20 Minutes France n°3537 18 jun 2020
20 Minutes France n°3537 18 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3537 de 18 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'ombre de l'abstention.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ACTUALITÉ Forte abstention redoutée Municipales Le système des procurations a été assoupli afin d’inciter les électeurs à voter Le second tour aura enfin lieu. Reporté à cause de l’épidémie de Covid-19, le scrutin des municipales est prévu le 28 juin, quinze semaines après le premier tour. Après le record historique d’abstention du 15 mars (55,4%), la participation restera-t-elle très faible ? L’institut de sondage Ifop a interrogé des Français, entre le 9 et le 12 juin, et conclu que moins de quatre électeurs sur dix comptaient aller voter. « Jamais des enquêtes d’opinion n’ont su prévoir précisément le taux de participation », nuance Jean Chiche, chercheur au Cevipof. Dans une enquête de l’Ifop parue le 13 mars, 58% des sondés disaient qu’ils iraient voter, plus de dix points au-dessus du taux de participation finalement enregistré. Pour encourager la participation, des mesures ont été adoptées mercredi au Sénat. Pour la première fois, il sera possible pour un électeur de voter pour deux autres habitants de sa commune. Les personnes âgées ou malades, ainsi que celles dans l’incapacité de se déplacer pour aller établir leur procuration, pourront envoyer une tierce personne ou obtenir un rendez-vous à domicile. « Cela peut rassurer ceux qui ont peur d’aller voter, et on espère que cela va renforcer la participation », explique Sacha Houlié, député LREM de la Vienne et membre de la commission mixte paritaire qui a travaillé sur ces propositions. Le port du masque sera Le vote par correspondance non retenu Deux options n’ont pas été retenues par les parlementaires  : le vote par correspondance et la possibilité de voter par procuration pour un habitant inscrit dans une autre commune. « Il aurait fallu un registre électoral unique, construit par l’Insee, explique Sacha Houlié. Or ce fichier n’est pas encore opérationnel. » Quant au vote par correspondance, « des soupçons de fraude peuvent peser sur ce dispositif, par ailleurs assez coûteux ». Le tueur Michel Fourniret, lors d’une reconstitution judiciaire, en 2019. F. Dupoux/Sipa Sipa Avant le second tour du 28 juin, l’abstention s’est élevée à 55,4% le 15 mars. obligatoire dans les bureaux de vote, qui seront également équipés en matériel de protection. Des mesures « tardives » Ces mesures ne sont pas de nature à amplifier fortement la participation, selon les chercheurs. « Elles sont un peu tardives, juge Jean Chiche. Les gens peuvent aussi se méfier de la récupération politique en matière de procuration. » Les procurations peuvent en tout cas intéresser « l’électorat plus âgé et les urbains qui votent dans leur résidence secondaire ». Enfin, la date du scrutin ne devrait pas peser, selon Jean Chiche  : « Lors des votes prévus à la veille de vacances scolaires, on n’observe pas d’impact majeur sur la participation. » Laure Cometti La justice s’apprête à fouiller les anciens domiciles des Fourniret Affaire Mouzin La juge d’instruction Sabine Khéris a ordonné que de nouvelles fouilles aient lieu dans deux anciens domiciles ardennais de Michel Fourniret afin de tenter de retrouver le corps d’Estelle Mouzin, disparue en 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne), a-t-on appris, mercredi, confirmant une information du Parisien. Les opérations doivent commencer lundi. Les enquêteurs ont prévu de se rendre dans l’ancienne maison qu’il possédait à Ville-sur-Lumes (Ardennes). Cette demeure est celle où a vécu la sœur de l’« Ogre », décédée quelques semaines avant l’enlèvement d’Estelle Mouzin. Selon nos informations, Michel Fourniret a reconnu lors d’un interrogatoire en mars qu’il n’était pas « improbable » qu’il ait séquestré la fillette dans ce lieu après l’avoir enlevée à Guermantes. Les fouilles devraient également concerner l’ancien château du Sautou, où Michel Fourniret et Monique Olivier ont vécu. C’est à cet endroit que les enquêteurs avaient découvert les corps de deux victimes du tueur peu de temps après son arrestation en 2004. Vincent Vantighem 4 Jeudi 18 juin 2020 Allégement du protocole sanitaire à l’école Education Le grand come - back en classe, c’est lundi. Pour permettre ce retour de tous les élèves à l’école, le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a d’abord annoncé mercredi la suppression des règles de distance physique en maternelle. « C’est la même règle que pour les crèches, par réalisme », a-t-il expliqué. A l’école élémentaire, on essaiera de « faire respecter un mètre » entre les élèves, a poursuivi le ministre. Il a toutefois laissé entendre que des aménagements seraient possibles. Dans certaines classes, « on sera obligé d’avoir un peu moins d’un mètre », a-t-il concédé. Quant au collège, si la distance d’un mètre n’est pas possible à tenir, le port du masque sera « obligatoire pour les collégiens ». Le syndicat SE-Unsa a regretté « un décalage sur le fond entre le retour de tous annoncé et des règles qui ne le permettront pas partout ». Pour permettre d’accueillir le plus grand nombre, le nouveau protocole diffusé mercredi encourage « l’organisation de la classe à l’air libre ». Des preuves de la mort de Maddie annoncées. Les enquêteurs allemands affirment disposer de preuves que Maddie McCann, âgée de 3 ans au moment de sa disparition en 2007 au Portugal, est morte. Il ne s’agit toutefois pas de preuves médico-légales. Le principal suspect est un Allemand en détention dans une autre affaire. Vers une prolongation de l’état d’urgence en Guyane et à Mayotte. L’Assemblée nationale a voté en faveur d’une prolongation de l’état d’urgence sanitaire en Guyane et à Mayotte jusqu’au 30 octobre. La ministre des Outre-mer a souligné que ces deux territoires connaissent des « difficultés » avec un virus qui « circule encore ». LE CHIFFRE 3 000 victimes de pédocriminalité dans l’Eglise en France depuis 1950. C’est l’estimation faite par la commission Sauvé, qui doit poursuivre ses travaux jusqu’à l’automne 2021.
VOUS AVEZ LE DROIT À UN CONSEILLER AVEC DES CYBER- POUVOIRS Signature électronique pour votre crédit conso Souscrivez votre crédit à la consommation (1) avec votre conseiller en bureau de poste. Avec la signature électronique (2), c’est 3 fois plus rapide pour obtenir une réponse. RDV dans votre bureau de poste habituel 0 805 901 915 labanquepostale.fr UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER. (1) Offre réservée aux particuliers, sous réserve d’étude et d’acceptation définitive de votre dossier par le prêteur. Vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires révolus. (2) Service accessible aux clients de La Banque Postale depuis leur Espace Client Internet uniquement pour la souscription d’un Prêt personnel Auto, Travaux, Projet, Prêt personnel 2en1, Regroupement de Crédits et d’un Crédit Renouvelable. Prêteur  : La Banque Postale Financement - S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance. Capital social 2 200 000 € . 1 avenue François-Mitterrand 93212 La Plaine Saint-Denis CEDEX. RCS Bobigny n°487 779 035. Distributeur/intermédiaire de crédit  : La Banque Postale - S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance. Capital social 6 585 350 218 € . 115 rue de Sèvres 75275 Paris CEDEX 06. RCS Paris n°421 100 645.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :