20 Minutes France n°3542 1er jui 2020
20 Minutes France n°3542 1er jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3542 de 1er jui 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : au revoir Monsieur le Premier Ministre Edouard Philippe ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ACTUALITÉ Remaniement Le Premier ministre n’incarne pas le tournant écolo annoncé Photo L’oeil de Paco Vous avez été des dizaines de millions à consommer breton pendant le confinement. Fière de celles et ceux qui n’ont pas cessé de travailler pour vous approvisionner, LA RÉGION BRETAGNE VOUS DIT MERCI. bretagne.bzh 4 Mercredi 1er juillet 2020 Macron va-t-il mettre Philippe au vert ? « Philippe tient l’édifice macronien en sécurisant l’électorat de droite. » Frédéric Dabi, Ifop A peine élu dimanche soir dans son fief du Havre (Seine-Maritime), Edouard Philippe lançait aux caméras  : « Les commentateurs auront probablement beaucoup de travail et je leur souhaite bon courage ! » Une manière d’ironiser sur les rumeurs autour de son avenir à Matignon. Mi-avril, Emmanuel Macron promettait aux Français de se « réinventer » à la sortie de la crise liée au coronavirus. Pour cette « nouvelle phase » du quinquennat, le chef de l’Etat devrait remanier son gouvernement dans les prochains jours. Mais le président ira-t-il jusqu’à se passer de son actuel Premier ministre ? C. Hartmann/AP/Sipa Edouard Philippe et Emmanuel Macron, lundi au palais de l’Elysée, à Paris. Renforcé par sa nette victoire au Havre, Edouard Philippe jouit d’une belle popularité dans les sondages, après plusieurs mois de gestion de crise sanitaire. « Il connaît un petit état de grâce, comme s’il venait d’arriver au pouvoir, remarque Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. Sa popularité est remontée au-dessus des 50%. Pour les Français, c’est lui qui était à la manœuvre pendant la crise. Il tient l’édifice macronien en sécurisant l’électorat de droite, avec une image favorable à 71% chez les sympathisants LR. » Lundi, au lendemain du second tour de municipales marquées par une percée verte dans plusieurs grandes villes, le président de la République semble avoir entamé sa mue. Le chef de l’Etat s’est engagé à retenir quasiment toutes les propositions de la Convention citoyenne pour le climat. « Les mesures de la convention sont des réponses très concrètes, note le député LREM de Paris Sylvain Maillard. Mais il faut aussi qu’il y ait une incarnation au quotidien de cette accélération vers la transition écologique. Si Emmanuel Macron décide de se séparer d’Edouard Philippe, c’est qu’il estime qu’un autre incarnera mieux ce nouveau cap. » « Je pense qu’il va sortir » Le Premier ministre a brouillé le message ces derniers jours  : « [Le président de la République] sait qui je suis, ce que j’incarne, ce que je peux faire et ce que je ne peux pas faire », disait-il le 16 juin dans Paris Normandie. C’est l’autre donnée de l’équation  : quel rapport le président entretient-il avec son Premier ministre ? « Je pense qu’il va sortir, souffle un cadre de la majorité. Leurs relations me laissent penser que le président est plus dans l’optique d’un changement de tête. » « Il a des exigences pour le futur gouvernement, réplique François Patriat, patron des sénateurs LREM. Mais je ne pense pas qu’il ait envie de passer la main, je le vois au contraire très porté vers l’avenir, le budget, les futures élections. » Edouard Philippe avait raison  : un peu partout, les commentateurs s’agitent. Jusqu’au sein même de sa majorité. Thibaut Le Gal
Quelques pièces pour des cambrioleurs. joui son tresor pour votre enfant. Maison Protégée Télésurveillance 24/7 ez,/mois* pendant 6 mois puis 25,99 € /mois pour un appartement en étage Installation par nos professionnels incluse Déplacement sans frais d'un agent de sécurité 24/7 orange Tarif fixe, quel que soit le nombre de détecteurs installés** arveiii, dem Offre soumise à conditions, réservée aux abonnés particuliers Orange mobile ou internet pour les logements en France métropolitaine d'une surface jusqu'à 200 m2 et dont la valeur des biens mobiliers ne dépasse pas 100000E. Frais de résiliation de 49 € . Conditions sur telesurveillance.orange.fr *Tarif pour un appartement en rez-de-chaussée ou une maison  : 26,99 € /mois pendant 6 mois puis 32,99E/mois. Promotion valable pour toute 1re souscription (méme titulaire et même adresse) jusqu'au 19/08/2020. **Le technicien détermine le type, le nombre et l'emplacement des détecteurs suite au diagnostic personnalisé du logement, afin de sécuriser les axes stratégiques et les zones de valeur. Maison Protégée est une offre de télésurveillance proposée par Orange Télésurveillance (SASU au capital de 33610000 € - Siège social  : 1 avenue du Président Nelson Mandela 94110 Arcueil - RCS Créteil 824 353 973), titulaire de l'autorisation d'exercer AUT-094-2117-05-16-20180654177 délivrée par le CNAPS. L'autorisation d'exercice ne confère aucune prérogative de puissance publique à l'entreprise ou aux personnes qui en bénéficient. Matthieu Joffres



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :