20 Minutes France n°3539 23 jun 2020
20 Minutes France n°3539 23 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3539 de 23 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : vent mauvais pour la clim.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
M. Le Pihif/Sipa GRAND PARIS « Quand on reporte, les spectateurs sont soulagés » Spectacle La viceprésidente de Paris La Défense Arena, Bathilde Lorenzetti, explique comment la salle fait face à la crise La période de confinement a bouleversé la programmation de Paris La Défense Arena. Bathilde Lorenzetti (photo), vice-présidente de la jeune salle, raconte à 20 Minutes comment l’offre événementielle a été reconstituée. Comment avez-vous procédé pour recaser vos événements de 2020 en 2021 ? C’est un jeu de quilles. Comme toutes les tournées 2021 ont été décalées en 2022, on a pu trouver des dates pour celles de 2020 en 2021. Le premier concert de la salle se tiendra en janvier, alors qu’il était prévu en octobre. RENCONTRE LES JOUEURS ET JOUE AVEC EUX SUR LE TERRAIN AVANT LE MATCH Ibo/Sipa La salle accuse 20 millions d’euros de pertes liées à la crise sanitaire. Vous proposez un remboursement des concerts reportés. Comment les spectateurs réagissent-ils ? Le premier concert reporté concernait Iron Maiden. Sur les 38 000 billets vendus, nous avons eu 18 demandes de remboursement. Il y a GÉRARD DROUOT PRODUCTIONS PRÉSENTE MERCREDI 14 OCTOBRE 2020 INFOS & RÉSERVATIONS SUR GDP.FR  : 0 892 392 192 (0,40 € /MIN) ACCORHOTELSARENA.COM & POINTS DE VENTE HABITUELS * une appétence des spectateurs pour les concerts. Quand on reporte et que l’on n’annule pas, les spectateurs sont soulagés. Des listes d’attente ont été créées pour acheter des places pour les concerts de Céline Dion si certains spectateurs venaient à annuler leur venue. Dans ce contexte, comment les matchs du Racing s’intercalent-ils ? On doit faire nos vœux à la Ligue nationale de rugby cette semaine. S’il y a un frottement entre une date de match et un concert, on a toujours privilégié les concerts. Pendant le confinement, on a travaillé sur des lieux de délocalisation possibles. En principe, le Racing devrait être le premier événement de la salle pour la reprise du Top 14 le 5 septembre. Quel est le manque à gagner lié à la crise sanitaire pour l’Arena ? Vingt millions d’euros brut en charges cumulées. Et ce, malgré le chômage partiel pris en charge par le gouvernement. On a été les premiers confinés et on est les derniers à rouvrir. Propos recueillis par Floréal Hernandez 2 Mardi 23 juin 2020 Disneyland Paris va rouvrir à partir du 15 juillet. Après quatre mois de fermeture, Disneyland Paris rouvrira progressivement au public à partir du 15 juillet, a annoncé lundi la filiale française de The Walt Disney Company. La capacité d’accueil du site sera réduite et le port du masque, obligatoire pour les visiteurs dès 11 ans. Des policiers mobilisés contre une fresque anti-violences policières. Environ 200 policiers ont manifesté lundi devant la préfecture de Bobigny pour dénoncer une fresque « contre le racisme et les violences policières » inaugurée récemment par la municipalité (PCF) de Stains (Seine-Saint-Denis). L’Etat va aider financièrement les transports publics franciliens. Pour compenser les pertes subies par les transports publics à cause de la crise du coronavirus, « l’Etat sera aux côtés (…) de la région Ile-de-France », a affirmé lundi le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, sur RTL. Il était interrogé sur un trou financier évalué à 2,6 milliards d’euros.
GRAND PARIS Les folles journées de la campagne Municipales Les élections à Paris ont été marquées par une succession d’événements qui ont rendu l’édition 2020 très rock’n’roll « C’était une campagne folle, inattendue, sans précédent historique par sa longueur et sa dramaturgie », résume Gaspard Gantzer, le directeur de la communication de la prétendante LREM à la Mairie de Paris, Agnès Buzyn, alors que doit se tenir dimanche le second tour des municipales (lire l’encadré). Comment ne pas lui donner raison ? Phrases assassines ; dissidence au sein du parti de la majorité présidentielle avec Cédric Villani qui décide de faire cavalier seul ; renoncement du candidat officiel de LREM, Benjamin Griveaux, après la diffusion d’une vidéo intime ; reprise en catastrophe du flambeau par Agnès Buzyn, alors ministre de la Santé, qui lâchera peu après au Monde  : « Depuis le début, je ne pensais qu’à une seule chose  : au coronavirus. On aurait dû tout arrêter, c’était Etranges enlèvements contre rançons Enquêtes Le 17 juin au soir, en sortant d’un restaurant du 19e, Jonathan* demande à sa conjointe de rentrer seule. Il la rejoindra plus tard, lui assure-t-il. Mais le lendemain soir, il ne lui a toujours pas donné signe de vie. Inquiète, elle se confie à l’un de ses amis qui, à son tour, essaie de l’appeler. Le jeune homme décroche, mais n’a pas le temps de parler. Un individu lui affirme que Jonathan est séquestré à Pantin (Seine-Saint-Denis). Il évoque une dette et réclame une rançon de 70 000  € contre sa libération. Le service départemental de police judiciaire de Seine-Saint-Denis est saisi. Finalement, Jonathan est retrouvé chez lui le lendemain matin. Les investigations se poursuivent, « mais les victimes de ce genre d’affaires, avec vous une mascarade » ; interruption de la campagne pendant trois mois pour éviter, justement, la propagation de l’épidémie… Un débat « décrédibilisé » Pour Danielle Simonnet (LFI), candidate encore en lice dans le 20e, « beaucoup de gens sont en colère. La question sociale est méprisée par les trois candidates. Et, concernant le feuilleton Griveaux-Buzyn, c’est révélateur de la Macronie. Ils ont totalement décrédibilisé le débat politique. » « Cette campagne est inédite et sera mémorable à plusieurs égards, juge aussi Marie Claire Carrère-Gée, présidente du groupe LRI (Les Républicains et indépendants) du Conseil de Paris et candidate de Rachida Dati (LR) dans le 14e. Le contexte sanitaire, économique, etc. On a tous été traumatisés souvent liées à des histoires de stupéfiants, ne parlent jamais, avance une source proche du dossier. Il y en a assez souvent en ce moment, mais pas forcément plus qu’avant le confinement. C’est leur façon de régler leurs comptes, de mettre un coup de pression. » Le jour de la disparition de Jonathan, les policiers de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) ont été appelés pour une affaire similaire  : un homme enlevé dont la libération est soumise au paiement d’une rançon. Il sera lui aussi libéré le 19 juin. Selon nos informations, cet homme, déjà connu des services de police pour des affaires de stupéfiants, n’a pas souhaité expliquer pourquoi il avait été enlevé et séquestré. Thibaut Chevillard * Le prénom a été changé. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr R. Meigneux/Sipa par le coronavirus. Du point de vue politique, je pense que le roman-photo de LREM a révélé l’aspect artificiel de leur démarche. » « C’était une campagne unique dans l’histoire de la République, observe Jean-Louis Missika, lieutenant de la maire sortante, Anne Hidalgo (PS). Il y a eu cet exercice de confinement dans 3 Mardi 23 juin 2020 La pandémie a été l’un des trouble-fête de la campagne, stoppée trois mois. une ville comme Paris, la nécessité pour la maire de gérer cette crise dans un entre-deux-tours, c’était extrêmement compliqué. » Pour Gaspard Gantzer toutefois, « comme dans tous les bons films, ce qui compte, c’est le happy end. Peut-être que les choses vont bien finir pour nous et les Parisiens. » Romain Lescurieux Des interviews et un dernier débat télé Pendant l’entre-deux-tours, seule Agnès Buzyn (17,3% au premier tour) a répondu à nos questions, Anne Hidalgo (29,3%) et Rachida Dati (22,7%) n’ont pas donné suite à nos sollicitations. Un dernier débat entre les trois candidates encore en lice est organisé mercredi sur BFMTV. La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE DEMAIN matin après-midi matin après-midi 16 °C 28 °C 19 °C 32 °C Les nuages ont pris la fuite  : chaud devant ! Le soleil irradie quasiment tout le pays ce mardi. Il est accompagné de fortes chaleurs l’après-midi. La douceur reste présente toute la soirée, sous un ciel complètement dégagé.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :