20 Minutes France n°3513 30 jan 2020
20 Minutes France n°3513 30 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3513 de 30 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : retour aux affaires pour François Fillon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
R. Meigneux/Sipa E-SPORT 18 Jeudi 30 janvier 2020 « La souris, c’est l’extension de sa main » Après avoir eu son bac en 2018, ZywOo a été recruté par l’équipe Vitality. « Counter-Strike » Meilleur joueur du monde à 19 ans, ZywOo incarne une nouvelle génération de gameurs, plongés tôt dans les jeux vidéo Il y a dans l’histoire de ce gamin quelque chose d’assez fascinant. Pas tellement dans la manière dont ZywOo est devenu, à 19 ans et après sa première saison pro, le meilleur joueur du monde de « CS  : GO », l’un des jeux les plus populaires de l’e-sport. Non, le plus intéressant, c’est ce que cette éclosion raconte de l’évolution du jeu vidéo et de sa place dans notre société. ZywOo, de son nom complet Mathieu Herbaut, est un enfant du jeu vidéo. De « Counter-Strike », même, qu’il a découvert à 7 ans à Billy-Montigny (Pasde-Calais) en regardant ses frères et cousins jouer. Premiers tournois avant 10 ans, premières équipes sérieuses vers 14, premières offres pour jouer à temps plein vers 16… ZywOo avoue avoir « pensé à arrêter l’école ». Nathalie Fontaine, sa maman, refuse tout net. « Elle voulait que je passe mon bac », explique-t-il. Le système éducatif français n’offrant aucun cadre à la pratique de l’e-sport, c’est sa maman qui en aura tracé les contours. Résultat  : il obtient son bac au début de l’été 2018, avant de signer son premier contrat pro, dans la foulée, avec Vitality. « C’est l’une des success storys familiales les plus dingues. » Fabien Devide, cofondateur de Vitality « Il y a deux typologies dans les familles de très jeunes joueurs, analyse Fabien Devide, cofondateur de Vitality. Celle où la famille comprend l’écosystème du jeu vidéo et accompagne l’adolescent. Et celle où il y a un désintérêt total. Dans le cas de ZywOo, c’est l’une des success storys familiales les plus dingues que j’ai entendues. Dans le soutien, dans l’accompagnement… » ZywOo avoue n’avoir « jamais réfléchi » à l’impact qu’a eu sa mère sur sa carrière. Il est, quelque part, le premier produit d’une génération de parents qui ont accepté socialement le jeu vidéo. Parce qu’il a fait partie de leur vie, parce qu’il est de moins en moins perçu comme un frein au développement social. Comprendre aussi que ZywOo a commencé à jouer très jeune. « A 19 ans, il a un sens du jeu incroyable, décrit Fabien Devide. Tous les choix qu’il fait sont les bons. C’est inné pour lui. » « Commencer tôt est l’une des clés si l’on veut avoir quelqu’un de son niveau. » HaRts, grand joueur français S’il n’a commencé à vraiment s’intéresser à la tactique qu’à 14-15 ans, ZywOo parle de son rapport au jeu comme « instinctif ». C’est sans doute pour ça qu’il a réussi à dépasser, dès sa première année en pro, des joueurs présents sur la scène depuis plus de dix ans. Né en même temps que le jeu, ou presque, ZywOo a grandi avec lui. « Il y a des jeunes de 15-16 ans qui arrivent et sont compétitifs sur des jeux qui sont là depuis dix ou vingt ans, enchaîne Fabien Devide. Ils ont commencé à jouer en CM1, quand nous, on commençait à jouer bien plus tard. La souris, c’est l’extension de leur main. » Michael « HaRts » Zanatta, l’un des plus grands joueurs au début des années 2000, poursuit dans la même logique  : « Commencer tôt est sans doute l’une des clés si l’on veut avoir quelqu’un de son niveau. C’est pour ça qu’il faut plus de structures. » Comme des centres de formation, pour permettre aux espoirs de se préparer au professionnalisme, un passage délicat. ZywOo, lui, a cherché la solution la plus simple pour effectuer la transition  : une équipe française, ambitieuse, et qui lui permettrait de jouer son jeu. En 2018, Vitality a racheté son contrat autour de 100 000  € à son ancienne team. « On a axé le projet autour de lui, conclut Fabien Devide. On s’est rendu compte qu’on avait un diamant brut. Ce mec est juste trop fort. C’est un ovni. » Bertrand Volpilhac Déjà des « offres excentriques » pour ZywOo Elu meilleur joueur du monde par le site de référence Hltv.org, ZywOo a déjà multiplié par cent sa valeur. « J’ai déjà reçu des offres excentriques, assure Fabien Devide, le cofondateur de Vitality. Je veux qu’on soit la meilleure équipe et j’ai besoin de joueurs de son acabit. Il est intransférable  : on peut me proposer 20 ou 30 millions, je ne serai pas intéressé. »
IMMOBILIER Intérêt de la banque en votre faveur Emprunt Les taux d’intérêt proposés ont atteint leur niveau le plus bas en 2019 Des taux toujours plus bas pour inciter les banques à prêter et les particuliers à acheter. C’est depuis cinq ans le leitmotiv de la Banque centrale européenne (BCE), qui décide pour les 19 pays de la zone euro du niveau des taux d’intérêt des crédits bancaires. Au quatrième trimestre de 2019, le taux moyen était de 1,13%, contre plus de 5% en 2008, année de la crise économique, d’après l’observatoire Crédit Logement/CSA. « Les taux ont baissé petit à petit depuis 2013, il n’y a pas de changements brusques, car le marché financier français est très régulé », explique Pierre- Emmanuel Rafroidi, mandataire immobilier basé à Paris. « Ces dernières années, il y a eu une augmentation très forte des achats. Avec de tels taux d’intérêt, parfois quasiment à zéro, les marchmeena29/Getty Images Votre nouvelle résidenceintimiste à Villejuif Côté Jardin - Àseulement 350 mètresdelaligne 7dumétro 01 42 24 00 00 Le taux moyen était de 1,13% fin 2019. particuliers contractent des prêts de plus en plus jeunes. » Un constat que partage David Lelong, fondateur d’Immobilier-danger.com  : « Les banques sont moins rigoureuses sur le niveau des taux d’intérêt et sur les garanties, elles cherchent à fidéliser cette jeune clientèle sur plusieurs années. » Ces dernières ont suivi cette tendance et, même si elles font moins de marge, « elles en profitent pour capter des clients sur d’autres produits comme des placements ou des assurances », ajoute David Lelong. Pratiques plus strictes En 2020, les choses pourraient changer, mais pas de façon trop brusque. « On s’attend à une légère augmentation, les acteurs financiers ont intérêt à ce que les taux augmentent à nouveau, mais doucement, pour garder la dynamique d’investissements », analyse Pierre-Emmanuel Rafroidi. Il faudra sans doute faire des politiques plus restrictives, d’après Patricia Martin, de Loger sud, à Montpellier  : « Au vu de l’emballement de 2019, la Banque de France a demandé de revenir à des pratiques plus strictes et sera plus attentive aux garanties offertes par les achetants. » A suivre. Antoine Coste Dombre pichet-immobilier.fr 19 Jeudi 30 janvier 2020 Le crédit à taux fixe, vainqueur par K.-O. Intérêts Il n’y a plus de match. Lorsque l’on souhaite contracter un prêt immobilier, deux choix s’offrent à nous  : le crédit à taux fixe ou à taux variable. Des deux solutions, la première est très largement plébiscitée. « Le taux variable est devenu extrêmement rare, car il représente un risque pour la personne qui achète », note Pierre-Emmanuel Rafroidi. « Un taux fixe, même s’il est plus cher au départ, a l’avantage d’être beaucoup plus sécurisant. » C’est le principal avantage du taux fixe, le confort de savoir au moment de la signature ce que l’on devra rembourser, sans craindre des changements indépendants de notre volonté. « Tout est sous contrôle, on sait combien on doit rembourser tous les mois et pour combien de temps. » Patricia Martin confirme cette tendance  : « Il y a eu trop de problèmes avec le taux variable, avec des prêts qui pouvaient parfois être multipliés par deux et des personnes incapables de rembourser. » Une option à privilégier, d’autant qu’il vous sera possible d’adapter le montant et le rythme des mensualités en fonction de votre profil. A.C.D.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :