaît Guillaume Martin. Impossible, donc, de sauter dans la roue de celui qui pose une mine dix mètres devant, sous peine d’exploser en vol. D’autant que Martin ne peut même plus bénéficier de l’effet de surprise qui accompagne les grimpeurs de second rang qu’on laisse parfois s’amuser. « Leur regard a changé, je commence à être connu, considéré, je fais ma place petit à petit », se félicite désormais l’intéressé. Julien Laloye L’image Les coureurs du Tour de France faisaient le tour des îles, mardi. Partis de celle d’Oléron, ils ont rejoint l’île de Ré au terme d’une étape marquée par plusieurs chutes. Au sprint, c’est l’Irlandais Sam Bennett (en photo) qui s’est imposé. Grâce à ce succès, le coureur de la Deceuninck-Quick Step récupère le maillot vert de meilleur sprinteur. Au classement général, le Slovène Primoz Roglic est toujours en tête. 18 Mercredi 9 septembre 2020 Incertitudes à Roland-Garros Tennis A un peu plus de deux semaines du début de Roland-Garros (du 27 septembre au 11 octobre), le tableau féminin a vu la n°1 mondiale, Ashleigh Barty, renoncer. L’Australienne, qui avait remporté la précédente édition, a déclaré forfait en raison de la pandémie de coronavirus. « Ce n’est pas une décision que j’ai prise à la légère », a justifié la joueuse de 24 ans sur les réseaux sociaux. Barty a également évoqué sa préparation, perturbée, pour expliquer son choix. Par ailleurs, l’Américaine Serena Williams n’a pas caché son inquiétude vis-à-vis du public finalement autorisé à assister, même en nombre réduit, aux Internationaux de France  : « Je suis beaucoup sur la réserve, parce que j’ai de sérieux problèmes de santé qui font que j’essaie de me tenir à l’écart des lieux publics, je me suis retrouvée plusieurs fois à l’hôpital dans des états graves. » La triple vainqueure du tournoi parisien a regretté d’être obligée de loger dans un hôtel réservé par l’organisation de la quinzaine et non dans son appartement parisien  : « C’est intéressant, on n’a pas le droit d’avoir un logement privé, mais il y aura des supporteurs. » nnru secondes Et de deux pour Pascal Ackermann. Le sprinteur allemand a remporté la deuxième étape de Tirreno- Adriatico, mardi. Déjà vainqueur la veille, Ackermanna conforté sa place de leadeur au général. Le XV de France connaît son programme. Dans le cadre de la tournée d’automne, les Bleus affronteront les Fidji, l’Ecosse et l’Italie au mois de novembre. Ils doivent aussi terminer le Tournoi des VI Nations, avec leur rencontre à jouer contre l’Irlande, le 31 octobre au Stade de France. Armel Le Cléac’h frappe fort. Le skippeur breton a remporté mardi à Dunkerque (Nord) la deuxième étape de la Solitaire du Figaro. Mieux parti que ses adversaires, Le Cléac’h est le nouveau leadeur au général. T. Williams/Sipa
..* HAUSSURES DE RUNNING amas 69 € 99 C SOLAR DRIVE 19 119 € 99 -40% SOLAR DRIVE 19 Tige mesh. Semelle intérieure textile,extérieurecaoutchouc. Modèlehomme. Du 41 1/3 au 47 1/3. Noir/vert. 1477820. Modèlefemme. Du 36 au 41 1/3. Gris/rose. 1477823. Offre promotionnellevalable jusqu’au 21 septembre 2020, non cumulable avec d’autrespromotions en cours, dans la limite des stocks disponibles des magasins participants. Voir liste des magasins participants sur go-sport.com/offres



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :