20 Minutes France n°3518ES 10 fév 2020
20 Minutes France n°3518ES 10 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3518ES de 10 fév 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : transition écologique, la dictature, meilleure alliée ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
STR/AFP ActuALité I è i il.0 9i 1, mode 1 i lia Ple. FudMetV 0 11 I g'1 1 erIiii 1YI:IIP I i 1 i 1i, 1 l'Ili l'i !!!, 11 ; iLi'iWier i'4 1 li 1 iri Fei'1 i 0 0 i bd I, I. III g..0 owo 01 0 dioslodo 1",'rii iielektlfre 0 t il 0 I oiil iilei/f‘ tillooli1V 00,5.1 F 0 0 0 i ro Vue aérienne d’une centrale solaire thermique de 100 MW à Dunhuang, dans le nord-ouest de la chine. Un régime autoritaire pour la Terre ? Environnement La Fabrique écologique appelle à renforcer la démocratie pour la transition écologique « Dictature verte » ou « technocratie éclairée » … La tentation du régime autoritaire revient avec force, alors que s’accumulent les rapports scientifiques répétant l’urgence d’agir. « A l’heure aussi où les démocraties, telles qu’elles se matérialisent aujourd’hui, traversent une importante crise de légitimité », ajoute Lucile Schmid, haut fonctionnaire et vice-présidente du think tank La Fabrique écologique. Mais Des membres de la convention citoyenne pour le climat, dimanche. K. Baumann/Convention citoyenne pour le climat qu’est-ce qui laisse penser que les régimes autoritaires sont plus à même de répondre aux enjeux environnementaux ? C’est la première question que soulève La Fabrique écologique dans une note publiée mercredi et rédigée par un groupe de travail présidé, pendant un an, par Eric Vidalenc, économiste à l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). « Des années de déni » Souvent, la réponse fuse  : la Chine et les plans ambitieux qu’elle lance, ces dernières années, dans les énergies renouvelables, la lutte contre la pollution de l’air, la préservation de la biodiversité… Le 20 janvier, Pékin a ouvert aussi, avec fracas, sa chasse au plastique à usage unique. Pourtant, pour La convention révèle les convictions Les 150 membres de la convention citoyenne pour le climat bouclaient, dimanche, leur cinquième week-end de travail au Conseil économique, social et environnemental, à Paris. Leur mission ? Elaborer d’ici à début avril des propositions pour baisser de 40% nos émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030. Emmanuel Macron faisait de cette « expérience de démocratie inédite » une réponse à la crise des « gilets jaunes » et s’est engagé à transmettre les propositions de la convention « sans filtre », soit au Parlement, soit aux Français, par référendum. Au point de s’en mordre les doigts ? « Lorsqu’on réunit des citoyens, ça Jean-Paul Maréchal, maître de conférences en sciences économiques à l’université Paris Sud, la Chine est le contreexemple de cette idée qu’une dictature serait plus efficace pour mener à bien la transition écologique. « Pékin agit après des années de déni et, malgré tout, ses émissions de gaz à effet de serre ont augmenté ces dernières années », commence-t-il. Surtout, l’économiste invite à se pencher sur les motivations des autorités chinoises à s’emparer du sujet  : « Le pays part de très loin. La pollution de l’air cause 1,6 million de morts chaque année, 20% des eaux sont impropres à la consommation… Or même une dictature, pour exister, doit s’appuyer sur des groupes sociaux relais. » Notamment la classe moyenne aboutit toujours à des mesures plus ambitieuses que ce que proposent les gouvernements ou les Parlements », explique Anne Bringault, responsable transition énergétique au Réseau action climat. Combien sont-ils, au sein de cette convention, à avoir revu leurs positions sur le réchauffement climatique ? « Beaucoup », assure Mathilde Imer, fondatrice des Gilets citoyens. Reste à savoir comment ces prises de conscience se traduiront dans les propositions finales. Plusieurs pistes à l’étude ont filtré. Comme l’instauration d’un « CO 2 -Score » sur les produits pour informer de leur bilan carbone, à l’image du Nutri-Score. F.P. oli tjlpfj'i ; 0, d', 0 $ 4 Lundi 10 février 2020 o 0 h4 ? d ri f naissante, qui demande à vivre dans un environnement plus sain. Eric Vidalenc rappelle alors le rôle des nombreuses manifestations citoyennes dans la prise en compte par Pékin du fléau des « airpocalypses », « un mécanisme qui relève justement plus de la démocratie ». Sans surprise, pour « gouverner la transition écologique », la note appelle à renforcer la démocratie, notamment en définissant un nouveau projet politique capable de répondre aux enjeux environnementaux. « Il y a un décalage entre l’écologie de l’expertise, portée par les politiques publiques, et l’écologie des initiatives citoyennes, note Lucile Schmid. Elles ne sont pas portées par les mêmes personnes, n’ont pas le même agenda… et donc communiquent mal. » Fabrice Pouliquen Prise de conscience « J’ai appris beaucoup de choses en cinq mois », constate Jean-Luc, 60 ans, croisé à la convention citoyenne dimanche. « Vivant à la campagne, j’étais déjà sensibilisé à la nécessité de préserver l’environnement, la biodiversité en particulier, raconte le jeune retraité, habitant près de Péronne [Somme]. Mais je n’avais pas compris que l’état de la planète était bien plus dégradé que ce que je pensais. Je n’avais pas mesuré par exemple l’impact du réchauffement climatique sur les océans et la fonte des pôles. »
Inscriptions aux recrutements et renseignements : www.paris.fr PETITE ENFANCE25Puériculteurrices (par concours) Inscriptions du 10 février au 20 mars 2020100 Agentes dePuériculture (CAP AEPE ou CAP Petite Enfance requis) Inscriptions jusqu’au 20 mars 2020 PROPRETÉ150 Éboueures (par contrat PACTE) Inscriptions du 1er février au 30 avril 2020 SÉCURITÉ30Techniciennes de Tranquillité Publique et de Surveillance (par concours) Inscriptions du 2au27mars 2020 ADMINISTRATIF80Adjointes administratifves (par concours) Inscriptions du 23 mars au3avril 20204Secrétaires administratifves (par contrat PrAB) Inscriptions du 24 février au 27 mars 2020 LA VILLE DE PARIS RECRUTE dansdenombreuxdomaines Sur Internet : www.paris.fr/recrutement Ou àl’accueil du bureaudurecrutement situé au 2rue de Lobau75004 Paris(9h-17h/L-V) SOCIAL15Conseillerères socio-éducatifves (par concours) Inscriptions du 10 février au 6mars 202069Assistantes de service social (par concours) Inscriptions du 24 février au 20 mars 202013Éducateurrices spécialisées (par concours) Inscriptions du 24 février au 20 mars 2020 BÂTIMENT/TRAVAUX PUBLICS/MAINTENANCE21Agentes de maintenance des bâtiments spécialisés en électricité/plomberie (par concours) Inscriptions du 10 février au 6mars 202032Techniciennes des Travaux Publics Concours d’agente demaîtrise travaux publics Inscriptions du 17 février au 13 mars 202038Électrotechniciennes (par concours) Inscriptions du 2au27mars 2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :