20 Minutes France n°3540 25 jun 2020
20 Minutes France n°3540 25 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3540 de 25 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : la campagne a changé de cap.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
SPORTS « J’ai beaucoup hésité à poursuivre ma carrière » Réveil olympique La championne Marie- Amélie Le Fur garde les Jeux de Tokyo comme objectif, malgré un temps de réflexion Chaque semaine du mois de juin, 20 Minutes donne la parole à des athlètes qui auraient dû, d’ici à quelques semaines, participer aux Jeux. Ce jeudi, Marie-Amélie Le Fur. La triple championne paralympique, également présidente du Comité paralympique et sportif français, avait prévu de raccrocher après cette échéance et voit tous ses projets reportés d’un an. Comment avez-vous vécu l’annonce du report des Jeux ? Je l’ai vécue avec ma casquette d’athlète et de présidente du Comité. Le report était la meilleure des solutions. Les nouvelles dates ont été annoncées très vite. Ça a permis aux sportifs de se caler sur un nouvel objectif. « Le suivi médical et paramédical a été très perturbé. » Et pour l’athlète que vous êtes ? C’est très difficile à vivre. Cette décision a signifié le report de mon arrêt de carrière. Pendant un an, il faut continuer l’entraînement, maintenir ce rythme très contraignant au quotidien, avec un impact fort sur ma vie personnelle. Christian Prudhomme au micro. F. Pervillé/FFH T. Camus/AP/Sipa Marie-Amélie Le Fur visera un quatrième titre paralympique à Tokyo, en 2021. Avez-vous beaucoup hésité ? Oui, je ne vais pas le cacher. Je suis maman. Je m’étais préparée à « sacrifier » la première année de ma fille, avec des absences. Le faire deux ans, ça nécessitait qu’on se pose la question en famille. On a discuté aussi avec les coachs et les partenaires pour voir la façon dont ils pourraient m’accompagner. C’est une fois mis tout ça bout à bout qu’on s’est dit qu’on y allait. En quoi le confinement a-t-il été particulièrement compliqué à gérer pour les athlètes handisports ? Le suivi médical et paramédical a été très perturbé. Pour certaines Les coureurs du Tour de France seront très bien protégés Cyclisme Le grand départ aurait du être donné samedi, sur la promenade des Anglais. Mais le Tour de France 2020, chamboulé par la pandémie de Covid-19, n’aura pas lieu comme d’habitude entre juin et juillet. Il partira bien de Nice, mais le 29 août pour s’achever le 20 septembre. Dans ce contexte particulier, la Grande Boucle aura cette année un goût « singulier », prévoit Christian Prudhomme. « Nous travaillons avec les autorités pour avoir une sorte de bulle autour des coureurs, développe le patron de la Grande Boucle. pathologies, ça a été un frein important car il y a encore plus de travail avec les kinés. On a aussi des sports nécessitant un guide ou un aidant, et ça n’a pas été possible d’être ensemble lors du confinement. Dans quelle mesure les Jeux sont-ils cruciaux pour une carrière ? C’est un tremplin. Ils permettent d’être connue, mieux accompagnée et tout simplement de voir sa performance reconnue. Ce n’est pas que médiatique, et heureusement, car les Jeux paralympiques sont encore fortement dans l’ombre. Propos recueillis par Nicolas Camus On travaille sur deux hypothèses, en fait  : un Tour de France quasiment libéré et un autre qui le serait moins, avec des endroits où on ne laisserait passer qu’un certain nombre de gens. Un système de jauge pour le public prévaut aujourd’hui, je ne sais pas s’il sera maintenu dans deux mois. Dans l’idée, il faudra respecter les gestes barrières. » Christian Prudhomme précise en outre que la voilure de l’événement sera forcément réduite  : « La caravane sera moins importante de 40% a priori. » A Nice, Fabien Binacchi D. Gray/AFP 18 Jeudi 25 juin 2020 Les marathons de New York et Berlin annulés Coronavirus Les marathons de New York et Berlin ont été officiellement annulés, mercredi, pour cause de pandémie de coronavirus. Un nouveau signe que le retour des événements sportifs de masse n’est pas encore d’actualité. Courses tardives dans le calendrier des marathons, New York et Berlin sont aussi les deux plus suivies. La première pour sa ferveur populaire et la seconde pour ses performances qui donnent un petit plus à la discipline. C’est la deuxième fois seulement que le marathon de New York, initialement prévu le 1er novembre, est annulé, après la parenthèse de 2012 consécutive au passage de l’ouragan Sandy. L’édition 2020 aurait dû revêtir un caractère exceptionnel, car il s’agissait du 50 e marathon de New York, créé en 1970, quatre ans avant celui de Berlin, qui n’avait lui jamais été annulé en 46 ans d’existence. Prévue le 27 septembre, l’épreuve allemande était en sursis car soumise à l’interdiction de tout rassemblement de plus de 5 000 personnes dans la capitale, qui court jusqu’au 24 octobre. Le père de Djokovic tient Dimitrov pour responsable du « cluster ». Srdjan Djokovic, père de Novak Djokovic, a accusé Grigor Dimitrov d’être responsable du cluster de l’Adria Tour. « Tout était fini [l’épidémie de coronavirus] quand Dimitrov a été testé positif, s’est-il emporté sur RTL en Croatie. Nous ne savons pas où il l’a attrapé, mais il l’a eu. Il a fait beaucoup de mal à la Croatie, à la Serbie, à ma famille et il aurait dû être testé dans son pays d’origine. » « Footballgate » en Belgique. La police belge a perquisitionné mercredi les locaux du Sporting de Charleroi et du KRC Genk, dans le cadre d’une vaste enquête lancée fin 2018 sur des transferts de joueurs présumés frauduleux, a indiqué le parquet fédéral belge.
À partir du 26 juin Les Ventes Privées Jusqu’à -50%(1) avec la Carte sur une sélection de produits mode et maison (1) Remise immédiate en caisse sur présentation de la Carte de Fidélité Monoprix sur une sélection d’articles signalés en magasin par une pastille de couleur violette, verte, bleue, jaune ou rouge. Offre non cumulable avec toute offre ou promotion en cours. Voir conditions de la Carte de Fidélité Monoprix en magasin ou sur MONOPRIX.FR. Monoprix – SAS au capital de 78 365 040 € - 14-16, rue Marc Bloch – 92110 Clichy – 552 018 020 R.C.S. Nanterre – – Pré-presse  :



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :