20 Minutes France n°3541 29 jun 2020
20 Minutes France n°3541 29 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3541 de 29 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : Hidalgo a remporté les municipales à Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ACTUALITÉ L’espoir europhile et libéral des Polonais Présidentielle Le maire de Varsovie, Rafal Trzaskowski, est qualifié pour le second tour de l’élection « On ne peut pas vivre dans un tel état de tensions, de conflits et de crises. Ne me regardez pas comme un ennemi, car je ne le suis pas. » Alors qu’en Pologne le premier tour de l’élection présidentielle s’est tenu dimanche, le candidat du parti centriste Coalition civique, Rafal Trzaskowski (30,4% des suffrages, selon un sondage réalisé à la sortie des urnes) a tenté l’apaisement dans une lettre ouverte s’adressant aux membres et sympathisants du parti Droit et Justice. Au second tour, le 12 juillet, il espère battre leur propre candidat, le président sortant, Andrzej Duda (41,8%). Dans un tel contexte, Trzaskowski pourra-t-il l’emporter ? « Il a des positions centristes et se montre délicat dans son expression. » Pawel Stepien, politologue A 48 ans, Rafal Trzaskowski suscite en tout cas l’espoir du côté des Polonais, qui en ont assez du pouvoir actuel. « Il sillonne beaucoup le pays. Ses images avec ses partisans passent bien à la télévision (…) Il bénéficie de l’effet de nouveauté, se montre ouvert, a des positions centristes et se montre plutôt délicat dans son expression publique », observe le politologue Pawel Stepien dans les colonnes du quotidien, classé à gauche, Gazeta Wyborcza. L’homme politique n’est pourtant pas dénué d’expérience. En 2013-2014, il a été ministre de l’Administration et du Numérique puis des Affaires étrangères P.David Josek/AP/Sipa Le candidat Rafal Trzaskowski dans un bureau de vote de Varsovie, dimanche. du gouvernement de Donald Tusk, le très clivant ex-Premier ministre. Parlant l’anglais, le français, le russe et l’italien, ce diplômé du Collège d’Europe a été député européen entre 2009 et 2013. En France, il a d’ailleurs été chevalier de la Légion d’honneur pour avoir « œuvré à la coopération franco-polonaise au plan européen ». En octobre 2018, il remporte les élections municipales à Varsovie, la capitale Les Fillon vont savoir ce lundi si leur procès reprend Stop ou encore ? François et Penelope Fillon ont été jugés en mars pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux. Mais, alors que la décision devait être rendue ce lundi, l’ex-Premier ministre a demandé que les débats soient rouverts après des déclarations de l’ancienne procureure financière sur les pressions qu’elle a subies dans cette affaire. Eliane Houlette voulait sans doute d’abord régler ses comptes avec son ancienne supérieure, mais elle a tout de même balancé quelques informations problématiques. Notamment sur la façon dont le juge Serge Tournaire a été nommé pour enquêter sur les Fillon ou sur la transmission d’un rapport suspect de dix pages dont personne ne sait encore aujourd’hui où il a véritablement atterri. Dans les faits, polonaise. Il rafle 56% des voix au premier tour et devient le maire de la capitale polonaise. Mais rapidement, Rafal Trzaskowski, raillé comme le « candidat de la Gay Pride » par ses opposants très à droite, clive l’opinion en signant en 2019 la « déclaration LGBT+ » contre l’homophobie. Il n’exclut pas, non plus, l’idée de restituer des biens juifs, un sujet politiquement sensible en Pologne. Catherine Abou El Khair rien ne s’oppose à ce que le délibéré prévu ce lundi soit reporté et que les débats au fond reprennent. « Le tribunal est indépendant, confie une source judiciaire. C’est à lui seul de prendre la décision et de l’annoncer. » Mais il a sans doute déjà compris qu’un refus de rouvrir la discussion pourrait être perçu comme la confirmation qu’il y a bien eu un problème lors de l’enquête… Vincent Vantighem H. Kolbeins/AFP 10 Lundi 29 juin 2020 Emmanuel Macron veut reprendre la main Remaniement Dès le lendemain d’élections municipales difficiles pour son parti, LREM, Emmanuel Macron compte remodeler la fin de son quinquennat avec un remaniement qui s’annonce de grande ampleur, selon ses proches. Choix le plus délicat  : va-t-il oui ou non se passer de son Premier ministre, Edouard Philippe ? Cet allié solide serait difficile à remplacer, et son maintien reste une hypothèse crédible, selon des proches de l’exécutif. Mais le garder à la tête du gouvernement rendrait moins crédible l’idée d’un virage politique. Pour « incarner » sa nouvelle stratégie, Emmanuel Macron pourrait créer quelques « superministères ». Il pourrait en profiter pour faire entrer des personnalités prestigieuses de la société civile, comme la professeure Laurence Tubiana, ex-ambassadrice pour la COP21 et présidente de la Fondation européenne pour le climat, ainsi que le procureur François Molins, évoqué pour l’Ecologie et la Justice. Le nouveau gouvernement pourrait être annoncé jeudi ou vendredi. L’Islande réélit son président sortant, Gudni Johannesson. Avec plus de 92% des suffrages selon les résultats définitifs publiés dimanche, l’Islande a réélu pour quatre ans son président sortant, Gudni Johannesson (photo), sans étiquette politique. Son adversaire de droite populiste, Gudmundur Franklin Jonsson, a recueilli 7,8% des voix exprimées. Une hausse de la radioactivité relevée en Europe du Nord. La Finlande, la Suède et la Norvège ont relevé ces derniers jours de faibles niveaux inhabituels de radioactivité d’origine humaine. Selon les calculs d’un institut néerlandais, « les radionucléides proviennent de la direction de la Russie occidentale », même si les mesures ne permettent pas d’identifier une localisation plus précise.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :