20 Minutes France n°3506 15 jan 2020
20 Minutes France n°3506 15 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3506 de 15 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : violences policières, tout doux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Grand Paris L’usager pourrait devoir partager avec l’employeur Navigo Le pass sera remboursé pour le mois de décembre, a assuré la région Ile-de-France L’annonce avait ravi les usagers des transports en commun franciliens. Le 8 janvier, Valérie Pécresse avait indiqué dans un tweet avoir obtenu « de la SNCF et de la RATP le remboursement intégral d’un mois de pass Navigo pour tous les Franciliens ». En attendant la mise en place de la plateforme en ligne destinée à accueillir les demandes de remboursement, la question est de savoir si l’usager va devoir partager une partie du remboursement avec son employeur. « Ça va être compliqué » « L’employeur a obligation de rembourser 50% du titre de transport, pass Navigo et autres, ainsi que les abonnements de transport public qui permettent au salarié de se rendre sur son lieu de travail, FEKRA institut vous propose des formations courtes de 3 mois dans les métiers du numérique Développeur Web Développeur et Web mobile JAVA EE 4liesr:ievAlur dit= V. Wartner/20 Minutes F E R A Formez vous aux métiers du numérique I.—'Li Une formation - un emploi Le remboursement à 50% du pass navigo s’élève à 37,60 €.comme les abonnements TGV ou TER », prévient Charles-Emeric Le Roy, associé au sein du département social du cabinet GMBA. Il est donc tout à fait envisageable de Début des -Formations le 24 février Consultant ERP/CM% tte Inscrivez-vous maintenant Envoyez votre CV et une lettre de motivation à contactforrnation@fekra-in stitute,corn 5i vousrte trouvez pas un emploi dans les 6 mois après la formation, FEKRA Instituts vous rernbourse votre inscription (voir les conditions à l'inscription} Participez à nos petits déjeuners de présentation de la formation les mardis. 21, 28 janvier et les jeudis 23 et 30 janvier 2020. Renseignements et inscription aux petits déjeuners au 01 85 78 19 29 e F E IR AA n alitute 183 avenue Georges Clérnenceau - 9200D NANTERRE penser que pour le mois remboursé, l’employeur réclame au salarié 50% du titre de transport, soit 37,60 € dans le cadre du pass Navigo. S’il reconnaît que « le cas ne s’est jamais présenté », l’expert confirme la possibilité pour l’entreprise de réclamer sa part. En effet, celle-ci peut ne pas rembourser si le salarié n’apporte pas de preuve d’achat du pass Navigo, cela pouvant être considéré par l’Urssaf comme du salaire déguisé, car le remboursement est non soumis à charges et à cotisations. En raisonnant à l’inverse, l’employeur pourrait ne pas rembourser 50% du pass et donc devrait récupérer le remboursement indu. Néanmoins, Charles-Emeric Le Roy reste sceptique  : « En pratique, ça va être compliqué à faire car l’employeur ne pourrait récupérer son dû qu’à partir du moment où le salarié aura prouvé et admis qu’il a obtenu le remboursement. » Et il est peu probable que les salariés se bousculent au portillon pour prouver qu’ils ont bien été remboursés. Guillaume Novello 2 Mercredi 15 janvier 2020nnCu secondes premier GUIDE du podcast 100 podcasts àdécouvrir Découvrez les points de diffusion gratuits sur lepod.fr Présent auPOD.Village du Salon de la Radio www.salondelaradio.com réservé aux professionnels Un texte pour protéger la forêt francilienne. Mardi, le Parlement a adopté une proposition de loi visant à protéger la forêt francilienne en luttant contre le « mitage » des espaces forestiers en Ile-de-France. Ce texte souhaite contrecarrer la « cabanisation », lorsque de petites parcelles forestières, vendues à des particuliers, sont défrichées et artificialisées. « Bright Mirror », une fenêtre sur le futur des médias. Dans le cadre de l’événement Médias et citoyens, TF1 accueille dans ses locaux de Boulogne-Billancourt, ce mercredi dès 18 h 45, un atelier d’écriture collective avec, pour thème  : « A quoi ressembleront les médias en 2050 ? » LE CHIFFRE 40 L’Ile-de-France reste la première région française en termes d’accueil de tournages, avec 40% des productions nationales. Elle compte plus de 2 200 décors accessibles au tournage. avec
Grand Paris Municipales Le candidat de « l’union des droites », Serge Federbusch, est soutenu par le RN A droite de la droite de la droite. Serge Federbusch, candidat Aimer Paris soutenu par le Rassemblement national (RN) et le Parti chrétien-démocrate (PCD), tente de se faire une place dans la bataille des municipales dans la capitale avec son « union des droites ». Ce candidat du 19 e arrondissement détaille son projet pour Paris. Le premier tour des municipales se tient dans deux mois. Sur quel axe allez-vous centrer votre campagne ? Le premier axe est la crédibilité. Tous les candidats sont en train de dire la même chose sur la propreté ou la sécurité. Sauf que nous le disions avant et que nous avons des solutions réelles et efficaces. Nous allons bien sûr armer la police municipale, mais nous allons aussi créer des conseils de sécurité de quartier, avec des rondes minutes www2Ominutes.fr/paris www.facebook.com/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis wwwinstagramcom/20minutesparis citoyennes, en s’appuyant sur la population pour localiser les dealeurs et les fauteurs de troubles. N’existe-t-il pas un risque de dérives avec un tel système ? Au contraire. Des gens de toute opinion peuvent y participer. Ça va se faire en toute transparence. La dérive autoritaire, aujourd’hui, c’est le gouvernement d’Emmanuel Macron qui fait frapper des gens par des brigades qui ne portent même plus de brassard. Rapprocher la police du peuple n’a rien d’autoritaire.friinkedin.com/company/20-minutes www.pinterestfr/20minutes vingt.minutes sur Snapchat Et retrouvez vos infos locales sur WhatsAppVous êtes très peu de candidats à vouloir la réouverture des berges. Pourquoi est-ce une de vos priorités ? Nous sommes dans une situation chaotique en matière de circulation. Il y a plus de gens à vélo mais aussi beaucoup plus en voiture ou à moto. Nous assumons de rouvrir les voies sur berges en semaine, jusqu’à ce qu’une solution pérenne soit offerte aux Parisiens. Soit un réseau souterrain de Morland au Trocadéro pour les véhicules, avec une zone piétonne en surface. li 11 le 1 6 7- 11 12 11 12 13...- 12 12 1312 eh nléti, e I a medérare id » nielle> 3 Mercredi 15 janvier 2020 « Anne Hidalgo est dans l’amateurisme » Démissions sauvetage à l’hôpital AP-HP Des hôpitaux à bout de souffle, des soignants à bout de force et des patients à bout de nerfs. Voici le diagnostic que pose le Collectif inter hôpitaux (CIH), alors que, mardi, « 1 101 chefs de service hospitaliers de toutes spécialités, médecins, chirurgiens, psychiatres, d’hôpitaux universitaires et non universitaires ont décidé de présenter officiellement une menace de démission de toutes leurs fonctions administratives », pour « sauver l’hôpital ». L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) n’échappe pas à cette grogne. « La mise en place de la tarification à l’activité a fait beaucoup de mal, explique Agnès Hartemann, cheffe du service de diabétologie de la Pitié-Salpêtrière (13 e) qui vient de avec vous I. Harsin/Sipa pour « 20 Minutes » serge Federbusch sera tête de liste dans le 19 e arrondissement. présenter sa démission. Ici, il y a une centaine de lits fermés par manque de personnels, et toujours des patients en attente pour des brancards aux urgences. » « A Paris, la situation est cataclysmique, le coût de la vie est extrêmement élevé, souligne Stéphane Dauger, chef du service de réanimation pédiatrique à l’hôpital Robert-Debré (19 e), lui aussi démissionnaire. On en arrive à une démobilisation complète des personnels, qui sont épuisés physiquement et moralement. » Pour enrayer la crise, le CIH demande au moins 600 millions d’euros supplémentaires par an, ainsi « qu’une revalorisation des plus bas salaires de la fonction publique hospitalière », indique le P r Dauger. Anissa Boumediene Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE En juillet, lors d’une réunion avec Robert Ménard, maire RN de Béziers, vous disiez  : « Avec Aimer Paris, on est là pour leur mettre le nez dans leur caca », en parlant d’Anne Hidalgo et de Benjamin Griveaux. Pourquoi cette stratégie ? Ce n’est pas une stratégie de vouloir dénoncer pour dénoncer, mais l’idée est de dire la vérité aux Parisiens. La Mairie est dans la communication et l’amateurisme. Avec Anne Hidalgo, nous sommes dans un système autoritaire avec une bureaucratie qui produit toujours plus de règles et de contraintes absurdes. Ça se traduit politiquement par le fait qu’Anne Hidalgo s’allie avec un parti stalinien, le Parti communiste de Ian Brossat. Quel rôle joue le Rassemblement national dans votre campagne ? Il me soutient. Comme je suis soutenu par le Parti chrétien-démocrate, le Rassemblement pour la France, le Siel (Souveraineté, identité et libertés), le Parti des libertés. Des cadres de Debout la France aussi seront candidats pour Aimer Paris. C’est une offre politique diverse qui représente beaucoup de sensibilités à droite. Propos recueillis par Romain Lescurieux DEMAIN matin après-midi matin après-midi 8 °C 11 °C 5 °C 13 °C Le Nord reprend une petite saucée Les intempéries se poursuivent dans le nord de la France, avec des pluies sur la Manche. En Méditerranée, les averses s’estompent. Le temps reste sec des Pyrénées à l’Alsace. Prévisions ultra détaillées "r 1V-WEEI-APPL1S Lb.CHAINEMEFEO.0011



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :