20 Minutes France n°3506 15 jan 2020
20 Minutes France n°3506 15 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3506 de 15 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : violences policières, tout doux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ActuAlité Les aveux glaçants du « père Bernard » Justice Ancien prêtre du diocèse de Lyon, Bernard Preynat est jugé depuis mardi pour agressions sexuelles sur mineurs « Je n’ai jamais été attiré sexuellement par les femmes, ni par les hommes adultes. Uniquement par les petits garçons. » A la barre du tribunal correctionnel de Lyon, Bernard Preynat, 74 ans, ancien prêtre du diocèse de Lyon, poursuivi pour agressions sexuelles sur mineurs, le confesse  : « Ce n’est pas facile de dire que l’on est un pédophile. » Il l’admet pourtant mardi lors de la première journée de son procès qui se tiendra jusqu’à la fin de la semaine. Epaules voûtées, démarche fragile, l’homme à l’épaisse barbe blanche et à la voix posée et légèrement cassée ferait presque oublier qu’il est considéré comme l’un des plus grands prédateurs sexuels de France. Une image qui contraste avec celle du « chef d’orchestre » souvent décrit par ses victimes présumées. Combien ont été Les manifestants investissent la rue au Liban Semaine de la colère Les Libanais ont manifesté mardi contre le retard pris dans la formation d’un nouveau gouvernement. Les policiers antiémeute munis de matraques et de boucliers ont tiré des gaz lacrymogènes et chargé les centaines de manifestants rassemblés devant la Banque centrale. Ces derniers ont été contraintsà reculer après que certains ont tenté d’entrer sur l’esplanade bouclée devant le bâtiment, a rapporté une correspondante de l’AFP. Avec des rassemblements organisés sous le slogan « la semaine de la colère », les manifestants se sont mobilisés à Beyrouth, à Tripoli, grande ville du nord, à Hasbaya (sud-est) ou dans l’Akkar (nord). Le soulèvement au Liban lancé le 17 octobre réclame le départ d’une classe dirigeante accusée de corruption et d’incompétence. Les manifestants fustigent au même titre la Banque centrale et son gouverneur, qu’ils jugent complices des politiques et portant une grande responsabilité dans la crise économique. A. Kenare/AFP abusées par le « père Bernard » ? Les aveux glaçants du prévenu donnent le tournis. « De 1970 à 1991, c’est arrivé presque tous les week-ends. Un ou deux enfants à la fois ? Cela dépendait. Pendant les camps, cela pouvait être quatre ou cinq enfants par semaine », révèle-t-il. De quoi déclencher la stupéfaction du tribunal. « C’est presque un enfant par jour… pendant vingt ans », rebondit Anne- Sophie Martinet, présidente du tribunal correctionnel. « Je ne me rendais pas compte » Dix, pour lesquels les faits ne sont pas prescrits, ont droit à un procès. Parmi eux, Pierre-Emmanuel Germain-Thill, abusé pour la première fois à l’âge de 10 ans en 1989. Scout à la paroisse Saint-Luc de Sainte-Foy-lès-Lyon, enfant de chœur et élève au collège de la « Comment le pouvoir réagira si la manifestation touche tout le pays ? » Iran La contestation sociale en Iran cible le pouvoir en place, après que ce dernier a reconnu sa responsabilité dans le crash d’un avion de ligne ukrainien, détruit « par erreur » le 8 janvier. Pour l’historien et politologue Jonathan Piron, il ne faut pas surestimer le mouvement actuel. Le gouvernement iranien laisse pour le moment assez de marge aux Des étudiants iraniens lors d’une manifestation à téhéran, mardi. P.Desmazes/AFP l’ampleur des aveux de Bernard Preynat a surpris le tribunal. Favorite dans lequel Bernard Preynat était aumônier, le garçon « cumulait » les occasions de se trouver seul, enfermé avec le curé. « A chaque fois que j’étais désigné enfant de chœur, je savais que j’allais y passer », lâchet-il dignement. « Ces gestes étaient de plus en plus appuyés, se souvient-il. Il me caressait le sexe d’un mouvement circulaire de la main. » Au total, une « cinquantaine de fois » en quasiment trois ans, évoque le jeune homme. Ce que conteste l’ancien prêtre. « Non, pas autant. Une quinzaine de fois, peut-être. Mais je dirais une dizaine », répond-il, déclenchant l’agacement du parquet. « Monsieur Preynat, il y manifestants, loin de la répression de novembre… Il faut plutôt voir le gouvernement miser sur la dissipation du mouvement qu’un changement dans sa politique de répression. Pour le moment, les manifestations ne concernent qu’une catégorie spécifique de personnes et dans des lieux précis, à savoir les étudiants des universités. Ces manifestations ne sont-elles pas différentes des précédentes ? Ce qu’il y a de neuf, c’est le sentiment de colère envers le pouvoir en place, qualifié de menteur. Désormais, il y a une preuve tangible pour appuyer ce propos  : l’échec du crash de l’avion et le mensonge qui en a découlé. Comment le reste du pays va-t-il réagir à ce que tous considèrent comme une trahison ? Quel futur pour cette mobilisation et pour la contestation sociale en Iran ? Il sera intéressant de voir comment le pouvoir réagira si la manifestation touche tout le pays ou non. Mais novembre 2019 est passé par là, les manifestants ont vu la force de la répression, et il y a une crainte que cela ne se reproduise. Propos recueillis par Jean-Loup Delmas 4 Mercredi 15 janvier 2020 a déjà une différence entre 10 et 15. Je vous rappelle que vous risquez dix ans de prison pour une seule fois », le tance Dominique Sauve, la vice-procureure, se lançant dans un bras de fer avec le prévenu, qui conteste progressivement les faits qu’il a reconnus en garde à vue. « Je ne me rendais pas compte de la gravité de mes actes. Je savais que c’était interdit et condamnable mais je ne pensais pas aux conséquences que cela aurait pour mes victimes », plaide Bernard Preynat, reconnaissant toutefois que « cela [lui] procurait du plaisir sexuel ». Les débats doivent reprendre ce mercredi. A Lyon, Caroline GirardonnnCu secondes Erdogan promet « une leçon » à Haftar s’il reprend ses attaques. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a menacé mardi « d’infliger une leçon » à l’homme fort de l’Est libyen, Khalifa Haftar, s’il reprenait ses attaques contre le gouvernement de Tripoli après qu’il a quitté Moscou sans signer un accord de cessez-le-feu qui y était négocié. Le nouveau gouvernement espagnol augmente les retraites. Le Premier ministre socialiste espagnol, PedroSanchez, a annoncé mardi une revalorisation des retraites à l’issue du premier Conseil des ministres de son gouvernement de coalition avec le parti de gauche radicale Podemos. LE CHIFFRE 132 personnes, au moins, sont mortes au Pakistan et en Afghanistan à cause de chutes de neige et d’inondations ces deux dernières semaines, a-t-on appris mardi.
Il ne faut pas confondre ventes privées et VentesPrivéesSEAT. Du 16 au 31 janvier Rendez-vous sur SEAT.fr Des véhicules neufs disponibles en 72 h Des remises d'exception Des modèles en stock près de chez vous à découvrir sur SEAT.fr SERT Offres réservées aux particuliers, non cumulables avec toute autre offre en cours, valables pour toute commande passée avant le 31/01/2020 sur les véhicules en stock disponibles sur le site Ventes Privées SEAT du 16/01/2020 au 31/01/2020. Inscriptions et conditions sur SEAT.fr. SEAT France Division de Volkswagen Group France SA. au capital de 198502510 -11, avenue de Boursonne Villers-Cotterêts - RCS SOISSONS 832277370. Gamme SEAT Arona  : consommation mixte NEDC 2.0 (1/100 km)  : 4,1 à 5,1/WLTP (min-ma:cl/100km)  : 4,6 à 6,6. Émissions de CO2 NEDC 2.0 carte grise (g/lan)  : 102 à 108/NEDC 2.0 mixtes (g/km)  : 102 à 114/WLTP (min - max g/lon)  : 121 à 150.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :