20 Minutes France n°3514 31 jan 2020
20 Minutes France n°3514 31 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3514 de 31 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Pénélope Bagieu, dessinatrice.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ActuAlité L’urgence internationale décrétée Coronavirus La contagion progresse. L’Organisation mondiale de la santé a décrété jeudi soir que l’épidémie du nouveau coronavirus apparu en Chine, qui s’est étendue à plusieurs régions du monde, constitue « une urgence de santé publique de portée internationale ». En France, un sixième cas d’infection a été détecté, a indiqué le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. Il s’agit du premier cas avéré de transmission ##JEV#145-84-https://tinyurl.com/tt3mhuc##JEV# sur le sol français. Le malade, un médecin, a été hospitalisé à Paris. Par ailleurs, les rapatriés français de Wuhan doivent arriver en France ce vendredi matin. Ils seront mis à l’isolement pendant quatorze jours à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône). Les autorités chinoises ont fait état jeudi matin de 38 décès sur les vingt-quatre heures précédentes. C’est la plus forte progression depuis le début de l’épidémie, portant le bilan à 170 morts.nnCu secondes Le cardinal Barbarin relaxé en appel pour ses silences. Condamné en première instance pour ses silences sur les abus sexuels d’un prêtre, le cardinal Barbarin a été relaxé en appel jeudi. Il va de nouveau remettre sa démission au pape pour « tourner la page » de cette affaire, symbole des défaillances de l’Eglise face à la pédocriminalité dans ses rangs. 4 Vendredi 31 janvier 2020 Des changements au compte-gouttes Brexit Le divorce entre Londres et Bruxelles sera effectif ce vendredi soir. Les négociations vont commencer « Ce n’eeesst qu’un au revoiiiiiir… » Le chant choisi par les parlementaires européens pour saluer leurs (ex-)collègues britanniques, est pertinent. Nos voisins d’outre-Manche ne feront plus partie de l’Union européenne à compter de ce vendredi, 23h. Mais c’est seulement à ce moment-là que les négociations vont commencer, pour s’achever au plus tard le 31 décembre. Que va-t-il se passer pour les citoyens des deux côtés de la Manche ? V Pour l’Europe, moins d’habitants. Première conséquence du Brexit, l’Europe va être moins peuplée. Les députés britanniques quittent le Parlement européen, et avec eux 66 millions d’habitants. Plus aucun représentant du Royaume-Uni ne peut faire partie d’un organe exécutif de l’Union européenne, et les citoyens britanniques ne peuvent plus prétendre à un poste de fonctionnaire à Bruxelles. V Pour les citoyens, le statu quo. Que ce soient les ressortissants britanniques d’un pays européen ou les membres de l’UE résidant sur les terres de la reine Elisabeth II, tous gardent les droits en vigueur avant le Brexit (égalité de traitement pour le travail et la justice, santé, prestations sociales, regroupement familial…). Les Européens qui résident au Royaume- Uni doivent tout de même faire une demande de statut de résident permanent, moyennant environ 75  € . V Pour les étudiants Erasmus +, un maintien et un doute. Les accords signés récemment garantissent que tous les programmes Erasmus + commencés avant le Brexit iront jusqu’à leur terme, quelle que soit leur durée. Malgré le Brexit, l’uE et le Royaume-uni et resteront liés jusqu’au 31 décembre. Il est même toujours possible de déposer une demande jusqu’à la clôture des projets, soit le 4 février pour les études supérieures et le 24 mars pour les partenariats. Au-delà, rien ne dit que le Royaume-Uni ne sera pas exclu du programme. V Pour les consommateurs, des interrogations. Les amateurs d’achats en ligne peuvent se rassurer. La période transitoire laisse inchangées les règles du commerce entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, ce qui signifie que le consommateur garde les mêmes droits et protections. Cependant, aucune garantie n’est donnée après la fin de l’année. Ainsi, la garantie légale de conformité de deux ans ou le délai de quatorze jours de rétractation pourraient ne pas être conservés. Enfin, la question des droits de douane pourrait faire grimper la note pour les acheteurs. A moins que des accords spécifiques ne soient trouvés. Romarik Le Dourneuf N. Raffin/20 Minutes « Les Anglais sont attachés à leur grandeur impériale passée » La sortie britannique de l’UE, si spectaculaire soit-elle, est-elle surprenante au regard de l’histoire ? Pour répondre à cette question, 20 Minutes s’est entretenu avec l’historien Robert Frank, auteur de l’ouvrage Etre ou ne pas être européen (éd. Belin). Le Brexit représente-t-il une vraie rupture historique ? Forcément. Mais il faut nuancer ce propos, car les va-et-vient du Royaume- Uni vis-à-vis de l’Europe ne sont pas nouveaux. Dans votre livre, vous montrez en effet que cette relation est ponctuée de revirements… Cela dure depuis trois siècles. On pourrait se demander  : les Britanniques sont-ils Européens ? La réponse permet de comprendre leur comportement  : les Britanniques sont européens, mais à part. Les Anglais, plus que les Ecossais ou les Irlandais, sont attachés à leur grandeur impériale passée. C’est là-dessus que les Brexiters ont joué. Lorsqu’ils sont hors de l’Europe, les Britanniques sont souvent mal à l’aise, parce qu’ils se sentent européens. Et lorsqu’ils sont dedans, ils regardent vers la sortie. D’où ce va-et-vient. Qui a été le plus fragilisé par cet interminable feuilleton du Brexit ? Les Vingt-Sept de l’Union ont été plutôt unis. Mais il pourrait y avoir désunion, car on entre dans le dur des négociations. Si l’UE est désunie, ce ne sera pas bon pour Boris Johnson, car l’unanimité sera difficile à trouver. Propos recueillis par Nicolas Raffin François Fillon exclut tout retour en politique. « Je ne chercherai pas à revenir » dans la vie politique, a affirmé jeudi soir sur France 2 François Fillon, invité de l’émission « Vous avez la parole ». L’ex-candidat à la présidentielle a évoqué « une épreuve d’une violence inouïe » dans l’affaire des soupçons d’emplois fictifs de son épouse, qui l’avait mis hors course.
AIRFRANCE FRANCE IS IN THE AIR JUSQU’AU 5 FÉVRIER 2020 POINTE-À-PITRE 299 € ET ENCORE PLUS DE DESTINATIONS  : FRAIS DE SERVICE INCLUS MONTRÉAL 299 € FRAIS DE SERVICE INCLUS BANGKOK 499 € FRAIS DE SERVICE INCLUS AIRFRANCE KLM AIRFRANCE.FR GROUP France is in in the air air :  : La La Franceest est dans dans l’air. l’air. Pour Pour Los Pointe-à-Pitre Angeles et Cancún, et Bangkok, partez du partez 04/11 au du 11/12/2019, 04/05 au 21/06/2020 du 13/01 au et 22/03/2020 du 14/09 au et du 04/10/2020. 27/04 au 14/06/2020. Pour Montréal, Pour partez les Seychelles, du 09/03 partez au 29/03/2020, du 04/11 au du 01/12/2019 04/05 au 21/06/2020 et du 13/01 et au du 22/03/2020. 14/09 au 04/10/2020. Tarifs aller-retour, Tarifs aller-retour, à partir de, à 1 partir  € de frais de, 1  € de de service frais de airfrance.fr service airfrance.fr inclus, bagage inclus, en bagage soute en non soute inclus, non soumis inclus, à soumis conditions à conditions et à disponibilité, et à disponibilité, au départ au de départ Strasbourg de Paris via sur Paris vols directs. avec TGVAIR. Les frais Les frais de service de service varient varient selon selon les points les points de vente de vente Air France Air France ou les ou les agences agences de de voyages. Renseignez-vous sur sur airfrance.fr, au au 36 36 54 54 (coût d’un appel local) ou dans votre agence de voyages. TTC A/R TTC A/R TTC A/R



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :