20 Minutes France n°3529bis 3 jun 2020
20 Minutes France n°3529bis 3 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3529bis de 3 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : feu vert pour Hidalgo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
P. Merle/AFP J. Moore/Getty Images via AFP ACTUALITÉ « La discrimination sur une base ethnique est réelle » Violence policière Pour le sociologue Sebastian Roché, le problème existe en France comme aux Etats-Unis Aux Etats-Unis, la mort de George Floyd a entraîné de nombreuses manifestations contre les brutalités policières et le racisme. Mais, dans de nombreux autres pays, comme la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France, la police est parfois accusée de cibler davantage les minorités. 20 Minutes a interrogé sur le sujet Sebastian Roché (photo), directeur de recherche au CNRS et auteur du livre De la police en démocratie (éd. Grasset). Peut-on comparer la situation entre la France et les Etats-Unis sur le plan des violences policières ? Le nombre de personnes tuées par des policiers aux Etats-Unis est bien plus important qu’en France. Chez nous, ces dernières années, il y a eu entre 15 et 20 cas par an pour 70 millions d’habitants. Aux Etats-Unis, il y en a environ 1000 pour 320 millions d’habitants. Rapporté à la population, c’est environ douze fois plus. L’écart est énorme. En revanche, il y a de nombreux points communs entre la France et les États-Unis concernant la pratique des contrôles d’identité. C’est-à-dire ? En France comme aux Etats-Unis, les policiers vont particulièrement cibler Lundi soir à New York, où un couvre-feu a été décrété. M. Makela/Getty Images via AFP ##JEV#37-253-https://tinyurl.com/ydxbqmg8##JEV# Une manifestation contre les violences policières à Philadelphie, le 1er juin. les minorités, ce qui n’est pas le cas en Allemagne, par exemple. Or, un contrôle d’identité, c’est une interaction avec la police qui peut déraper  : des gens peuvent se rebeller, des policiers faire usage de la force, parfois de violence physique. La police est-elle, selon vous, raciste ? Il est très important de savoir que la discrimination policière sur une base ethnique est réelle, comme le montre l’ensemble des résultats disponibles depuis vingt ans, à Paris, Lyon, Grenoble, Marseille, partout. Pourtant, le gouvernement ne veut pas reconnaître que le problème existe. Par La colère ne retombe pas aux USA Huit jours après la mort à Minneapolis de George Floyd, un homme noir asphyxié par un policier blanc, la vague de colère contre le racisme et les brutalités policières qui secoue les Etats-Unis ne connaît pas de répit. Dans la nuit de lundi à mardi, au moins 140 villes, de Los Angeles à Philadelphie, ont à nouveau connu troubles et affrontements avec la police. Le couvre-feu décrété lundi à New York va être prolongé jusqu’au 7 juin, a annoncé mardi le maire de New York, Bill de Blasio, après une série de pillages. Cette mesure exceptionnelle sera en vigueur de 20 h à 5 h du matin, a précisé le maire, après que le cœur conséquent, il ne met pas en œuvre de mécanismes pour le limiter. La situation n’a-t-elle pas évolué depuis les années 1980 ? Depuis quarante ans, rien n’a changé. C’est une différence avec les Etats- Unis, où une partie des agents reconnaît le caractère moralement inacceptable des violences policières. On l’a vu lorsque de nombreux chefs de police ou des shérifs ont participé aux cortèges en soutien à George Floyd. En France, il n’y a pas, à ma connaissance, de responsable policier qui manifeste avec des associations de victimes. Propos recueillis par Thibaut Chevillard de Manhattan et certains quartiers du Bronx ont été le théâtre de nombreuses scènes de pillage lundi soir, au premier jour du couvre-feu. Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a invité dans un tweet la ville à « appeler la Garde nationale ». Alors que plusieurs villes américaines ont déjà appelé ces soldats, Bill de Blasio a refusé leur aide. Le candidat démocrate à la Maison- Blanche, Joe Biden, a accusé mardi Donald Trump d’avoir transformé les Etats-Unis en « champ de bataille », en promettant de tout faire pour « guérir les blessures raciales » s’il gagne la présidentielle en novembre. 6 Mercredi 3 juin 2020 Une nouvelle aide financière pour les hôpitaux Covid-19 Cent millions supplémentaires. Les hôpitaux et cliniques vont bénéficier d’une nouvelle aide face à la crise, a annoncé mardi le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Santé, Adrien Taquet. « Une première enveloppe nationale de 377 millions a été allouée en avril pour compenser les surcoûts liés à la prise en charge des patients Covid », a-t-il rappelé lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Cette première rallonge budgétaire, calculée sur la base des données d’activité du mois de mars, sera complétée par une seconde enveloppe de 100 millions d’euros, a ajouté le secrétaire d’Etat. La Fédération hospitalière de France avait évalué fin avril entre 600 et 900 millions d’euros les surcoûts liés à la crise du coronavirus pour les hôpitaux publics. En cause  : les investissements nécessaires pour équiper des lits en réanimation, acheter du matériel de protection, des tests, des médicaments ou encore payer les heures supplémentaires des personnels soignants et les personnels venus en renfort. Cent sept morts de plus en France liés au Covid-19. L’épidémie de coronavirus a causé 84 nouveaux décès en vingt-quatre heures dans les hôpitaux français et 23 dans les établissements sociaux et médicosociaux au cours des derniers jours. Ce qui porte le total des nouveaux décès à 107, selon la direction générale de la Santé, mardi. Le bilan total s’élève à 28 940 morts. Les prix des carburants poursuivent leur hausse en France. Les tarifs des carburants routiers vendus dans les stations-service en France ont continué à remonter la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés mardi. Le prix du gazole, 1,1854  € le litre la semaine passée, est en hausse de 0,86 centime. L’application StopCovid est lancée. Préparée dans l’urgence, l’application française de traçage de contacts contre le coronavirus StopCovid est entrée en fonction mardi avec quelques heures de retard. Le logiciel est disponible sous Android et iOS.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :