20 Minutes France n°3537 18 jun 2020
20 Minutes France n°3537 18 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3537 de 18 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'ombre de l'abstention.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
CULTURE Une idylle avec les vinyles Evénement Etienne Daho, parrain des Disquaires Days 2020, confie à « 20 Minutes » sa passion pour les disques Parrain, c’était un rôle qu’Etienne Daho ne pouvait pas refuser. Le chanteur n’a pas hésité quand les Disquaires Days lui ont proposé d’associer son image à l’événement, dont l’édition 2020 commence samedi (lire l’encadré). L’idée étant de célébrer les disquaires indépendants, les organisateurs avaient trouvé le parfait prétendant. « Je suis un amoureux du vinyle, c’est grâce à ce support que j’ai découvert la musique, glisse le chanteur de 64 ans à 20 Minutes. Pour moi, c’est un objet magique, précieux, assez rare, qui ramène au côté artisanal de la musique qu’on a un peu oublié. » La bande-son de sa vie Etienne Daho éprouve le frisson du microsillon. Il confie s’être énamouré de certains disques rien qu’en admirant leur pochette, dont il parle comme autant de « rencontres »  : « Dès que je passe devant un magasin de disques, je ne peux pas m’empêcher d’entrer. Je suis irrésistiblement attiré. J’adore La fête des indépendants Les Disquaires Days ont lieu les 20 juin, 29 août, 26 septembre et 24 octobre. Des vinyles exclusifs seront disponibles uniquement chez les disquaires indépendants. www.disquaireday.fr. Le premier album d’Hervé, Hyper, sort vendredi. R. Dumas/Presse Polydor Romain Sellier Vendredi, le chanteur sort un album de reprises, Surf, en 33 tours. ça, j’adore chercher, la possibilité d’avoir des surprises. » On imagine les boums et les bangs agitant son cœur de passionné. Mais qu’on ne lui parle pas de rapport fétichiste… « Je suis plutôt complétiste », corrige-t-il. Il explique  : « Quand j’aime un artiste, je veux tout acheter. J’ai besoin de comprendre son cheminement. » Etienne Daho poursuit sa trajectoire musicale avec la sortie vendredi de Surf, un 33 tours uniquement disponible chez les disquaires indépendants. L’origine de ce projet, un album de reprises de standards tels que Moon River ou Falling in Love, remonte à 2004. L’artiste voulait interpréter à sa manière la bandeson de sa vie  : « Ces chansons me racontent. Je les aime tellement que j’ai l’impression de les avoir écrites. » A l’époque, la maison de disques n’y a accordé « aucun intérêt » et il a fini par laisser tomber. Le chanteur a donc profité des Disquaires Days pour le concrétiser. Il a enregistré à nouveau 90% des morceaux et choisi de prendre la photo utilisée à l’époque pour illustrer la pochette  : « C’est une telle joie que ce disque existe enfin. Quand je l’ai eu entre les mains, ça a été un moment d’émotion », glisse-t-il avec les intonations de dandy timide qu’on lui connaît. Surf, bébé musical de dix titres, va donc désormais pouvoir vivre sa vie chez les « complétistes », fétichistes et autres amoureux du vinyle. Fabien Randanne Hervé, le chanteur aux airs libres Electro « J’ai scotché mon téléphone au cul de la voiture de mon père, j’ai craqué, j’avais envie de faire n’importe quoi », s’emballe Hervé à l’évocation du tournage du clip de sa chanson Maelström. Une vidéo consacrée au déconfinement, et dans laquelle il gambade avec folie et légèreté dans la campagne en chantant  : « Redis-moi combien cette vie est belle, tu ne sais pas à quel point j’ai besoin de l’entendre. » « C’était un titre qui correspondait à la sensation que j’avais, explique à 20 Minutes l’artiste de 28 ans, qui a vécu le déconfinement comme une libération. Ce clip, c’était le lâcher-prise. » Confiné en Bretagne, Hervé a mis un point d’honneur à faire vivre sa musique, que l’on pourrait qualifier de « chanson électronique ». Il s’est pris au jeu des lives et des vidéos made in confinement. Et il a peaufiné son premier album, Hyper, qui sort vendredi. Ceux qui suivent Hervé depuis son EP, Mélancolie FC, paru l’an passé, ont eu un avant-goût d’Hyper avec le clip de Cœur poids plume, qui rappelle l’époque des boîtes de nuit. Hyper se veut plus personnel  : « C’est le mot qui me ressemble le plus. C’est tout ce que je vis hyper intensément, mon hypersensibilité, mon hyperactivité… Hyper bien, hyper mal. » Clio Weickert P.Verdy/AFP 16 Jeudi 18 juin 2020 Le street art demande le soutien de l’Etat Art urbain Lundi, le street artist C215, alias Christian Guémy, a été reçu par les ministres de la Culture et de la Ville, Franck Riester et Julien Denormandie. Il avait contacté le gouvernement pour lui demander de soutenir « une commande culturelle territoriale » d’œuvres à des street artists, en réservant une partie de ces sommes à la rémunération de créateurs aujourd’hui oubliés des dispositifs d’aides. « Au départ, c’est parti d’un tweet dans lequel j’interpellais les élus » après la pandémie, a expliqué C215 à l’AFP. Des annonces sur la valorisation des artistes de street art auront lieu prochainement, a assuré mercredi à l’AFP le ministère de la Culture. « On se dirige, a estimé C215, vers une mesure d’abondement de la commande territoriale – municipale ou provenant de bailleurs sociaux –, encadrée par l’ADAGP [Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques], dans laquelle le taux de rémunération de l’artiste soit un critère d’éligibilité ». Quelque 2 000 artistes seraient potentiellement concernés. Catherine Deneuve bientôt de retour sur les plateaux de tournage. Catherine Deneuve, « parfaitement remise » après un accident vasculaire en novembre, va reprendre le 6 juillet le tournage de De son vivant, qui avait dû être interrompu. Ce film d’Emmanuelle Bercot raconte l’histoire d’un fils (Benoît Magimel) condamné par un cancer et de sa mère, incarnée par Catherine Deneuve, 76 ans. Le doubleur français de Bruce Willis, Patrick Poivey, est mort. Patrick Poivey, le comédien de doublage de Bruce Willis, est décédé mardi. C’est la radio Rire & Chansons, dont il signait les voix off, qui l’a annoncé sur Twitter. Il avait 72 ans. Patrick Poivey avait aussi été la première voix de Tom Cruise et de Mickey Rourke à leurs débuts d’acteur.
GETTY IMAGES Changez d’avis comme de savon, d’huile d’olive ou d’éponge. Les courses en au rythme ligne de la ville. Le nouveau service de MONOPRIX.fr Modifiez votre commande jusqu’à la veille de votre livraison. Monoprix – SAS au capital de 78 365 040 € - 14-16, rue Marc Bloch – 92110 Clichy – 552 018 020 R.C.S. Nanterre – – Pré-presse  :



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :