20 Minutes France n°3512 27 jan 2020
20 Minutes France n°3512 27 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3512 de 27 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : mobilité, nouveau cycle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Grand Paris Michou dans la nuit éternelle Disparition Le célèbre directeur de cabaret est décédé dimanche matin à l’âge de 88 ans La légende du monde de la nuit s’est éteinte. Michou est mort dimanche matin dans un hôpital parisien à l’âge de 88 ans, a annoncé son attaché de presse, François Deblaye. Michel Catty avait ouvert en 1956 son célèbre cabaret de la rue des Martyrs, à Paris (18 e). L’établissement a accueilli tous les jours pendant plus de soixante ans célébrités et inconnus venus dîner devant le spectacle d’artistes transformistes reprenant les chansons des grandes stars de l’époque. « Homosexuel notoire et aimé » Né à Amiens (Somme), le jeune Michel « monte à Paris » à 17 ans, où il sera finalement devenu le « prince bleu de Montmartre », titre de ses mémoires, en hommage à sa couleur fétiche, du costume aux lunettes, sous un éternel brushing blond platine. Le succès de stratéact’ Shutterstock @lesyctom J. Saget/AFP ##JEV#90-77-https://tinyurl.com/u2b9x7j##JEV# ses lunettes et son costume bleus étaient inséparables du personnage. son établissement est rapide. Il abrite le premier spectacle de l’après-guerre constitué d’hommes se travestissant en femmes pour imiter les vedettes de l’époque. « J’ai la chance d’être un homosexuel notoire et aimé », disait celui qui était devenu une figure de « la Butte », dont il recevait une fois « On va tous partir un jour » « Il y a une trentaine d’années, j’ai réservé un emplacement dans le cimetière Saint-Vincent, en plein Montmartre », confiait l’homme en bleu auprès de France Dimanche en juin. Il précisait  : « On va tous partir un jour, alors, la mort, je préfère en rire. » par mois dans son petit établissement des personnes âgées. Sur les réseaux sociaux, l’annonce de son décès a suscité de très nombreuses réactions d’artistes, de politiques ou de personnalités. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a salué sur Twitter « une immense figure de la tolérance et de la nuit parisienne ». Il avait récemment posté sur sa page Facebook des photos datées du 20 janvier où il apparaît amaigri en compagnie de Brigitte Macron. Dans ses mémoires parus en 2017, il indiquait vouloir être enterré dans un cercueil bleu et que le cabaret à son nom s’arrête à sa mort. « Cela peut paraître prétentieux, mais le cabaret ne me survivra pas », écrivait-il. Laure Beaudonnet 2 Lundi 27 janvier 2020 Les masques de protection en rupture de stock Coronavirus La crainte d’une propagation de l’infection au coronavirus a poussé nombre de Franciliens à se procurer un masque de protection. Ce qui a provoqué une rupture de stock dans les officines, explique à 20 Minutes Martial Fraysse, ancien président de l’ordre régional des pharmaciens d’Ile-de-France  : « On ne trouve plus de masques de type FFP2, qui permettent de se protéger du virus. » Ce manque se fait particulièrement sentir dans le 13 e arrondissement de Paris, où réside une forte communauté chinoise. « Les fournisseurs n’avaient pas prévu une telle demande », observe Martial Fraysse. Cette pénurie peut aussi s’expliquer par la gestion prudente des stocks  : « En 2009, face au risque de diffusion de la grippe A, le gouvernement avait commandé plus d’un milliard de masques, dont beaucoup n’avaient pas été utilisés », dit Carine Wolf-Thal, du conseil de l’ordre des pharmaciens. Cette dernière précise  : « Les fournisseurs ont promis de livrer des masques FFP2 dans le courant de la semaine prochaine. » Delphine Bancaud « Être ou ne pas être dans le bac de tri...»... ce n’est plus la question. Aujourd’hui, TOUS les emballages * & papiers se trient. Même les boîtes à œufs (pour faire les Hamlets). *Les emballages en verre sont à déposer dans les bacs ou conteneurs spécifiques. Le Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers, assure le traitement des déchets de 85 communes d’Île-de-France, soit près de 6 millions d’habitants. Acteur public engagé dans la transition écologique, il agit sur le territoire en faveur de la réduction, du tri et du recyclage des déchets. www.syctom-paris.fr
Grand Paris Municipales La plupart des candidats sont favorables à la création d’une police municipale minutes www2Ominutes.fr/paris www.facebook.com/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis wwwinstagramcom/20minutesparis friinkedin.com/company/20-minutes www.pinterestfr/20minutes vingt.minutes sur Snapchat Et retrouvez vos infos locales sur WhatsAppill. ill. matin après-midi matin après-midi% Or 4111 » 1M 7 " 12 13 12 13 météo la medérare id » nielle> 3 Lundi 27 janvier 2020 La sécurité de Paris au bord des armes Pendant des années, Anne Hidalgo l’a martelé  : hors de question de créer sous son mandat une police municipale, jugée inutile et coûteuse. Elle a finalement fait volte-face début 2019, prenant de court ses adversaires. Tandis que ces derniers y ont vu un calcul politique à l’approche des élections, l’élue a justifié ce revirement par le sentiment d’insécurité croissant manifesté par les Parisiennes et Parisiens (lire l’encadré). L’armement létal divise La création d’une police municipale est une volonté partagée par la plupart des candidats. Seuls les communistes et les insoumis s’y opposent, tandis que les Verts plaident pour une brigade de la sécurité et tranquillité publique, version « allégée » de la police municipale. En revanche, la question de leur armement divise  : faut-il ou non doter ces agents d’une arme létale ? Anne Hidalgo s’y refuse, préférant équiper les policiers de matraques et de bombes lacrymogènes. Benjamin Griveaux a un temps partagé ce point de vue avant de rallier le clan des candidats favorables à l’armement, au côté de Rachida Dati (LR), Gaspard Gantzer (chef de file de Parisiennes, Parisiens) ou Serge Federbusch (soutenu par le Rassemblement national). « Ma position a changé en quelques mois en discutant avec des gens de la Villani maintient sa candidature Politique Un bon calcul ? Cédric Villani a annoncé dimanche soir maintenir sa candidature à la Mairie de Paris, malgré la demande d’Emmanuel Macron de « rejoindre Benjamin Griveaux », investi par LREM. « Je sais ce que je dois au président de la République, a déclaré le mathématicien médaillé Fields à l’issue de sa rencontre à l’Elysée avec Emmanuel Macron. Je sais aussi la fidélité que je dois aux citoyens qui m’accordent leur confiance (…) Ma campagne pour Paris continue en toute indépendance. » Pour justifier son choix, il met en avant la proposition du candidat écologiste David Belliard (EELV) de former à Paris une « coalition climat », allant jusqu’à La France insoumise. Cédric Villani avec vousC. Follain/20 Minutes Un agent de sécurité de la Mairie de Paris, en janvier 2019. estime cette idée « essentielle et centrale », même si, pour l’heure, il n’y a pas répondu et renvoie son interlocuteur au soir du premier tour des élections municipales, le 15 mars. Depuis l’investiture de l’ancien porte-parole du gouvernement, en juillet, deux camps s’affrontent sur le terrain et dans les urnes, plombant la campagne de La République en marche qui pouvait espérer de bons scores dans la capitale, à l’aune de ceux qu’il a obtenus lors des derniers scrutins. Selon un sondage Odoxa pour Le Figaro paru dimanche, Benjamin Griveaux arrive en troisième position, devancé largement par Anne Hidalgo et la LR Rachida Dati. Cédric Villani se place en cinquième position dans les intentions de vote. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr hiérarchie policière, confiait le candidat LREM à 20 Minutes en novembre. Quand on envoie des hommes et des femmes avec marqué «police» sur le blouson dans la rue, avec seulement une matraque, on crée non pas une police, mais des cibles. » Benjamin Griveaux, qui veut faire passer à 5 000 le nombre de policiers municipaux, se dit prêt à mettre 100 millions d’euros « de plus qu’aujourd’hui ». Quant à Cédric Villani, il ne s’est pas clairement prononcé sur leur armement. La météo à Paris AUJOURD’HUI 8 °C 9 °C ET EN FRANCE Une ville sûre, mais… Selon un audit commandé en octobre par la Mairie, 65% des Parisiennes et Parisiens jugent que la capitale est une ville sûre, mais un sur deux a le sentiment que la situation s’est dégradée ces dernières années. Plusieurs candidats ont jugé utile de compléter leur programme en la matière par d’autres mesures. Ainsi, Rachida Dati nous confiait en novembre vouloir recourir à la sécurité privée en plus de la police municipale pour « assurer la surveillance des sites sensibles et des bâtiments publics, de manière à permettre à la police nationale de se recentrer sur ses missions essentielles [investigation, interpellation] ». Le candidat RN, Serge Federbusch, plaide quant à lui pour des rondes citoyennes dans les quartiers. « Il faut redonner la question de la sécurité aux Parisiens, que les citoyens assurent eux-mêmes et participent à leur propre sécurité, confiait-il en début d’année à 20 Minutes. C’est démocratique et populaire. » Caroline Politi DEMAIN 5 °C 7 °C Il fait beau, sauf au Nord, à l’Ouest et à l’Est Les pluies finissent par gagner les frontières de l’Est et les plaines du Sud-Ouest. Seul le Sud-Est conserve un temps sec. Dans l’Ouest, les précipitations sont parfois soutenues et orageuses avec un vent qui se renforce. La douceur se généralise. Prévisions ultra détaillées "'TV-WEEI-APPLIS 1 +..gp PI".1.. ; -. 31+1. 1:4HAINEMEFEO.0011



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :