20 Minutes France n°3502HS 6 jan 2020
20 Minutes France n°3502HS 6 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3502HS de 6 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 4

  • Taille du fichier PDF : 616 Ko

  • Dans ce numéro : salon international du high-tech à Las Vegas.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
CES DE LAS VEGAS Leurs histoires avec votre voix Un beau cadeau. Pour les fêtes de fin d’année, Pimely SAS a vendu des dizaines de milliers de Bookinou*. Cette start-up lyonnaise présentera au CES de Las Vegas cette liseuse audio pour enfant d’un nouveau genre. Pour donner le goût de la lecture aux plus jeunes, Vincent Gunther et Guillaume Chanteloube, ont imaginé il y a deux ans cette conteuse intelligente, sans écran. Elle permet aux 3-7 ans d’écouter n’importe quelle histoire avec la voix de leurs proches. Un plus qui fait toute la différence. « Il suffit de télécharger gratuitement sur smartphone l’application associée Agrove Lexilife à Bookinou, puis de créer un compte familial. Chaque membre de la famille peut ensuite choisir un livre et enregistrer l’histoire que l’enfant écoutera, « Ces albums audio pourront être conservés toute la vie. » Vincent Gunther, Pimely SAS en y ajoutant des bruitages, des sons, des cris d’animaux. Ces albums audio pourront être conservés en souvenir toute la vie », souligne Vincent Gunther. 3 Jouer d’un instrument (presque) sans efforts Sous ses allures de tablette de bois et regroupe une dizaine de personnes. d’acier aux lignes très épurées, Joué Elle a fait le choix de matériaux nobles est en réalité bourré de capteurs tactiles permettant de s’initier, rapidenale, en Dordogne, et met l’accent sur assemblés par une entreprise régioment et facilement promet la startup, à la joie de jouer d’un instrument. tif, réparable, qui est vendu entre 350 la grande durée de vie de son disposi- « On peut s’initier au piano, à la guitare, au synthétiseur, aux effets soportant pour la start-up qui vend déjà et 450 € . Le CES sera un moment imnores, à la harpe, au xylophone, etc. », 40% de ses produits aux Etats-Unis énumère Pascal Joguet, fondateur et et estime qu’« une grosse partie du président de Joué-Play. marché se trouve là-bas. » La société girondine, lancée mi-2016, A Bordeaux, Elsa Provenzano Pimely Chaque livre lu doit être équipé d’une gommette électronique collante. Le petit n’a plus qu’à passer ensuite le bouquin sur la liseuse pour que II Lundi 6 janvier 2020 La conteuse reconnaît les livres équipés d’une gommette électronique. 2 La jardinière connectée s’adapte au climat urbain Vivre en ville, et cultiver son petit potager. La jeune start-up Agrove, basée et aux entreprises. « La jardinière dis- une solution destinée aux particuliers à Aix-en-Provence, s’apprête à s’envoler à Las Vegas. Il y a deux ans, dité dans la terre, ces capteurs sont pose de capteurs qui relèvent l’humi- Quentin Rousselot, tentait de conjuguer ses racines rurales à sa vie de qui se déclenche, ou pas, en fonction reliés à un système de goutte-à-goutte citadin. « Je voulais amener un peu des besoins », détaille Quentin. Grâce de nature en ville, en cultivant mes à d’autres capteurs. « la jardinière va fruits et légumes sur mon balcon », conseiller à l’utilisateur telle variété de raconte-t-il. tomate plutôt qu’une autre, qui sera Grâce à ses compétences en électroniques et en automatisation, il a créé A Marseille, Adrien plus adaptée au microclimat. ». Max 4 Une lampe d’aide à la lecture destinée aux dyslexiques La dyslexie est un trouble d’apprentissage qui touche près de 10% de la lexiques avaient deux yeux dominants, start-up. Ils ont établi que les dys- population. Pour aider ceux qui en ce qui rendait le cerveau incapable de souffrent à lire, la start-up Lexilife a choisir la meilleure image. créé la lampe Lexilight. Cette entreprise, qui compte six salariés à Paris rage LED, Jean-Baptiste Fontes a mis Spécialisé dans le domaine de l’éclai- et deux en Bretagne, espère réaliser au point avec eux une lampe pour une levée de fonds à l’occasion du CES. « créer un œil dominant ». Testé leur « Lexilight est née d’une découverte produit sur un panel de 300 personnes faite il y a deux ans par deux chercheurs bretons », explique Jean- taux de satisfaction de 87%. dyslexiques, le produit a obtenu un Baptiste Fontes, fondateur de la A Paris, Romain Lescurieux Joué-PLAY l’histoire audio commence. A Lyon, Elisa Frisullo * 69 € , sur www.mybookinou.com et les sites de Boulanger, Decitre… 5 Arrêter de fumer, c’est simple comme une appli Vous avez tout tenté. Rien à faire, l’envie de fumer vous reprend. C’est parce qu’il a connu cette dépendance au tabac que le Strasbourgeois Geoffrey Kretz a créé l’application Kwit. Sa start-up bas-rhinoise, qui emploie dix personnes, compte déjà près de 1,7 illion d’utilisateurs dans le monde. Gratuite, l’application est basée sur les principes des thérapies comportementales et cognitives. « Elle se veut ludique, avec des niveaux à atteindre. Comme la cigarette, elle se présente comme une récompense, à condition d’adapter les bons comportements. » En cas d’envie, Kwit vous envoie un message, un conseil. Selon une étude commandée par la start-up, en utilisant l’application, on multiplierait par cinq ses chances d’arrêter de fumer… A Strasbourg, Gilles Varela Supplément au quotidien 20 Minutes 3 cu e marque de presse française 22,8 millions d’utilisateurs par mois minutes 1er quotidien avec 3,8 millions de lecteurs (ACPM ONE Global 2019 V1, ONE 2017) 24-26, rue du Cotentin, CS 23110, 75732 Paris Cedex 15. Tél.  : 01 53 26 65 65. Edité par 20 Minutes France, SAS au capital de 5 776 544 € , RCS Paris 438 049 843 Actionnaires  : Société d’investissements et de participations (Sipa),Rossel France Investissement Président, directeur de la publication  : Frédéric Daruty 20 Minutes France, 2020. Dépôt légal  : à parution. N os ISSN  : 2109-134X, 1777-8301, 2269-1618, 2269-1677, 2269-1758, 2269-1790, 2269-1812, 2269- 1820, 2269-3211, 2269-3238, 2269-3343 Kwit
III CES DE LAS VEGAS Lundi 6 janvier 2020 KeoPass 7 Un collier pour vache qui facilite la vie des éleveurs Parmi les nombreuses start-up des Hauts-de-France à participer au prochain CES de Las Vegas, en janvier, il y a Lituus. Installée à Lille, cette jeune société développe un collier connecté qui pourrait bien changer la vie des éleveurs bovins et de leurs bêtes. C’est le projet de Román Igual, un Espagnol, et de Viktor Toldov, un Russe, qui se sont rencontrés à l’école d’ingénieurs Ircica, à Villeneuved’Ascq. L’objet comporte trois fonctions lier. A LIlle, Mikael principales. La première permet de détecter la période des chaleurs d’une vache. Une autre fonction est la détection d’éventuels problèmes de santé. La dernière fonction permet d’évaluer le bien-être de l’animal en fonction de différents critères comme son confort thermique, lumineux ou le temps passé en pâturages », avance l’un des ingénieurs. Lituus promet une autonomie de six ans pour chaque col- Libert Hellomybot 6 Finie la galère des mots de passe « Mot de passe oublié ». Nous accumulons tous un nombre incalculable de mots de passe difficiles à retenir. Pour nous sortir de cette galère, Hervé-François Le Dévéhat a peut-être trouvé la solution. Basé à Baden (Morbihan), après avoir roulé sa bosse quelques années dans la Silicon Valley, il a conçu la clé biométrique universelle KeoPass, qui génère ellemême des mots de passe robustes l’utilisateur. D’une pression du doigt, ce dernier peut ensuite débloquer ses appareils équipés en Bluetooth ou USB. « C’est une solution simple, qui ne nécessite pas d’installer un logiciel, et qui est suffisamment sécurisée pour limiter le piratage », indique-til. De retour à Vegas, il espère décrocher le jackpot et trouver des financeurs et des distributeurs pour lancer une version grand public de son produit. A Rennes, Jérôme à partir des empreintes digitales de Gicquel 8 Les robots de HellomyBot jouent les assistants Les Bot, ces robots « intelligents » capables de répondre aux humains, voire et répondent aux questions, de plu- assistants écoutent, comprennent de mener une conversation avec eux, sieurs façons, que ce soit sous forme sont le présent et l’avenir d’Internet. de chat ou même au téléphone comme La start-up HellomyBot est basée à on peut le faire déjà avec le consulat de Perpignan et incubée à la Station F France à Barcelone », souligne Xavier – l’incubateur créé par Xavier Niel, Fisselier, cofondateur de l’entreprise, grand patron de Free. Présente au avec son frère Hubert. CES de Las Vegas au pavillon de la Fondée en 2017, HellomyBot emploie région Occitanie, elle propose de créer actuellement huit salariés pour un des assistants virtuels sur mesure chiffre d’affaires de 300 000 € . et de les intégrer à des sites. « Ces A Montpellier, Jérôme Diesnis Lituus 9 Asmodine vous habille au plus près L’histoire n’est pas banale. Celle d’un basketteur international français qui, à la fin de sa carrière en 2016, décide de créer son entreprise de… conseil et d’assistance vestimentaire. Avec ses 2,03 met ses 115 kg, Claude Marquis « galérait » pour se vêtir. « J’ai fini par trouver mon bonheur sur Internet mais, d’une marque à l’autre, les tailles n’étaient pas exactement les mêmes. D’où l’idée d’Asmodine. » Basée à Nantes, la start-up prend la forme d’un assistant virtuel au service de la clientèle des sites de prêt-à-porter. Il suffit de renseigner ses mensurations, son style (près du corps, ajusté, ample), et l’intelligence artificielle d’Asmodine oriente l’utilisateur vers des choix adaptés à sa morphologie. « Le résultat sera très précis », assure Claude Marquis. En renseignant sa couleur de cheveux, de peau ou d’yeux, l’assistant peut également suggérer les coloris qui « vont sublimer la personne ». L’intérêt pour les boutiques en ligne accueillant Asmodine est de faciliter les achats et de diminuer le nombre de retours pour erreurs de taille. « Le potentiel est immense », est convaincu Claude Marquis. A Nantes, Frédéric Brenon 10 Gagner du temps dans un fauteuil Les Français et les Françaises patientent parfois des heures dans la salle d’attente de leur médecin pour un rendez-vous qui durera de quinze à seize minutes. Partant de ce constat, et dans un contexte de pénurie, les fondateurs d’Hygia, une jeune start-up de Blagnac, au nord-est de Toulouse, se sont interrogés sur l’amélioration du temps de prise en charge des patients. Ils ont mis au point deux outils complémentaires  : une application et un fauteuil médical connecté. « Sur l’application Hygia Care, on peut anticiper sa visite en répondant à une série de questions et en rentrant les symptômes que l’on a », explique Pierre-Jean Brousset, PDG d’Eole Consulting, à l’origine d’Hygia. Autant d’informations qui seront combinées à celles relevées par le fauteuil Hygia Pulse. Ce dispositif fabriqué en Occitanie, et dont la certification est en cours, a vocation à être installé dans les salles d’attente. En moins Il permet au patient de prendre sa tension, mesurer son poids, son rythme cardiaque… de cinq minutes, il permet au patient de prendre sa tension, sa température, son rythme cardiaque, d’avoir sa saturation en oxygène et de connaître son poids. A Toulouse, Béatrice Colin Ce dispositif médical a vocation à être installé dans les salles d’attente. Hygia F. Brenon/20Minutes

1 2-3 4


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :