20 Minutes France n°3547 4 sep 2020
20 Minutes France n°3547 4 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3547 de 4 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : activités extrascolaires, les parents en première ligne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ACTUALITÉ Des accusés aux profils variés Justice Jeudi, au deuxième jour du procès des attentats de janvier 2015, la cour s’est penchée sur la personnalité des 11 hommes dans le box L’un vendait des vêtements sur les marchés dans les Ardennes, l’autre tenait un garage automobile en Belgique… Les 11 hommes qui comparaissent depuis mercredi devant la cour d’assises spéciale, soupçonnés d’avoir apporté un soutien logistique aux terroristes de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l’Hyper Cacher, ont beau être assis côte à côte, difficile de leur trouver des points communs. Jeudi, la cour a entrepris de brosser la personnalité des accusés. Car « on juge des faits mais avant tout des hommes », a rappelé son président, Régis de Jorna. Il y a d’abord Abdelaziz Abbad. Cet homme de 36 ans est accusé d’avoir cherché, en vain, des armes pour le compte de Saïd Kouachi. S’il avait d’abord reconnu les faits, affirmant ne pas savoir quel usage il comptait en faire, ce natif de Charleville-Mézières Marine Le Pen et le RN font leur rentrée à Fréjus Politique « C’est devenu une habitude. » Une fois de plus, le Rassemblement national fait sa rentrée ce week-end à Fréjus. « C’est sympathique et facile à organiser, car la ville est détenue par David Rachline [RN] », explique un élu. Ces deux jours dans le Var seront marqués par le traditionnel discours de rentrée de Marine Le Pen, prévu dimanche à 15h. Elle ne manquera pas de dénoncer les « mensonges » de l’exécutif face à l’épidémie et de cibler Emmanuel Macron sur l’insécurité, thème marquant de cette rentrée. « Ce sera une grosse partie du discours », confie l’un de ses proches. La présidente du RN va également « faire des propositions sur l’organisation territoriale car, aujourd’hui, personne ne s’y retrouve dans ce millefeuille administratif », indique Gilles Pennelle, membre du bureau exécutif du parti. Les scrutins régionaux et départementaux seront ainsi évoqués. Et après des municipales en demi-teinte, le parti espère « faire basculer des régions » en mars 2021. Thibaut Le Gal J. Witt/Sipa (Ardennes), tombé dans la délinquance à l’adolescence, s’était finalement rétracté. Position qu’il maintient aujourd’hui. « Je ne pourrais jamais adhérer à ce genre d’idéologie, j’ai grandi dans une famille musulmane. Pour moi, ça a toujours été une religion de paix. » « Son défaut, c’était le jeu » A l’autre bout du box, le doyen des accusés, soupçonné d’avoir participé à une transaction d’armes, se lève. Le Belge Michel Catino, fils d’immigré italien, dit sa fierté d’avoir ouvert son premier café à 22 ans, sa passion pour le casino et sa condamnation pour avoir organisé des salles de jeu dans son affaire. « Son plus gros défaut, c’était le jeu », assure à la barre son fils. Si son nom apparaît dans le dossier, c’est en lien avec un autre accusé, Metin Karasular, Turc de 50 ans installé en 44ftallc J B. Peyrucq/AFP Belgique. Les deux hommes sont unis notamment par leur amour du jeu. Moulé dans un sweat noir, ce père de six enfants est soupçonné d’avoir aidé Amedy Coulibaly à se procurer des armes. Chez lui, les enquêteurs ont retrouvé une liste, attribuée à Ali Riza Polat, seul accusé renvoyé pour complicité de crimes, dans laquelle il s’enquiert du prix d’armes automatiques, entre autres. L’homme a toujours nié les faits qui lui étaient reprochés. C’est peut-être là le seul point commun entre les différents accusés  : tous nient leur implication dans ces attentats terroristes. Le verdict est attendu le 10 novembre. Caroline Politi 6 Vendredi 4 septembre 2020 Abdelaziz Abbad et Michel Catino nient leur implication dans les attentats. Le plan de relance « incite à la confiance car il donne de la visibilité » Economie Un montant inédit. Le plan de relance, à 100 milliards d’euros, a été présenté jeudi par Jean Castex. Le Premier ministre l’a répété  : la priorité, c’est l’emploi. Est-ce à la hauteur ? 20 Minutes s’est entretenu avec l’économiste Stéphanie Villers, coautrice de Crise économique 2020, Vers un nouveau monde ? (éd. Economica), à paraître mardi. Le Premier ministre, Jean Castex, a présenté le plan à 100 milliards jeudi. Jean Castex attend 160 000 emplois créés. Ce plan n’est-il pas cher payé ? Le PIB va chuter de plus de 10%, du jamais-vu. Ce n’est pas tant le coût des 160 000 emplois qu’il faut voir, mais les destructions d’emplois en face, probablement autour de 800 000. Est-ce satisfaisant de dire qu’un sur quatre environ va retrouver un emploi grâce à ce plan ? Les 100 milliards sont-ils bien utilisés ? Il n’y a pas de solution magique. L’Etat a protégé l’emploi des salariés du privé à travers, notamment, le chômage partiel. Ce qui a permis la constitution d’une épargne colossale de la part des ménages  : 100 milliards. Le plan de relance incite à la confiance car il donne de la visibilité. Jean Castex a dit qu’il n’y aurait pas d’augmentation d’impôts. Donc que les ménages peuvent consommer. L’autre levier est là. Créer de la confiance, est-ce la manière de répondre à cette crise particulière liée à la pandémie ? Oui, parce que cette crise, liée à la mise sous cloche de l’économie, a des impacts psychologiques. Tant qu’il y aura les mesures barrières, les Français risquent d’être frileux. Propos recueillis par Rachel Garrat-Valcarcel Débats laborieux Dès les premières minutes, les problèmes techniques se sont succédé. Les micros ne marchent pas et les échanges sont inaudibles en salle de retransmission. Et puis il y a toujours ce problème de masque. Les avocats et les accusés ont été autorisés à les enlever pour parler. Une décision regrettée par M e Christian Saint-Palais, un des conseils de la défense. « Si un seul de nous est contaminé, le procès sera suspendu », prévient-il.nnCu secondes Alain Cocq confirme sa décision de se laisser mourir. Grièvement atteint d’une maladie orpheline incurable, Alain Cocq a confirmé jeudi sa décision de cesser son traitement et toute alimentation dès ce vendredi soir. Sans réponse de l’Elysée à sa demande d’euthanasie, l’homme de 57 ans prévoit de diffuser son agonie en direct sur Facebook. La Russie rejette son implication dans l’affaire Navalny. Le Kremlin a rejeté jeudi toute implication de l’Etat russe dans l’empoisonnement d’Alexeï Navalny. Selon Berlin, l’opposant au Kremlin est victime d’une attaque utilisant un agent neurotoxique de type Novitchok. L’Union européenne n’exclut pas des sanctions à l’encontre de la Russie. Un possible survivant à l’explosion au Liban, un mois après. Des secouristes étaient à la recherche jeudi d’un éventuel survivant sous les décombres dans un quartier de Beyrouth dévasté par l’explosion survenue le mois dernier, a indiqué le gouverneur de la capitale libanaise.
Fier et audacieux partenaire des cheveux propres, même entre deux lavages. Love is Love Rajoutez un brin d’audace à vos cheveux avec Batiste TM Love is Love ! C’est la solution parfaite pour prolonger le brushing, gagner du temps le matin et donner plus de vitalité à vos cheveux, en toutes circonstances. Vos cheveux sont plus propres et plus frais, et retrouvent volume et texture. Pas besoin d’eau ! −50% * sur le 2 ème article Jusqu’au 8 septembre *** Remise immédiate en caisse sur le moins cher des 2 produits au choix au sein de la marque Batiste. Offre non cumulable avec toute autre offre ou promotion en cours. ** Le 6 septembre, uniquement pour les magasins ouverts le dimanche. Batiste, est la propriété du groupe Church & Dwight Co. Inc., utilisé avec autorisation. Monoprix – SAS au capital de 78 365 040 € - 14-16, rue Marc Bloch – 92110 Clichy – 552 018 020 R.C.S. Nanterre. – – Pré-presse  :



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :