20 Minutes France n°3518ES4 13 fév 2020
20 Minutes France n°3518ES4 13 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3518ES4 de 13 fév 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : interview du ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ActuAlité Municipales Le parti de Marine Le Pen promet une mutuelle animaliste à prix réduit Pour conquérir au-delà des dix villes qu’il gère depuis 2014, le RN mise notamment sur les animaux, ou plutôt leurs propriétaires. Une proposition détone dans le programme commun à tous les aspirants maires RN. Entre les promesses de non-augmentation des impôts locaux et de lutte contre la délinquance, le parti s’engage à négocier une mutuelle pour animaux de compagnie, à des tarifs en dessous de ceux du marché. L’idée est née à Buxerolles, dans la banlieue nord de Poitiers, en septembre, dans la tête d’Arnaud Fage, tête de liste du parti. « En faisant du porte-à-porte, j’ai constaté que beaucoup de personnes souffraient d’isolement, et que leur compagnon était un animal domestique. Or cela a un coût, et ces personnes isolées ont souvent peu ou pas de moyens », raconte cet infirmier. Le trentenaire imagine alors, sur le modèle des mutuelles communales, de négocier pour ses administrés, s’il devient maire, un tarif groupé de mutuelle animaliste. Le candidat distribue en octobre un millier de tracts dans la commune. Un réservoir de voix En novembre, Arnaud Fage présente sa promesse de campagne à Marine Le Pen, qui vit, elle aussi, avec'1.1 16 11 a"'eze 14 11, » - 13 14 14 $ Previsiwis ultra détaillées TV-WEB-APPLIS ##JEV#144-75-https://tinyurl.com/uaguhng##JEV# plusieurs félins. Sa proposition se retrouve dans le programme commun pour les municipales. Le réservoir de voix potentielles y est sûrement pour beaucoup. « Un foyer sur deux possède au moins un animal de compagnie, rappelle Daniel Boy, directeur de recherche à Sciences po Paris. C’est un électorat dont la sociologie est très variée, et auquel les partis ne s’adressent pas, à l’exception du Parti animaliste et des écologistes. » Six Français sur dix déclarent que des mesures pour la cause animale les inciteraient à voter pour un candidat aux municipales, selon un sondage mené en janvier par l’Ifop pour la Fondation 30 Millions d’amis. Depuis plusieurs années, la présidente du RN met en scène son amour des animaux. Elle avait dédié une partie de son programme présidentiel de 2017 au « bien-être animal », une « priorité nationale ». Dénonçant la « souffrance animale » Marine Le Pen s’en prend à « l’abattage halal » et à « l’importation de produits agricoles ne respectant pas les normes françaises de protection des animaux ». Pour le scrutin municipal, le RN mise sur les animaux de compagnie plus que 2 Jeudi 13 février 2020 Le RN drague les amis des animaux U. Amez/Sipa (archives) Depuis plusieurs années, Marine le Pen affiche son amour des animaux dans sa communication. Passerez-vous entre les gouttes ? Les pluies de la matinée s’invitent un peu plus dans le Nord-Ouest avec un temps toujours venteux et automnal. Dans le Sud, quelques averses peuvent déborder mais elles restent rares. sur les questions d’élevage ou de pesticides. « C’est un thème qui permet de ne pas froisser l’électorat agricole », explique Daniel Boy. Marine Le Pen a aussi annoncé sur Twitter soutenir la création de refuges pour chats errants. Mais d’autres partis s’emparent de ce thème. Le 6 février, la présidente de la région Ile-de-France, l’ex-LR Valérie Pécresse, a présenté un plan pour les animaux, prévoyant « un permis d’adopter », des aides financières pour les refuges ou des espaces dédiés aux animaux de compagnie et un label « ville amie des animaux ». Laure Cometti La météo en France Patrick Balkany remis en liberté Justice Le matin même, son avocat, Romain Dieudonné, avait expliqué qu’il avait « un genou à terre » et qu’il fallait le faire sortir de prison. Mercredi, la cour d’appel de Paris a ordonné la remise en liberté de Patrick Balkany et son placement sous un contrôle judiciaire léger, sans lui réclamer de caution. Condamné à quatre ans de prison ferme pour des faits de fraude fiscale et à cinq ans ferme pour blanchiment aggravé, le maire (LR) de Levallois-Perret était incarcéré depuis le 13 septembre, à la prison de la Santé, à Paris. Il en est sorti mercredi, peu avant 18h. Après avoir refusé à trois reprises de le remettre en liberté, la cour d’appel de Paris a accédé à sa demande, notamment en raison d’une expertise médicale faisant état d’un « état général dégradé » de l’élu et de « pensées suicidaires ». Touché par des problèmes intestinaux et de dos récurrents, le maire de Levallois-Perret a perdu 30 kg en cinq mois, depuis qu’il a été placé derrière les barreaux, selon son épouse, et a été fréquemment hospitalisé. Condamnés à de lourdes peines de prison ferme et d’inéligibilité, les Balkany comptaient utiliser tous les recours possibles pour pouvoir se présenter à leur propre succession à la mairie de Levallois-Perret. Las, en décembre, ils avaient renoncé à la politique. Le parquet général a requis contre le couple Balkany des peines de prison ferme et dix ans d’inéligibilité. La cour d’appel rendra sa décision le 22 avril. Les Balkany attendent par ailleurs le 4 mars une décision de cette même cour dans le volet fraude fiscale de ce dossier. Vincent Vantighem
ActuAlité « Fixons des règles sur le Mont-Blanc » Environnement Maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex attend ce jeudi des mesures d’Emmanuel Macron pour protéger le massif Emmanuel Macron se rend ce jeudi au chevet du Mont- Blanc. Le chef de l’Etat doit annoncer des mesures attendues par le maire de Saint- Gervais, Jean-Marc Peillex. J.-P. Clatot/AFP Comment accueillez-vous la venue d’Emmanuel Macron ? J’ai saisi personnellement le président de la République sur cette question. S’il vient me voir et qu’il a décidé de se rendre à Saint-Gervais, ce n’est certainement pas un effet d’annonce. Si j’ai en face de moi un président qui me dit  : « Bonjour, je vous ai compris », ça ne va pas le faire. On travaille depuis plusieurs semaines avec les acteurs de la montagne, avec M mes Borne [ministre de la Transition écologique] et Wargon [secrétaire d’Etat auprès de la ministre]. Aujourd’hui, je ne suis L’indicateur qui manque à l’appel Retraites Selon le projet de loi en examen à l’Assemblée, le « revenu moyen par tête » va servir de référence pour revaloriser les pensions. Problème  : ce chiffre n’existe pas, comme l’a confirmé l’Insee à France 3. Les opposants à la réforme accusent donc le gouvernement d’amateurisme. Le terme était en fait présent dans le rapport Delevoye, désignant « la masse des rémunérations versées par les employeurs et des revenus des non-salariés rapportée au nombre d’assurés cotisants ». En janvier, l’étude d’impact sur la réforme des retraites mentionnait, elle, le « salaire moyen par tête ». Il s’agit des salaires bruts rapportés au nombre de salariés, selon l’Insee. Autre problème  : la construction de l’indicateur pourrait constituer un défi technique. Et au-delà de l’enjeu statistique, sa pertinence même interroge. Pour le « comité de mobilisation de l’Insee », réunissant une cinquantaine de statisticiens opposés à la réforme, l’intégration des revenus des indépendants présentera des difficultés. Catherine Abou El Khair J. Demarthon/AFP (archives) pas confiant, je suis carrément heureux parce que le président est le seul responsable politique depuis 2003 qui a pris ce problème au sérieux et qui va y apporter des solutions. Quelles mesures sont les plus urgentes ? A quoi ce site est-il destiné ? A faire de l’opéra ou de la publicité pour des crèmes dessert ? Ne vaut-il pas mieux lui redonner ses vocations originelles, à savoir l’alpinisme et le ski ? Si le président de la République valide ce mode de pensée, on aura gagné. Faut-il encadrer le nombre de skieurs ou d’alpinistes ? L’an dernier, avec le préfet, on a renouvelé la réservation obligatoire, qui est désormais nominative. Quand le nombre de places en refuge est atteint, on ne grimpe pas. Et celui qui P.Desmazes/AFP (archives) -,"" -, :-..,0,:7...‘...ṛ..."44 ; F:,. -..- I-:- 1 - j 3 Jeudi 13 février 2020  : e..— —" '.. le. ti.-,LZet>e4: - -'. S-. !.:'le':1'`i...,:.. e'..:le-..iell er.', - -.. - -7.e.v.""  : née'. _ :. - - Plus de 20 000 personnes tentent l’ascension du Mont-Blanc chaque année. veut faire l’aller-retour dans la journée n’est pas concerné. Ce n’est donc pas une limitation en nombre  : entre le 15 juin et le 15 septembre, entre 20 000 et 30 000 personnes tentent l’ascension du Mont-Blanc, à savoir entre 200 à 300 chaque jour. Vous avez dénoncé les incivilités des touristes… Bien sûr. On l’a vu en 2003 avec la canicule  : sous cette belle couche blanche de neige, il y a les excréments, le pipi et tout ce que certains n’ont pas voulu redescendre parce qu’ils sont fatigués ou que c’est trop lourd à porter. On est sur un mode « je consomme ». Donc les mesures du président, c’est pour D’Uber à Deliveroo, les travailleurs des plateformes créent leur syndicat Social Blocages de centres Uber ou de restaurants Deliveroo, grèves perlées, requalification de contrat de prestation en salariat  : chauffeurs et livreurs indépendants s’organisent face à la toute-puissance des plateformes. les manifestations et recours se multiplient de la part des livreurs. Mercredi, le Clap (Collectif des livreurs autonomes parisiens) a salué la condamnation de Deliveroo (11 000 livreurs en France) par un juge des prud’hommes pour travail dissimulé à la suite de la requalification du contrat d’un ancien coursier en contrat de travail. Dans la foulée, le Clap, fondé en 2017, a annoncé sa transformation en syndicat. « Les tarifs ne cessent de baisser depuis quatre ans alors que le client paie davantage de frais de livraison », déplore Jérôme Pimot, son porte-parole. Le passage en syndicat va lui permettre de renforcer sa légitimité alors que le débat fait rage sur la représentation des travailleurs des plateformes depuis la loi d’orientation sur les mobilités, qui incite les plateformes à mettre en œuvre des « chartes pour la responsabilité sociale ». Le gouvernement, en réponse aux critiques – dont celles de Laurent Berger de la CFDT – sur ces chartes « unilatérales », a prévu de fixer des modalités de représentation par ordonnance dans les douze mois. Une mission confiée à un ancien magistrat, Jean-Yves Frouin, doit faire des propositions. encadrer ces consommateurs. Si on ne leur dit pas que c’est interdit, ils s’autorisent tout. On a Kilian Jornet qui se met à poil au sommet, on en a qui viennent faire du rameur ou qui installent des jacuzzis… Craignez-vous que le Mont-Blanc souffre encore plusieurs années ? Aujourd’hui, 99% des gens sont choqués par ce qui se passe au sommet. Permettons d’aller sur le Mont-Blanc, mais fixons les règles. Quand vous êtes invité chez quelqu’un, ce n’est pas vous qui allez dire comment on se comporte. On ne met pas les pieds sur la table. Propos recueillis par Caroline GirardonnnCu secondes Arrestation de Sadek. Le rappeur Sadek a été interpellé mercredi à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis, après avoir revendiqué le passage à tabac du blogueur BassemBraiki. Erdogan menace Assad. Le président turc a menacé de frapper « partout » le régime syrien après la mort de 14 soldats turcs en une semaine, dans des bombardements. Damas a accusé Erdogan d’être « déconnecté de la réalité ». Enquête internationale. Le Parquet national financier a ouvert une enquête sur l’assassinat à Malte en 2017 de la journaliste Daphne Caruana Galizia, afin de vérifier si les activités en France d’un suspect ont pu alimenter la corruption. LE CHIFFRE 50 000 Entre 5 000 et 50 000 habitations, menacées par l’érosion marine, devront être « relocalisées » avant 2100, selon la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne.

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :