20 Minutes France n°3502ES 7 jan 2020
20 Minutes France n°3502ES 7 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3502ES de 7 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : la biodiversité part en fumée en Australie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ActuAlité Troquer du plastique contre du fric Environnement La start-up Plastic Bank transforme les déchets en monnaie dans les pays du Sud « D’une économie de la durabilité, il faut passer à une économie de la régénération, assure David Katz. L’enjeu est de mettre en place des actions qui permettront de réparer les dommages passés. » Cet entrepreneur canadien martèle le message aux quatre coins du monde. A chaque conférence, il cite en exemple Plastic Bank, une start-up sociale et solidaire qu’il a lancée en 2013. L’idée ? Faire des déchets plastique une monnaie dans les pays en voie de développement, là où les populations sont les plus pauvres, où les infrastructures de collecte et de recyclage sont peu efficaces et où partent quantité de plastiques charriés par les fleuves jusqu’aux mers et océans. « En Haïti, les frais de scolarité peuvent être payés en déchets plastique. » David Katz, entrepreneur Implantée en Haïti, à Rio de Janeiro, aux Philippines et en Indonésie, Plastic Bank essaime dans ces pays des « centres de collection », petites boutiques où les populations locales peuvent rapporter les emballages plastique ramassés et les échanger contre de l’argent. De il » eell 12 6 elle 12 10 Mar 8 10'IN- le 10 6 13 13 11 13 D. N. Chery/AP/Sipa l’argent… ou de l’électricité, des crédits téléphone ou des connexions wifi. « En Haïti, nous avons un partenariat avec une cinquantaine d’écoles dans lesquelles les parents peuvent payer les frais de scolarité avec des déchets plastique que nous récupérons ensuite », poursuit l’entrepreneur canadien. Le but ultime est que ces plastique ménagers soient directement apportés dans nos centres, sans passer par la case « décharge sauvage ». Et ça marche. Sur son site, Plastic Bank comptabilisait 7,7 millions de kg collectés, début janvier. « Nous avons une trentaine de points de collecte alimentés Prévisions ultra détaillées'TV-WEB-APPLISC...le ; lire régulièrement par plusieurs centaines de personnes, détaille Séphora Pierre- Louis, responsable de Plastic Bank à Haïti. Les plastiques sont ensuite acheminés vers des centres de recyclage partenaires puis revendus à des industriels afin de fabriquer de nouveaux emballages. C’est ce que fait, par exemple, le groupe allemand Henkel, premier partenaire de Plastic Bank avec, notamment, les flacons de gel douche de sa marque Fa. « L’idée est intéressante, estime Mélanie Grignon, responsable d’équipe de projet à l’Agence française du développement. Mais elle ne permet de traiter qu’une petite partie de 2 Mardi 7 janvier 2020 les détritus ramassés peuvent être échangés contre de l’argent, des crédits téléphones et des connexions wifi. Sous les pavés de nuages, la douceur Ce mardi, de nombreux nuages gris se manifestent, des régions du nord de la Loire au Sud-Ouest. En revanche, des Pyrénées aux Alpes en passant par la Méditerranée, le soleil fera sa révolution. Sous la grisaille, les températures varieront de 4 à 13°C. la pollution plastique de ces pays. Et il faut que l’industrie du recyclage suive derrière. Or, elle n’est pas en mesure de tout absorber. Certains déchets plastique ne sont pas recyclables. » En attendant, Plastic Bank entend augmenter ses activités. « D’ici à la fin de l’année, on sera en Colombie, en Egypte, en Thaïlande et au Vietnam », annonce David Katz. Ce sont des implantations stratégiques. Le Nil et le Mékong figurent parmi les fleuves qui rejettent le plus de déchets plastique dans les mers et océans au monde, selon une étude publiée en 2017 du centre de recherche Helmhotz. F abrice Pouliquen La météo en France Le deuxième round s’ouvre à la cour d’appel pour le Lévothyrox Justice Un second acte très attendu. Dès ce mardi, la cour d’appel de Lyon examine le recours de milliers de malades de la thyroïde ayant pris du Lévothyrox. En mars 2019, plus de 4 000 plaignants ayant attaqué le laboratoire Merck pour « défaut d’informations » sur le changement de formule du médicament avaient été déboutés par le tribunal d’instance de Lyon. Trois mille ont fait appel. Dans son jugement du 5 mars, le tribunal avait estimé que le géant pharmaceutique n’avait commis aucune faute. Selon les magistrats, la notice du nouveau médicament était limpide, contenant des informations « suffisamment précises et pertinentes ». Mais les plaignants n’en démordent pas  : le changement de formule, qui a entraîné d’importants effets secondaires, aurait dû être mis en avant. Chaque patient réclame une indemnisation de 10 000 € . « Pour un groupe comme Merck, ce n’est pas grand-chose, estimait en mars Christophe Lèguevaques, avocat du collectif. Cela sera avant tout symbolique… mais lourd de conséquences. » « Notre position n’a pas changé, estime pour sa part Florent Bensadoun, le directeur juridique du laboratoire. Nous avons la certitude d’avoir respecté le cadre réglementaire. » L’audience de mardi est indépendante du volet pénal du dossier qui est instruit à Marseille, où une information judiciaire a été ouverte pour des faits présumés de tromperie aggravée, homicide et blessures involontaires et mise en danger de la vie d’autrui. A Lyon, Caroline Girardon
S. Khan/AFP ActuAlité ##JEV#80-69-https://tinyurl.com/rtnogsr##JEV# la période estivale en Australie court jusqu’à la fin février. S. Khan/AFP L'Australie dévastée par les incendies Feux détecté e depuis 7 Jours e de septembre à décembre 201D elfeliVEtÉk- GALLES DU Stri9 Lree Han 341rale.0 les feux de forêt provoquent des émissions massives de cO 2 dans l’atmosphère. Un désastre écologique dans l’air Australie Les incendies qui touchent le pays ravagent la biodiversité Comme si l’Irlande avait entièrement brûlé. En Australie, huit millions d’hectares sont partis en fumée depuis septembre. Alors que les autorités locales ne prévoient pas d’accalmie avant plusieurs semaines, des milliers de personnes ont déjà fui ou ont été évacuées en urgence. Les multiples incendies ont des conséquences à court, moyen et long termes sur l’écosystème australien et, plus globalement, sur le réchauffement climatique. Ainsi, selon des scientifiques de l’université de Sydney, au moins 480 millions d’animaux auraient été « affectés » par les incendies. Ces derniers ne sont pas tous morts, mais ont pu perdre leur habitat ou leurs sources de nourriture. Ainsi, la ministre australienne de l’Environnement estime qu’environ 30% des koalas de la région côtière de la Nouvelle-Galles du Sud sont morts depuis le début des incendies. « Certaines espèces touchées sont des espèces endémiques, c’est-à-dire présentes seulement en Australie, précise Franck Courchamp, écologue et directeur de recherches au CNRS. On connaît le koala, le kangourou, mais il y a aussi l’émeu, le wombat… Le fait de perdre brusquement toute une partie de sa population et son habitat peut faire basculer une espèce vers l’extinction. » A terme, la disparition de masse de ces animaux va poser problème. « Si vous perdez des espèces « ingénieurs » qui font fonctionner l’écosystème, vous mettez le système en danger, assure Franck Courchamp. Par ailleurs, avec « La base même de l’écosystème, la forêt et le bush ont disparu. » Franck Courchamp, écologue ces incendies d’une intensité extrême, les graines des plantes sont mortes avant de germer, les racines ont brûlé. La base même de l’écosystème, la forêt, le bush a complètement disparu. » Pour « Le pays paie la sécheresse de l’hiver dernier » Chaque année, l’Australie connaît des feux de brousse. Mais depuis septembre, ces derniers se montrent terriblement ravageurs. Pour Dominique Morvan, enseignant-chercheur à l’université Aix-Marseille, spécialiste de la physique des feux, l’intensité de ces incendies trouve ses origines au cours de l’été dernier. « Pour comprendre ce phénomène, il faut remonter à la période de sécheresse qui a précédé les premiers incendies de septembre, explique Dominique Morvan. Il a très peu plu l’hiver dernier [soit entre juin et août] et la teneur en eau des végétaux enregistrée au sortir de cette saison était très faible. Le pays paie la sécheresse de l’hiver dernier. Les spécialistes s’attendaient alors à ce que la saison des feux de brousse démarre précocement et qu’elle soit très intense. Cela n’a pas loupé. » Depuis septembre et le début de la saison des feux de brousse, ces incendies ont détruit au moins 1 500 habitations, tué 24 personnes et des millions d’animaux. Et ce n’est sans doute pas terminé. Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a évoqué récemment la possibilité que cette situation perdure des « mois ». « Nous ne sommes que tout début janvier, l’été est loin d’être terminé, observe Dominique Morvan. Il 3 Mardi 7 janvier 2020 PX len ne rien arranger, les incendies ont provoqué des émissions massives de CO 2 dans l’atmosphère. Selon une étude de la Nasa citée par le Guardian Australia, environ 250 millions de tonnes de CO 2 auraient été émises par les seuls feux de bush et de forêt. Cette quantité correspond à celle rejetée par toute l’Australie – hors incendies – en six mois. « J’ai de nombreux collègues en Australie qui sont absolument catastrophés, poursuit Franck Courchamp. A terme, l’absence des forêts brûlées pour réabsorber le CO 2 sera tout aussi problématique. » Nicolas Raffin Vidéo Les incendies progressent et font un 24 e mort court jusqu’à fin février en Australie, et janvier est un mois marqué par des pics de températures. Effectivement, comme le craint Scott Morrison, ces feux peuvent durer plusieurs mois encore. » Fabrice Pouliquen L’Open d’Australie reporté ? Prévu du 20 janvier au 2 février, l’Open d’Australie pourrait être décalé. « Si on arrive à des conditions qui affectent la santé des joueurs, on devrait vraiment envisager » un report, a déclaré lundi le tennisman Novak Djokovic.

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :