20 Minutes France n°3518ES3 12 fév 2020
20 Minutes France n°3518ES3 12 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3518ES3 de 12 fév 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : coronavirus, sur le quai-vive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ActuAlité Un service sous assistance Hôpital L’intelligence artificielle peut permettre aux urgences de voir l’avenir Une gestion intelligente. Depuis la fin de l’année 2019, le centre hospitalier de Valenciennes (Nord) expérimente un logiciel qui révolutionne l’organisation du service des urgences, voire de l’établissement dans sa globalité. Grâce à l’intelligence artificielle (IA), le personnel peut anticiper les flux de patients jusqu’à une semaine avec une redoutable fiabilité. C’est en parcourant le monde afin de chiner des innovations à mettre en place dans son établissement que Rodolphe Bourret, le directeur général de l’hôpital de Valenciennes, a découvert Calyps, une société suisse spécialisée dans le traitement de données pour la grande distribution. « Pour adapter leur savoir-faire au domaine de la santé, il fallait une combinaison de données internes suffisante qui permette de faire de la prospective, explique-t-il. C’est le cas aux urgences. » « Le logiciel prédit les flux de patients des urgences à sept jours. » Rodolphe Bourret, directeur de l’hôpital de Valenciennes Et ça tombe bien, parce que le problème des urgences est national. « On est soumis à des flux aléatoires difficiles à maîtriser, avec de nombreux facteurs hétérogènes, comme la météo, les événements sportifs ou culturels, les épidémies, le trafic routier… », poursuit le directeur général. Avec Maveric, Airbus compte réduire sa consommation en carburant. Centre hospitalier de Valenciennes R. Rahman/AFP Grâce à l’iA, il y a une meilleure gestion du personnel à l’hôpital de Valenciennes. Mais le problème est aussi une partie de la solution. « Toutes ces données sont agrégées à nos données internes sur l’historique des urgences dans un logiciel qui prédit les flux de patients des urgences à sept jours, avec un taux de fiabilité de 85% », se réjouit Rodolphe Bourret. A deux jours de la prédiction, la fiabilité grimpe même à 95%. Les informations du logiciel sont envoyées sur une application installée sur les smartphones des urgentistes. Ils peuvent ainsi gérer les priorités en temps réel en fonction de l’activité prévue. Selon la direction de l’hôpital, les avantages sont nombreux, notamment au niveau de la gestion du personnel  : « Cela nous permet d’ajuster les équipes pour que le service ne soit pas en tension, comme il l’était souvent avant l’expérimentation. Cela réduit donc aussi le temps d’attente pour les patients. » Pour Rodolphe Bourret, l’algorithme influence aussi la réorganisation de l’établissement  : disponibilité des lits, stocks de médicaments, places au bloc… Pour autant, le logiciel ne sait pas prédire les pathologies, même si certaines commencent à être intégrées par l’IA  : « On peut déjà anticiper les flux pour de la cardio, de la gastro et même les admissions de patients de plus de 75 ans, détaille le directeur de l’hôpital. En revanche, il y aura toujours cette part importante de bobologie que l’on ne pourra pas anticiper. » A Lille, Mikael Libert Maveric, l’avion du futur d’Airbus Aéronautique On est très loin des dimensions d’un A380 ou d’un A350, mais, pourtant, l’aile géante dévoilée mardi au Salon aéronautique de Singapour par Airbus dévoile les lignes de l’avion du futur. Ce modèle réduit, baptisé Maveric, est un démonstrateur technologique dont l’objectif est de valider la capacité de l’avionneur à réduire, dans le futur, la consommation de carburant de ses appareils de 20%, comparé à la famille des A320. Son design en forme d’aile « ouvre également de nouvelles possibilités pour l’intégration des systèmes de propulsion, ainsi qu’une cabine polyvalente pour une toute nouvelle expérience de passagers à bord », a indiqué Airbus dans un communiqué. Les ingénieurs de la firme européenne planchent sur ce projet depuis 2017, et le premier vol de Maveric a eu lieu en juin. « Depuis, la campagne d’essais en vol est en cours et se poursuivra jusqu’à la fin du deuxième trimestre 2020 », a précisé l’avionneur. « Bien qu’il n’y ait pas de délai précis pour la mise en service, ce démonstrateur technologique pourrait contribuer à changer les architectures des avions commerciaux pour un avenir écologiquement durable pour l’industrie aéronautique », a indiqué Jean-Brice Dumont, le vice-président d’Airbus chargé de l’ingénierie. 4 Mercredi 12 février 2020 Engie et EDF mis en demeure Linky Ils ont trois mois pour mettre en conformité la manière dont ils gèrent la récolte des informations des consommateurs, via les compteurs communicants Linky. Mardi, Engie et EDF ont été mis en demeure par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), « en raison du non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement à la collecte des données ». Si les deux groupes « ont globalement défini des durées de conservation » des données, les vérifications ont révélé qu’elles sont « parfois trop longues au regard des finalités » pour lesquelles les informations sont conservées. Les données de consommation relevées par les compteurs intelligents Linky peuvent donner des informations sur la vie privée des occupants du logement, telles que les heures de lever et de coucher, les périodes d’absence ou encore le nombre de personnes présentes. Les informations peuvent être collectées seulement après avoir obtenu le consentement des personnes concernées. Ce consentement doit être « libre, spécifique, éclairé et univoque », conformément au RGPD, entré en vigueur en mai 2018.nnCu secondes Appel à la libération des deux Français détenus en Iran. Lors d’un rassemblement à Paris, mardi, chercheurs et anonymes ont réclamé la libération immédiate de leurs deux collègues français détenus en Iran. Fariba Adelkhah et Roland Marchal, arrêtés en juin, sont poursuivis pour menace à la sûreté nationale et propagande contre le régime. La compagnie Air Italy met la clé sous la porte. Air Italy a annoncé mardi sa mise en liquidation, mettant en péril 1 200 emplois, après avoir accumulé des centaines de millions d’euros de pertes. Les vols resteront assurés jusqu’au 25 février par d’autres compagnies aux horaires et jours prévus. LE CHIFFRE 1 L’Irlande du Nord a célébré mardi son premier mariage homosexuel. La nouvelle législation autorisant le mariage entre personnes de même sexe est entrée en vigueur lundi.
Dix News 1 La cohésion, c’est dans la poche Tout est parti de l’appel de Little Dandelion, en Australie. Début janvier, ce magasin de Sydney a invité ceux qui le pouvaient à fabriquer des poches de substitution pour les bébés kangourous qui ont perdu leur mère dans les incendies. Relayé par la maison de couture Germaine Guérin, l’appel est arrivé jusqu’aux oreilles de Thomas Fanien, professeur d’anglais au collège Alphonse-Daudet, à Nice. « Les élèves ont tout de suite dit «Ouiiiii», sourit Thomas Fanien. Certains ont même 2 Il faut des « gold fingers » pour en jouer Un micro pivotant inspiré de James Bond  : grâce à ce concept, une société de guitares électriques de l’Allier se lance à l’assaut du marché américain. Dans l’atelier de Wild Customs, à Creuzier-le-Vieux, près de Vichy, la Gyrock est munie d’un interrupteur qui permet de faire tourner les micros à l’arrière de l’instrument… et la sonorité passe du jazz au rock. Ce système s’inspire des plaques minéralogiques pivotantes de l’Aston Martin de l’agent 007. Deux ans de travail et, à l’arrivée, un petit bijou à 15 000  € pièce. 9 Nos internautes ont du talent Des flamants roses en Camargue. T. Zoccolan/AFP 3 Filmés en train de scier la caméra de la police Samedi soir, à Dijon, deux hommes se sont attaqués à un poteau sur lequel était fixée une caméra de la police… avec une disqueuse, rapporte France Bleu Côte-d’Or. Alors que les policiers se servaient de cette caméra en direct depuis le centre de surveillance, les deux hommes tronçonnaient le poteau. L’un des deux individus a été interpellé en flagrant délit. L’autre a pu être identifié grâce… à la caméra. 4 Effacer son passé, ça passe par les musées La Bulgarie veut annuler sa participation à une exposition que le musée du Louvre doit prochainement consacrer aux objets d’art produits alors que ce pays chrétien était sous domination ottomane. Le parti nationaliste VMRO, allié de gouvernement des conservateurs, a qualifié de « moquerie » et d’« injure » une exposition qui met en valeur l’influence de l’islam sur la chrétienté. zn avec LU vous minutes e-N.% 5 On n’aimerait pas le croiser dans la rue Une nouvelle espèce de tyrannosaure, proche du T-Rex, qui peuplait les plaines d’Amérique du Nord il y a 80 millions d’années, a été découverte au Canada. Surnommé « le faucheur de la mort », Thanatotheristes degrootorum se trouvait au sommet de la chaîne alimentaire et pouvait mesurer jusqu’à 8 m de long, précise l’étude parue dans Cretaceous Research. 6 Boris Johnson hausse le pont sur l’Irlande Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, envisage de construire un pont de 32 km reliant l’Irlande du Nord à l’Ecosse. L’édifice coûterait 23 milliards d’euros, selon le Sun. La passerelle serait constituée de deux niveaux, pour les voitures et pour les trains. 5 Mercredi 12 février 2020 voulu adopter des kangourous. » En parallèle, une dizaine d’élèves handicapés de l’unité localisée pour l’inclusion scolaire (Ulis) ont été associés au projet. « On a dépassé le stade de l’inclusion pour celui de la cohésion. Il n’y avait qu’une unité », se réjouit Céline Bartoletti, principale du collège Alphonse-Daudet. Sur le plan pratique, les jeunes citoyens ont surfilé 32 poches pour les kangourous lors de deux séances de couture. A Nice, Jonathan Hauvel Fabriquer des poches pour les kangourous a mobilisé ces élèves niçois. O. Aznavour Cette photo nous a été envoyée par Olivier Aznavour par e-mail. Vous êtes doué pour la photographie ? Envoyez vos images à contribution@20minutes.fr ou postez-les sur Instagram avec le hashtag #nosinternautesontdutalent Vos photos ne seront destinées qu’à cette rubrique. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données  : https://www.20minutes.fr/politique-protection-donneespersonnelles Collège Alphonse-Daudet Et si l’épidémie de coronavirus, qui a fait, à ce stade, plus de 1000 morts, disparaissait avec le retour des beaux jours ? Tel est le scénario avancé par Donald Trump, lundi. « J’ai longuement discuté avec le président [chinois] Xi [Jinping] il y a deux jours, et il est très confiant. […] D’ici avril ou au cours du mois d’avril, la chaleur, généralement, élimine ce genre de virus », a déclaré le président américain. Un « pronostic » accueilli avec beaucoup de réserve par plusieurs scientifiques. « Rien n’indique que ce sera le cas. [Le nouveau coronavirus] est un virus respiratoire et nous savons qu’ils sont très saisonniers, mais pas exclusivement. On peut espérer que 7 Des œuvres d’art sous nos chaussures Allongé sur une passerelle enjambant la Tamise, Ben Wilson termine une peinture réalisée… sur un chewinggum collé à la structure en acier. Cet Anglais de 57 ans parcourt Londres depuis quinze ans pour repeindre les chewing-gums jetés par les passants. « De l’art environnemental », décrit-il. 8 Les déménageurs ont cassé son meilleur ami C’était « son meilleur ami ». La virtuose canadienne Angela Hewitt pleure son piano, cassé par des déménageurs après un enregistrement à Berlin, selon le Guardian. Le F278 Fazioli de 590 kg, valant plus de 170 000  € , s’est brisé ; aucun espoir de le réparer. « J’espère qu’il est heureux au paradis des pianos », a confié la musicienne. Trump prédit un peu vite 10 la fin de l’épidémie le retour graduel du printemps aide à faire reculer le virus mais ce n’est pas certain », a expliqué à CNN William Schaffner, du centre médical de l’université Vanderbilt. Pour Olivier Schwartz, de l’Institut Pasteur, « il est encore trop tôt pour le dire ». Il ajoute  : « Ce qui est vrai, c’est que les épidémies de virus respiratoire ont plutôt lieu lors des saisons froides. A ce stade, on ne connaît pas assez le nouveau coronavirus et notamment sa stabilité à différentes températures » pour pouvoir s’avancer autant que l’a fait Donald Trump. Alexis Orsini 20 Minutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecrivez à fakeoff@20minutes.fr

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :