20 Minutes France n°3530 4 jun 2020
20 Minutes France n°3530 4 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3530 de 4 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'élection en poing de mire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ACTUALITÉ L’apprentissage en état d’alerte Formation La filière, qui attend des annonces d’aides du gouvernement ce jeudi, risque un coup d’arrêt sévère à la rentrée prochaine Il paraît loin le temps où l’on célébrait le boom de l’apprentissage. Pourtant, c’était en février. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, annonçait alors une hausse de 16% du nombre de jeunes entrés en apprentissage entre 2018 et 2019. Quatre mois plus tard, l’heure n’est plus à la fête. La crise du coronavirus a touché les entreprises, notamment les PME, grandes pourvoyeuses de contrats en apprentissage. Affaiblies, nombre d’entre elles ont dû prendre des mesures d’urgence  : « Beaucoup d’apprentis ont été mis au chômage partiel, notamment dans le secteur de l’automobile, la restauration, la construction, l’aéronautique, le transport, l’hôtellerie », constate Aurélien Cadiou, président de l’Association nationale des apprentis de France. « Et l’on observe une augmentation des ruptures de contrat de l’ordre de 2 à 4% L’OMS annonce la reprise des essais cliniques Chloroquine Neuf jours après avoir suspendu les essais cliniques sur l’hydroxychloroquine à la suite de la publication d’une étude dans la revue médicale The Lancet, l’OMS a annoncé mercredi leur reprise. Alors que le prestigieux périodique a pris ses distances mardi soir avec ladite étude, en reconnaissant dans un avertissement formel que « d’importantes questions » planaient à son sujet, l’OMS a publié ses conclusions plus tôt que prévu. « Nous sommes maintenant assez confiants quant au fait de ne pas avoir constaté de différences dans la mortalité », a déclaré mercredi Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l’OMS, au cours d’une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l’organisation à Genève. Après analyse des « données disponibles sur la mortalité », les membres du comité de sécurité et de suivi ont estimé « qu’il n’y a aucune raison de modifier le protocole » des essais cliniques, a insisté le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. T. Zoccolan/AFP dans certaines filières », indique Yves Hinnekint, président de Walt, une association qui fédère des écoles et des CFA (centres de formation d’apprentis). « On craint une chute de 20% des signatures de contrat. » Aurélien Cadiou, Association nationale des apprentis de France Mais c’est surtout la rentrée qui inquiète  : « La grande période de recrutement des jeunes en alternance s’étale de juin à octobre, explique Aurélien Cadiou. Et l’on craint une chute de 20% des signatures de contrat à cette période, car certaines entreprises ne vont pas résister à la phase de déconfinement. » Les espoirs reposent désormais sur le gouvernement. Ce jeudi, Emmanuel Macron et Edouard Philippe réuniront les organisations syndicales et patronales à l’Elysée pour plancher sur des solutions face à la crise économique et sociale liée à l’épidémie. « Avec, à la clé, des annonces sur l’emploi des jeunes et l’apprentissage, explique à 20 Minutes l’entourage de Muriel Pénicaud. Car les jeunes ne doivent pas être la variable d’ajustement de la crise économique que nous traversons. » Pour remonter la pente, les acteurs de l’apprentissage attendent plusieurs formes de soutien  : « Il faut des mesures financières et fiscales Cécile Bourgeon espère récupérer la garde de sa fille née en février Exclusif Elle n’a pas perdu espoir de revoir rapidement sa fille née en février. Selon nos informations, Cécile Bourgeon compte en réclamer la garde lors d’une audience prévue le 15 juin devant une juge des enfants du tribunal judiciaire de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Libre dans Cécile Bourgeon (ici en 2016), mère de Fiona, fillette décédée en 2013. Syspeo/Sipa 8 Jeudi 4 juin 2020 De nombreux apprentis ont été mis au chômage partiel à cause de la crise. l’attente d’un quatrième procès aux assises pour les coups ayant entraîné la mort de sa première fillette, Fiona, en mai 2013, Cécile Bourgeon s’est remariée en décembre 2019 et a, depuis, accouché d’une fille. « Un danger pour l’enfant » Dès sa naissance, ce bébé a été placé hors du foyer familial par une décision de justice. « J’ai estimé que, au regard des éléments sociaux qui nous ont été communiqués, il y avait un danger pour l’enfant », expliquait à 20 Minutes, Jean-David Cavaillé, le procureur de la République de Perpignan, en mars. Rien n’obligeait la justice à se pencher à nouveau et aussi vite sur ce dossier si ce n’est l’épidémie de coronavirus qui a frappé la France. En effet, la première décision de placement a été prise lors d’une audience en l’absence des parents du bébé en raison de la menace du Covid-19. Cécile Bourgeon et son mari n’ont donc pas pu donner leur point de vue, comme la loi le prévoit. Le 15 juin, ils pourront donc se défendre des critiques dont ils font l’objet et qui expliquent qu’on leur refuse la garde de leur enfant. Vincent Vantighem pour inciter les entreprises à recruter des jeunes en apprentissage », affirme Yves Hinnekint. Pascal Picault, vice-président de la Fédération nationale des associations régionales de directeurs de CFA, suggère de « mettre en place une augmentation générale de l’aide aux employeurs permettant de couvrir le coût de la première année de l’apprenti ». De son côté, le Medef a notamment demandé une aide de 10 000  € pour le recrutement d’un apprenti avant le 31 décembre, tandis que l’U2P (artisans) a estimé qu’il fallait une mesure pour permettre qu’il y ait zéro coût pour une entreprise qui prend un apprenti. Delphine Bancaud Une aide supplémentaire pour les crèches face au déconfinement. La Caisse nationale d’allocations familiales a décidé mercredi de prolonger jusqu’au 15 juin l’aide financière versée aux crèches, limitées dans l’accueil des enfants à cause du coronavirus, et d’attribuer une aide supplémentaire aux structures qui rouvrent. Cette aide de 10  € par jour et par place ouverte sera versée jusqu’au 3 juillet. Plus de 29 000 morts du Covid-19 en France. L’épidémie de coronavirus a causé 81 nouveaux décès en vingt-quatre heures dans les hôpitaux français, portant le bilan total à 29 021 morts dans le pays, selon le bilan de la direction générale de la Santé, mercredi. EDF vérifie les soupapes de ses EPR après un problème. Le groupe français EDF a lancé des inspections poussées à la suite de problèmes de soupapes détectés sur l’EPR construit par Areva en Finlande. EDF n’a pas constaté de problème à ce stade sur ses réacteurs, a indiqué mercredi un porte-parole.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :