20 Minutes France n°3529ES5 20 mai 2020
20 Minutes France n°3529ES5 20 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3529ES5 de 20 mai 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'organisation du second tour des municipales tourne au casse-tête pour le gouvernement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
GRAND PARIS Une inquiétante baisse des signalements de violences Enfance Dans le 93, la chaîne d’alerte pendant le confinement a été altérée A la mi-avril, alors que la France achève juste son premier mois de confinement, le gouvernement s’inquiète d’une hausse inédite des appels au numéro d’urgence de la protection de l’enfance (le 119)  : +90% par rapport à la même semaine de 2019. Cet indicateur, basé sur du déclaratif, est-il le reflet d’une augmentation du nombre d’enfants maltraités dans le huis clos du confinement ? « On se prépare à cette éventualité, mais, pour l’heure, nous n’avons aucune certitude », reconnaît Flora Flamarion, directrice générale adjointe en charge de l’enfance en Seine-Saint-Denis. Dans ce département, 8 500 mineurs sont suivis par l’Aide sociale à l’enfance (ASE), dont un peu moins de 6 000 sont placés. Les autres font l’objet, depuis chez eux, d’un suivi socioéducatif. Mais ce ne sont pas tant les familles connues Votre hypermarché est ouvert tous les dimanches matin jusqu’à 12h30 ENSEMBLE, REPRENONS NOS HABITUDES. Votre hypermarché Carrefour est ouvert du lundi au samedi toute la journée dans ses horaires habituels, et le dimanche matin jusqu’à 12h30. Retrouvez toutes les informations sur l’appli Carrefour ou sur carrefour.fr BESOIN D’AIDE ? 32 35 Service 0,18 € /min + prix appel R. Ben Ari/Newscom/Sipa (illustration) En Seine-Saint-Denis, 8 500 mineurs sont suivis par l’Aide sociale. que celles passées sous les radars qui inquiètent les professionnels. « On ne parle pas uniquement de violences, insiste la directrice adjointe. La plupart des dossiers que nous traitons sont relatifs à de la négligence ou des carences éducatives. » En Seine-Saint-Denis, malgré les appels au 119, le nombre d’informations préoccupantes a chuté pendant le confinement. De 350 en moyenne par mois, elles sont passées à 130 au total pour mars et avril. Le parquet de Bobigny dresse un constat similaire  : les signalements, et donc les enquêtes pour des faits de maltraitance, ont fortement baissé. Ainsi pendant le confinement, seuls 70 mineurs ont été confiés à l’ASE, moitié moins que d’ordinaire. L’enjeu de la reprise de l’école Cette baisse s’explique notamment par l’altération de la chaîne d’alerte  : l’Education nationale est à l’origine de la grande majorité des signalements. Certains professeurs ont fait part de leurs inquiétudes pour des élèves, les PMI sont restées ouvertes, mais la vigilance n’est pas comparable à celle déployée lorsque tous les acteurs sont sur le terrain. Dans ce contexte, la reprise de l’école est un enjeu majeur. Mais, en Seine-Saint-Denis, comme ailleurs, les classes ne rouvrent qu’au compte-gouttes et certaines villes, à l’instar de Bobigny, ne rouvriront pas les écoles maternelles et les crèches avant septembre. Caroline Politi 2 Mercredi 20 mai 2020 Le site de remboursement du pass Navigo est de retour. Les usagers des transports franciliens vont pouvoir à partir de ce mercredi demander le remboursement intégral de leur abonnement pour le mois d’avril et les dix premiers jours de mai, en se connectant à Mondedommagementnavigo.fr. La mesure, décidée pendant le confinement, concerne les abonnements Navigo mensuel et annuel, senior et Imagine R. Deux hommes poignardés à mort dans l’Essonne, un suspect arrêté. Dans la nuit de lundi à mardi, deux hommes sont décédés après avoir été blessés par arme blanche dans un centre d’accueil pour migrants à Ris-Orangis (Essonne). Un suspect a été interpellé peu après. LE CHIFFRE 15 000 000 € C’est le budget voté par le Conseil de Paris pour le plan de soutien aux artistes et acteurs culturels parisiens affectés par la pandémie de Covid-19. Mairie de Paris Déconfinement  : vous retrouvez le sourire mais toujours pas le sommeil ? Espace Topper Passez du canapé-lit au lit-canapé CONVERTIBLE TOPPER SOFA BED 1190 € Système Rapido. Entièrement déhoussable. Couchage 140 lattes de bois. Matelas 17 cm HR 30 kg/m 3. L173 x P91 x H90. Range-oreillers. Pieds alu ou bois. Présenté en tissu Calipso 24 (54% PL 46% PP). Fabriqué à la main en Italie. Nombreux coloris. 2 coussins assortis. Prix hors livraison. Écopart. 11 € incluse. Dans nos magasins parisiens, des offres exceptionnelles sur les plus grandes marques de convertibles CONVERTIBLES PARIS 15 e 7J/7 9H30-20H CONVERTIBLES PARIS 12 e 7J/7 10H-19H 63 rue de la Convention, 01 45 77 80 40 54 cours de Vincennes, 01 40 21 87 53 M° Javel ou Boucicaut M° Nation Canapés, literie, armoires lits, dressings, mobilier contemporain  : nos adresses sur www.topper.fr
GRAND PARIS Le virus s’arrête-t-il aux parcs ? Déconfinement Face au manque de recul sur la circulation du coronavirus, le gouvernement s’oppose à la réouverture des jardins à Paris La question divise presque autant que celle de la réouverture des écoles. Faut-il maintenir la fermeture des parcs et jardins publics pour limiter la circulation du nouveau coronavirus dans les zones classées « rouge » ? Depuis le déconfinement, et plus encore à l’approche du pont de l’Ascension, de nombreux élus franciliens – Anne Hidalgo en tête – militent en faveur de leur réouverture. Objectif  : permettre aux habitants de ces zones densément peuplées de prendre l’air tout en évitant les attroupements sur les quelques pelouses accessibles ou les berges. Pour l’heure, ils se heurtent à une fin de non-recevoir du gouvernement, qui craint que la réouverture de ces lieux encourage les rassemblements. Une image résume ce bras de fer, celle du canal Saint-Martin bondé le premier soir du déconfinement. L’illustration avec vous de la légèreté des Parisiens faisant fi des gestes barrières pour les uns, la preuve évidente, pour les autres, d’un manque d’espace. Les élus franciliens bénéficient du soutien du CSMF, premier syndicat de médecins libéraux. « Certains trottoirs sont bondés. Les Parisiens n’ont pas eu la possibilité de respirer pendant le confinement et ne le supportent plus », insiste le syndicat, qui alerte sur la « santé mentale » des habitants. Un essai à La Courneuve Si le gouvernement et les élus locaux peinent à trouver un terrain d’entente, c’est notamment en raison de l’absence de certitudes quant à la circulation du coronavirus en milieu ouvert. Plusieurs études concernent le sujet. A Hong Kong, par exemple, des chercheurs ont analysé les données issues Les patrons tablent sur l’entraide Vie nocturne Réunis au sein du collectif Canal 19, les patrons d’une trentaine d’établissements qui, d’ordinaire, font l’ambiance du 19e, ont aligné mardi, le long du canal de l’Ourcq, un millier de chaises vides pour alerter sur leur situation critique. Cela fait neuf semaines qu’ils ont baissé le rideau en raison de la pandémie de Covid-19. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.frL. Meresse/Sipa M. Bureau/AFP ##JEV#171-54-https://tinyurl.com/y7ksa4k7##JEV# du registre des contaminations provenant de 120 villes chinoises. L’immense majorité des 318 foyers épidémiques détectés, soit l’ensemble des cas ayant comme origine le même patient, enregistrait plusieurs sources de contamination. Mais, dans 80% des cas, ils se sont en partie formés chez des particuliers, et pour 34%, dans les transports. A l’inverse, un seul foyer impliquant deux personnes s’est créé dans un environnement extérieur. C’est encourageant, mais de nombreuses questions demeurent. Le faible nombre de foyers extérieurs pourrait-il s’expliquer par la difficulté à retracer les interactions entre des individus 3 Mercredi 20 mai 2020 Les Parisiens ne supportent plus de vivre en zone classée « rouge ». La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE infectés ? Ou simplement par le fait que le confinement, qu’il soit imposé ou fortement conseillé, a limité les interactions ? Enfin, des questions pèsent sur la remontée des données de Chine, que de nombreux scientifiques estiment parcellaire. Désormais, les élus franciliens ont les yeux rivés sur le parc interdépartemental de La Courneuve, le seul de la région à avoir bénéficié d’une autorisation d’ouverture, à titre expérimental. Dans cet espace de 410 ha, la distanciation sociale est plus facile à faire respecter que dans les parcs parisiens dont le plus grand, celui de la Villette, ne fait que 55 ha. Caroline Politi DEMAIN matin après-midi matin après-midi 14 °C 26 °C 18 °C 28 °C Ciel bleu, soleil chaud, où sont les glaces ? Peu importe le calendrier, c’est l’été aujourd’hui avec près de 30 °C dans le Sud et jusqu’à 27 °C au nord de la Loire. Près de la Manche, il ne fait que 22 °C en raison d’une petite brise.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :