20 Minutes France n°3510ES 23 jan 2020
20 Minutes France n°3510ES 23 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3510ES de 23 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : poussée de fièvre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ActuAlité Epidémie Les autorités chinoises indiquent que le virus pourrait muter. Faut-il s’en inquiéter ? Au local des chinois résidents en France, mercredi à Paris (4 e). G. Novello/20 Minutes ##JEV#144-81-https://tinyurl.com/sqkrbwu##JEV# A Paris, la communauté chinoise n’est « pas vraiment inquiète » Le coronavirus semble bien loin en ce mercredi après-midi, au local de l’association des Chinois résidant en France, rue du Temple à Paris (4 e). L’effervescence qui y règne est plutôt tournée vers la préparation du Nouvel An chinois, qui commence samedi et sera marqué dimanche par le traditionnel défilé. « Nous sommes en France et c’est loin de la Chine, il n’y a pas d’inquiétude », explique une responsable, tandis qu’une dizaine de jeunes filles répètent une chorégraphie à proximité de pousse-pousse, de dragons en papier et de masques colorés. « Il ne faut pas paniquer, ça n’a rien à voir avec 2003, rassure Jean-Pierre Chen, vice-président de l’association. Je fais confiance à l’Etat chinois pour nous protéger. » A Belleville, un des quartiers d’implantation de la communauté chinoise, le coronavirus n’effraie pas beaucoup plus. « Nous ne sommes pas vraiment inquiets, répond-on au local de l’association Chinois de France - Français de Chine. Je n’ai rien de plus à dire à part que vous êtes le cinquième journaliste à me poser la question. » La vendeuse de Bonjour Pâtisserie a une théorie sur cette faible inquiétude  : « Les gens du quartier ne sont pas originaires de la région de Wuhan, mais du Zhejiang, au sud-ouest de Shanghai, donc ils ne sont pas directement concernés. » Guillaume Novello 6 Jeudi 23 janvier 2020 La crainte d’une contagion mondiale 2019-nCoV. Quatre chiffres et quatre lettres qui suscitent une crainte mondiale. Le nouveau coronavirus apparu en Chine a fait pour le moment 17 morts et contaminé des centaines de personnes, selon un dernier bilan. Elément de crainte supplémentaire, ce virus pourrait muter, ont averti mercredi les autorités chinoises. Le même jour, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est réunie à Genève pour déterminer s’il convient de déclarer une « urgence de santé publique de portée internationale », alors que plusieurs pays voisins de la Chine ont recensé des malades et qu’un cas a été détecté aux Etats- Unis. Si le virus vient à muter, faut-il craindre une propagation plus rapide ? « Les mutations peuvent augmenter la contagion du virus ou avoir l’effet inverse. » Sylvie Behillil, Institut Pasteur « Les coronavirus sont une famille de virus dont on sait qu’ils peuvent muter et évoluer rapidement, explique Sylvie Behillil, responsable adjointe du Centre national de référence des virus des infections respiratoires à l’Institut Pasteur. C’est par la nature même de ce nouveau coronavirus que l’on émet l’hypothèse Chine nouvelle/Sipa les autorités chinoises ont mis en place des contrôles de température corporelle, comme ici dans une gare de Wuhan. de possibles mutations. Pour l’heure, nous n’en avons aucune preuve. » « Il est possible que le 2019-nCoV n’ait été au départ que peu pathogène, indique le P r Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Bichat, à Paris. L’une des hypothèses que nous émettons est que le virus, présent au départ chez l’animal, ne pouvait pas être transmis à l’homme. Une mutation pourrait expliquer qu’il ait pu passer de l’animal à l’homme, puis qu’une transmission interhumaine ait été possible. » On sait aujourd’hui que la transmission interhumaine, jugée peu probable il y a quelques jours encore, est avérée. « C’est une transmission par voies respiratoires, par gouttelettes projetées lorsqu’on parle ou éternue, mais aussi par un contact rapproché – de moins d’un mètre – et répété », décrit le P r Yazdanpanah. Un mode de transmission comparable à celui du Sras, très semblable à ce nouveau coronavirus. Cela dit, un virus capable de muter ne signifie pas que tout le monde va mourir. « Les mutations peuvent entraîner une variété d’effets différents, rassure Sylvie Behillil. Cela peut augmenter la contagiosité du virus en le rendant plus facilement transmissible entre les hommes ou le rendre plus virulent. Mais cela peut aussi avoir l’effet inverse et le rendre moins virulent. » En Chine, alors que le président, Xi Jinping, a appelé à « enrayer » l’épidémie, des mesures de prévention – notamment la ventilation et la désinfection dans les aéroports, les gares et les centres commerciaux – ont été mises en place. Des détecteurs de température corporelle pourront également être installés dans les sites très fréquentés, a-t-il annoncé. Une mesure « que n’a pas préconisée l’OMS parce qu’elle n’est pas infaillible », commente Sylvie Behillil. Nombre de pays ayant des liaisons aériennes directes ou indirectes avec Wuhan, la ville du centre de la Chine à l’épicentre de la maladie, ont renforcé les contrôles des passagers à l’arrivée, puisant dans leur expérience de l’épidémie du Sras en 2002-2003. Anissa Boumediene Aucun cas en France Aucun cas de 2019-nCoV n’a pour l’heure été recensé en France, bien que « des vols directs relient Wuhan à Paris », indique Sylvie Behillil. Xi Jinping a assuré à Emmanuel Macron que la Chine avait adopté « des mesures de prévention et de contrôle strictes », selon l’agence Chine nouvelle. Côté français, « des informations sont communiquées à tous les voyageurs de retour de Chine pour les sensibiliser sur les risques de ce virus, expose Sylvie Behillil. Toute personne présentant une infection respiratoire aiguë dans les quinze jours suivant le retour d’un séjour en Chine doit composer le 15. »
1111111111111111111111111 Ani 1111111111111111111111.111111111111111111. Mill11111.11111111MUMIllin 1111111111111111111511111111 1111111111 111111111111.11 -. L'EXCEPTIONNEL:if À PRIX FNAC... ÉCO- PART  : 0,50 € MacBook Pro 15" Touch Bar PLUS PUISSANT. PLUS PERFORMANT. PLUS PRO. d MacBook Pro (1) Offre de remise immédiate réservée aux adhérents sur présentation de la carte adhérent FNAC en cours de validité sur une sélection de MacBook Pro Touch Bar 15 pouces valable du 10/01/2020 au 01/03/2020 dans les magasins Fnac participant à l'opération et sur fnac.com (produits vendus et expédiés par fnac.com). Offre non cumulable avec toute autre remise ou promotion réservée ou non aux adhérents. Dans la limite des stocks disponibles. (2) Retrait gratuit en 1H valable pour toute commande sur fnac.com sur les produits high-tech (hors TV), les livres, les CD, les DVD et les jeux vidéo éligibles et en stock dans les magasins participants. Voir conditions sur fnaccom. VOS ACHATS FNAC.CQM EN EN MAGASIN(2)...... JUSQU'À 800 € 'DE REMISE ADHÉRENT., ▪.. ▪. ▪.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :