20 Minutes France n°3545 2 sep 2020
20 Minutes France n°3545 2 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3545 de 2 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : ouverture du procès des attentats de janvier 2015.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
SPORTS De quoi perdre la bulle Coronavirus Le sport de haut niveau en vase clos est-il viable à long terme ? On aimait bien Clairefontaine. Les derniers kilomètres à travers la forêt, l’air frais en sortant de la voiture, le calme et la sérénité d’un lieu couvé par l’imposant château. Mais le Clairefontaine période Covid-19 est moins dépaysant. Un clavier, un écran, des questions envoyées par écrit, des réponses via une vidéo reçue sur WhatsApp, et voilà la conférence de presse de Didier Deschamps emballée. Le sport a repris, mais avec des protocoles sanitaires stricts. « Personne n’a envie de rester six mois dans une bulle. » Michele Roberts, directrice exécutive de la NBA Les sportifs sont aussi perturbés. L’US Open de tennis a à peine commencé que, déjà, la bulle menace d’exploser. Testé positif et exclu du tableau, dimanche, Benoît Paire a sous-entendu que le protocole était à géométrie variable. Les employés du tournoi s’occupant des transports, du médical ou de la sécurité peuvent rentrer chez eux et revenir avec la prise de température comme seule condition d’accès. Un test positif a de larges conséquences, notamment sur les cas contacts. Ainsi, Kristina Mladenovic, qui avait joué aux cartes avec Paire, est désormais confinée dans sa chambre et n’a plus le droit d’aller dans les parties communes de l’hôtel, au vestiaire Roglic est le grand favori du Tour. A. Behar/SipaC. Ena/AP/Sipa ou à la salle à manger… « Je suis lessivée mentalement », a-t-elle raconté après sa victoire, dimanche. Dans la bulle NBA à Orlando, les joueurs sont globalement satisfaits de leur situation. La fin de saison est sauvée, mais quid de la prochaine ? « Personne n’a envie de rester six mois dans une bulle, c’est insensé », estimait Michele Roberts, directrice exécutive de la ligue américaine. Un plan avec plusieurs endroits fermés et consacrés à 100% aux franchises serait à l’étude. Les sportifs sont-ils prêts à cela ? Pas sûr, à en croire le tennisman Jérémy Chardy, dans L’Equipe  : « Je disais à mon équipe  : « Si c’est comme ça, à part Roland, où j’aurais tout le temps envie de jouer, je pense que je ne vais pas disputer beaucoup de tournois. » » fe51-51:t Sn saur wittwiraeat tom'One tcoarriarnËnts% LIS 11 1.1 11. A l’US Open, les joueurs et joueuses doivent respecter un protocole strict. Cette situation pourrait toutefois « accélérer les réflexions sur la relation 2.0 entre le club et ses supporteurs [privés de stades], estime Pierre Rondeau, économiste du sport. Le but serait de créer une sorte d’OnlyFans [un réseau social] du sport, pour dire aux gens  : « Puisque vous ne pouvez pas venir au stade, nous allons venir chez vous. » En échange de 2 ou 3 € par mois, ils auraient accès aux conférences de presse, au vestiaire, à l’après-match. C’est une rentrée d’argent non négligeable dans la majorité des sports. » Reste la question de la valeur du « produit sport » pour les chaînes de télévision. En constante augmentation, elle pourrait aussi souffrir d’un spectacle désormais réduit à sa plus simple expression. Nicolas Camus Roglic montre déjà ses muscles Tour de France Certes, Julian Alaphilippe est toujours maillot jaune de la Grande Boucle. Mais, mardi, le Français a eu affaire à plus fort que lui. S’il en était besoin, Primoz Roglic a rassuré ses supporteurs, un peu plus de deux semaines après son abandon au Dauphiné, en remportant la quatrième étape, à Orcières-Merlette (Hautes-Alpes). Le Slovène a réglé le peloton des hommes forts, après une dernière montée menée tambour battant par ses coéquipiers. « Toute l’équipe a fait un travail incroyable, a reconnu Roglic. On doit juste continuer à travailler comme on a commencé. On doit suivre notre plan. » Alaphilippe, qui visait deux objectifs à la fois, le succès d’étape et la conservation du maillot jaune, a dû se satisfaire seulement du second. « Je suis battu par plus fort, je n’ai pas de regrets, a assuré le Français. Le train de Jumbo-Visma était difficile à suivre, je n’ai donc aucune déception. » Roglic, désormais troisième du classement général, s’est rapproché à 7 secondes au classement du Français. Le coureur de la Deceuninck-Quick Step ne court guère de risque dans la prochaine étape, qui redescend ce mercredi dans la plaine sur un parcours de 183 kmentre Gap et Privas favorable aux sprinteurs. J. Monfort/AP/Sipa 16 Mercredi 2 septembre 2020 Après Platini, Blatter devant la justice Football Poursuivi depuis 2015 par la justice suisse, l’ex-président de la Fifa SeppBlatter s’expliquait mardi, à Berne, sur les 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) versés à Michel Platini, entendu lundi, une affaire qui a brisé le parcours dirigeant des deux anciens alliés. « C’est le moment où on commence à parler de ce dossier qui dure depuis cinq ans, et sur lequel on ne m’a jamais posé de questions, donc je suis content de pouvoir donner des informations là-dessus », a déclaré l’ancien patron du football mondial. Ce dossier a valu à SeppBlatter, 84 ans, comme à Michel Platini, 65 ans, une suspension de plusieurs années de toute activité liée au football  : le Suisse avait déjà démissionné en 2015 en raison de l’énorme scandale de corruption frappant la Fifa, mais le Français a dû renoncer à briguer en 2016 la tête de l’instance. Et si la suspension de Platini a pris fin en 2019, le parquet suisse a élargi ses investigations et le poursuit désormais pour complicité de gestion déloyale, détournement et faux dans les titres.nnru secondes Le match d’ouverture du Top 14 reporté. Prévue vendredi, la rencontre Stade Français-Union Bordeaux-Bègles a été reportée. Le club parisien, touché par le coronavirus, est dans l’incapacité d’aligner le nombre requis de joueurs de première ligne. Ivan Rakitic quitte le Barça pour retrouver Séville. Après six années passées en Catalogne, le milieu croate revient au Séville FC, club qu’il avait fréquenté durant trois saisons. L’équipe andalouse paiera au FC Barcelone 1,5 million d’euros, plus 9 en bonus. Décès de l’ancien boxeur Jean- Baptiste Mendy. L’ancien champion du monde des légers est mort, mardi, à 57 ans, des suites d’un cancer du pancréas. Mendy avait été aussi champion d’Europe.
Du 2 au 6 septembre* 149 € 99 Tablette Samsung Galaxy Tab A T510 10,1 » capacité de stockage 32Go 219 € 99 * Le 6 septembre, uniquement pour les magasins ouverts le dimanche. Offre limitée présente dans 50 magasins, retrouver la liste des magasins sur MONOPRIX.fr. Monoprix – SAS au capital de 78 365 040 € - 14-16, rue Marc Bloch – 92110 Clichy – 552 018 020 R.C.S. Nanterre. – – Pré-presse  :



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :