20 Minutes France n°3520 26 fév 2020
20 Minutes France n°3520 26 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3520 de 26 fév 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : viande, du labo à la bouche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
GRAND PARIS Des enquêtes pas comme les autres Violences conjugales « 20 Minutes » a suivi les policiers de la brigade locale de protection de la famille de Saint-Denis A peine assis derrière son bureau, Philippe Cisé s’excuse. Les six autres policiers et policières de la brigade locale de protection de la famille (BLPF) de Saint-Denis n’arriveront qu’en cette fin de matinée de février. « La garde à vue d’hier s’est terminée très tard. » Pendant six heures, ces fonctionnaires spécialisés dans les violences conjugales ont auditionné un homme soupçonné de violences physiques et psychologiques ainsi que de viols sur son épouse. Dans les locaux de la brigade, le mis en cause a fini par reconnaître une partie des faits, tout en cherchant à minimiser. « C’est fréquent dans ce genre de dossier, assure le jeune lieutenant. Des phrases comme «on se dispute comme dans tous les couples» viennent régulièrement. » L’homme, présenté à un juge d’instruction, a été placé en détention provisoire. DU MERCREDI 19 FÉVRIER AU MARDI 14 AVRIL 2020 Comment enquêter dans ces affaires qui se passent généralement dans le huis clos familial ? A la BLPF, chaque nouveau dossier est minutieusement étudié pour évaluer l’urgence de la situation. Antécédents, contexte familial, faits décrits… Aux plaintes (deux à trois chaque jour à Saint-Denis) s’ajoutent les signalements des proches, au numéro 3919 ou sur la plateforme Internet, ainsi que les enquêtes ouvertes dans le cadre d’une intervention de police-secours après l’appel d’un voisin (600 en 2019). « Beaucoup d’autocensure » Les plaignantes sont alors envoyées dans une unité médico-judiciaire afin de faire constater les violences physiques et psychologiques. « Lorsqu’on n’a pas de témoins directs, on va chercher des personnes à qui elles se sont confiées, DEFINITIVE *Signalés en magasin par étiquettes spéciales. Offre valable dans la limite des stocks disponibles.C. Politi/20 Minutes TOUT DOIT DISPARAITRE 1. * 1 2 Mercredi 26 février 2020 Sept fonctionnaires spécialisés travaillent dans les bureaux de la brigade. on entend les enfants, les voisins, les collègues », précise Marine, arrivée à la brigade en 2019. Tous les professionnels le disent, les violences conjugales n’épargnent aucune couche de la société, mais, à Saint-Denis, la précarité d’une partie de la population entraîne des difficultés supplémentaires. Malgré le travail des associations, certaines femmes sans emploi et sans diplôme craignent de quitter le domicile familial. D’autres, en situation irrégulière ou parlant mal le français, n’osent pas pousser la porte du commissariat. « Il y a beaucoup d’autocensure », confirme le lieutenant Cisé. Les fonctionnaires ne comptent plus le nombre RÉALISATION - CRÉATION - CONFORAMA FRANCE 80 bd du mandinet - Lognes - 77432 Marne-la-Vallée Cedex. N°SIREN  : B 414 819 409 - RCS MEAUX. de fois où ils ont expliqué que le devoir conjugal n’existe pas. Ressentent-ils parfois de la frustration lorsque certaines femmes refusent de participer à l’enquête ou retirent leurs plaintes ? Le chef de la brigade admet parfois avoir l’impression d’en aider certaines « contre leur gré ». A l’instar de cette femme, blessée au visage par le jet d’une bouteille en verre, qui a menti à chaque audition alors que son compagnon a reconnu les violences. « On se rassure en se disant que les investigations se poursuivent et qu’on agit pour elles, explique Marine. Qu’elles en soient conscientes ou non. » Caroline Politi PARIS PONT-NEUF 2 RUE DU PONT-NEUF 75001 PARIS D U LUNDI AU SAMEDI DE 10H00 À 19H30 ET LE DIMANCHE DE 11H00 À 19H00 Selon récépissé de déclaration en Mairie du 24/12/2019. PARIS ETOILE 10 AVENUE DE LA GRANDE ARMÉE 75017 PARIS D U LUNDI AU SAMEDI DE 10H00 À 20H00 ET LE DIMANCHE DE 11H00 À 19H00 Selon récépissé de déclaration en Mairie du 23/12/2019. VELIZY RUE ANDRÉ CITROËNC.C. LA MAISON VILLACOUBLAY 78140 VÉLIZY-VILLACOUBLAY DU LUNDI AU SAMEDI DE 10H00 À 19H30 ET LE DIMANCHE DE 10H00 À 19H00 Selon récépissé de déclaration en Mairie du 24/12/2019. CHELLES 115 AVENUE DU GENDARME CASTERMANT - 77500 CHELLES DU LUNDI AU VENDREDI DE 10H00 À 12H30 ET DE 14H00 À 19H30, LE SAMEDI DE 10H00 À 19H30 ET LE DIMANCHE DE 10H00 À 19H00 Selon récépissé de déclaration en Mairie du 16/01/2020. Conforama
GRAND PARIS Municipales La candidate Agnès Buzyn (LREM) présente ses propositions pour la capitale « Je serai la ministre… la maire des solutions à Paris. » En plein entretien, ce lapsus rappelle que, il y a quelques jours encore, Agnès Buzyn était ministre de la Santé. Après l’abandon de Benjamin Griveaux, la voilà propulsée en pleine campagne pour représenter La République en marche dans la capitale. T. Samson/AFP « Je suis une femme de dossiers » Vous avez été désignée candidate à trente jours du premier tour. Peut-on devenir maire de Paris aussi vite ? Je connais cette ville depuis toujours et, lorsque je vois la lente dégradation de la capitale, je constate que ce n’est pas parce qu’on a été maire de Paris qu’on fait preuve d’une capacité à gérer. Je suis une femme de dossiers, je sais diriger un collectif. J’ai été médecin, je connais les douleurs humaines, l’intime. n n C U secondes Asia Bibi faite citoyenne d’honneur de Paris par Anne Hidalgo. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a remis mardi la citoyenneté d’honneur de la Ville à la Pakistanaise chrétienne Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème en 2010 et acquittée huit ans plus tard. L’autrice d’Enfin libre ! (éd. du Rocher) s’est dite « extrêmement reconnaissante ». minutes avec vous www2Ominutes.fr/paris www.facebook.com/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis wwwinstagramcom/20minutesparis N. Revelli Beaumont/Sipa pour « 20 Minutes » ##JEV#118-70-https://tinyurl.com/yx4ug4ad##JEV# Agnès Buzyn a remplacé Benjamin Griveaux à trente jours du premier tour. « S’improviser maire de Paris, c’est très dangereux », vous a attaquée lundi Rachida Dati. Comment être crédible auprès des Parisiens ? Mon parcours et mon expérience sont autant de gages de crédibilité  : sûreté des centrales nucléaires à l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, où j’ai géré Fukushima, Institut national du cancer, présidence de la Haute Autorité de santé, puis ministre. Donc cet angle d’attaque va très vite se dégonfler, car je crois avoir géré Un magistrat porte plainte contre Gaspard Glanz pour violences. Un magistrat du parquet de Paris a déposé une plainte pour des violences, en marge du blocage du tribunal judiciaire par des avocats, à l’encontre du journaliste Gaspard Glanz, a appris 20 Minutes auprès du parquet, confirmant une information du Point. D’anciennes Autolib’parisiennes en vente samedi à Romorantin. Une vente de voitures électriques Bluecar de Bolloré, ex-Autolib’, se tiendra à Romorantin (Loir-et-Cher) samedi. La société Autopuzz annonce environ 3 000 véhicules à vendre, de 3 900  € à 4 999  € . Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr friinkedin.com/company/20-minutes www.pinterestfr/20minutes vingt.minutes sur Snapchat Et retrouvez vos infos locales sur WhatsAppdes choses beaucoup plus lourdes et peut-être encore plus dangereuses que la Mairie de Paris. Dimanche, vous avez présenté votre programme autour de deux axes  : propreté et sécurité. Les mêmes que Rachida Dati. Le projet de la droite est-il une source d’inspiration ? (Rires.) Non ! Mais ce que veulent les gens, c’est de la propreté et de la sécurité. Ce sont les plus gros échecs d’Anne Hidalgo. Cette ville a été délaissée. Il faut remettre de l’ordre. La météo à Paris AUJOURD’HUI « I » w ET EN FRANCE g 7 e 3 9.- 9 12, " 10 12 11 12 li I. inàffle k météo I a medérare id » nielle> 3 Mercredi 26 février 2020 Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrentes ? D’abord, la lutte effrénée contre la pollution. Cette ville n’est pas assez préparée au changement climatique. Il faut verdir la ville, la dépolluer. La deuxième chose, c’est l’accompagnement des plus fragiles. Je propose par exemple un service public d’accompagnement des familles pour le maintien à domicile des personnes âgées. Vous avez dit que les terrasses, notamment chauffées, étaient l’âme de Paris. Quels autres éléments définissent l’âme de la capitale ? Mon plus grand plaisir, dans la vie, c’est de marcher dans les rues. C’est une ville où on se promène, où on s’émerveille devant un monument. L’âme de Paris, c’est ce plaisir. Mais je crois qu’il n’existe plus. Parce qu’on ne prend plus le temps ? Non, parce que les trottoirs sont jonchés de débris et de déchets, qu’ils sont mal entretenus et qu’on tombe, parce que des trottinettes barrent la route, parce qu’on a des motos couchées sur le bas-côté. Marcher dans Paris est devenu une course d’obstacles. Propos recueillis par Thibaut Le Gal et Romain Lescurieux DEMAIN matin après-midi matin après-midi 2 °C 6 °C 3 °C 9 °C On se souvient de ces matins d’hiver Les averses de neige s’estompent au nord de la Seine avec la remontée des températures. En revanche, elles persistent des reliefs de Franche-Comté aux Alpes du Nord avec des quantités significatives sur les Alpes au-dessus de 700m. Prévisions ultra détaillées "r 1V-WEEI-APPL1S 1:4HAINEMEFEO.0011



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :