20 Minutes France n°3501 20 déc 2019
20 Minutes France n°3501 20 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3501 de 20 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : joyeuses fêtes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ActuAlité -4 11111111111 I 11 11 11'III 111111111 11 I a.-1111111h 1 10111 h MIR'lb trois mois après l’incendie qui a ravagé l’usine classée Seveso, l’activité a redémarré le 14 décembre. « La réouverture suscite énormément d’angoisses » Lubrizol La reprise partielle de l’activité attise les divergences entre associations, salariés et élus Actée le 10 décembre, la reprise de l’activité de l’usine Lubrizol, classée Seveso, suscite la colère des riverains, profondément choqués par l’incendie du 26 septembre et par la gestion de la crise qui a suivi. Corinne Adam, déléguée du personnel et salariée de l’entreprise depuis plus de vingt ans, défend, elle, cette réouverture  : « On était persuadés que notre entreprise allait disparaître dans l’incendie et qu’on allait se retrouver au chômage technique. Alors, oui, on est soulagés. » L’entreprise, qui emploie 370 personnes sur la métropole, s’est, de son côté, engagée à sécuriser le site. « Un programme de formation de la maîtrise des nouvelles mesures de sécurité et de l’environnement de travail a été lancé », précise l’entreprise à 20 Minutes. « Un déni de démocratie » Attablé dans un café, près du Jardin des plantes de Rouen, Simon de Carvalho, coprésident de l’association Les Sinistrés de Lubrizol, esquisse un rictus quand on lui cite le dispositif conçu par l’usine. « C’est une mascarade », estime-t-il. Touché par l’immense panache de fumée de l’usine, cet habitant de la rive droite de Rouen fulmine  : « L’incendie a été tellement violent, ça a été comme une marée noire géante pour nous. Alors oui, cette réouverture suscite énormément d’angoisses, on ne comprend pas comment cette autorisation a pu être délivrée. » Le préfet de Seine-Maritime, Pierre- André Durand, à l’origine de la décision prise le 10 décembre, concentre les critiques. « Tous les représentants des citoyens et citoyennes ont voté contre ou se sont abstenus, des associations de consommateurs, les associations écologistes, l’Union régionale des médecins libéraux et même la métropole de Rouen ! Avec cette réouverture, on a l’impression que tout le monde fait comme s’il ne s’était rien passé ! », s’étrangle Laura Slimani, conseillère municipale de Rouen pour le mouvement Génération-s. Son collègue, Jean-Michel Bérégovoy, élu écologiste à la mairie, va plus loin  : « C’est un déni de démocratie. Leurs voix n’ont pesé en rien sur la décision finale du préfet. » De notre envoyée spéciale à Rouen, Hélène Sergent Trump contre-attaque après sa mise en accusation Etats-Unis « HARCÈLEMENT situation. Donald Trump a pressé le PRÉSIDENTIEL », a twitté jeudi, en Sénat, dominé par son camp, de se lettres capitales, Donald Trump, devenu le troisième président des Etats- en destitution afin de lui assurer un saisir de l’organisation de son procès Unis formellement mis en accusation acquittement rapide. par la Chambre des représentants. Le La Chambre des représentants, à majorité démocrate, s’était prononcée, milliardaire républicain a décidé de reprendre la main après sa mise en accusation historique. Seuls deux autres chement » du président pour « abus mercredi soir, en faveur de l’« impea- présidents – Andrew Johnson en 1868 de pouvoir » et « entrave au travail du et Bill Clinton en 1998 – ont vécu cette Congrès » dans l’affaire ukrainienne. Il appartient désormais au Sénat de juger Donald Trump, sans doute en janvier. Le chef de file du camp présidentiel au Sénat, Mitch McConnell, n’a pas fait mystère de son intention d’acquitter le président et de se coordonner avec la Maison-Blanche pour fixer les règles du futur procès. En jeu  : la durée et, surtout, le nombre et l’identité des témoins qui seront appelés à s’exprimer sous serment.L. Benoist/AFPnn8 Vendredi 20 décembre 2019 Le meurtrier de Sarah Halimi jugé irresponsable Justice L’homme qui a tué Sarah Halimi ne peut pas être jugé aux assises. La justice, qui a qualifié d’antisémite ce crime commis à Paris en 2017, a en effet déclaré le suspect pénalement irresponsable. Ce gros fumeur de cannabis était alors en proie à une « bouffée délirante ». La reconnaissance par la cour de « l’abolition du discernement » du suspect a été accueillie jeudi avec « colère » et « écœurement » par les parties civiles, qui envisagent un pourvoi en cassation, selon M e Francis Szpiner, avocat des enfants de la victime. « Le crime antisémite serait-il le seul délit excusé par la justice du fait de prise massive de stupéfiants, alors que dans tous les autres cas c’est une cause aggravante ? », s’est indigné, de son côté, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France, Francis Kalifat. La nuit du 3 au 4 avril 2017, Kobili Traoré a roué de coups sa voisine, âgée de 65 ans, Lucie Attal – aussi appelée Sarah Halimi –, avant de la précipiter dans la cour. Cu secondes Fortes intempéries prévues dans le Sud-Est. Météo France prévoit de nouveau de « fortes pluies sur le Sud-Est » ce vendredi. Une perturbation active va balayer le pays, selon Météo-France, qui anticipe « des pluies (...) soutenues des Cévennes jusqu’aux Alpes- Maritimes, puis plus tardivement en soirée sur la Corse », qui « prendront un caractère orageux ». Les établissements scolaires seront fermés ce vendredi dans les Alpes-Maritimes. Deux policiers condamnés à du sursis. Un geste « d’exaspération » pour le premier, une « réponse parfaitement illégitime » pour le second  : deux policiers, accusés de violences sur des manifestants le 1er mai, ont été condamnés jeudi à de la prison avec sursis, l’un pour un jet de pavé, l’autre pour deux gifles. La chaleur record nourrit les incendies en Australie. Des températures record attisaient jeudi les incendies dévastateurs en Australie. L’état d’urgence a été déclaré dans la région la plus peuplée, incluant la ville de Sydney.
*IESPRESSO ABONNEMENT Pour la souscription d'un abonnement café à 19  € /mois") votre machine à 1 € Votre café toujours à portée de main - - Assistance téléphonique 24h/7 je) (1) Pour tout achat d'une machine neuve Nespresso System (hors machines des gammes Vertuo, Expert, Expert&Milk, Lattissima (One, Touch, Pro), KitchenAid, Maestria, Citiz&Milk, UMilk, Prodigio, Prodigio&Milk, Nespresso Professionnel et Barista), repartez avec votre machine à seulement 1 € (hors éco-participation et net de toute remise) en souscrivant à l'abonnement à 198 de café par mois, convertis en Crédit Client Nespresso. Engagement de 12 mois minimum. Offre valable exclusivement en France métropolitaine, Corse et Principauté de Monaco comprises et non cumulable avec toute autre opération ou remise Nespresso ou Nestlé. Voir conditions complètes auprès de votre vendeur en magasin ou sur http://www.tb-huissiers.com/cgv-nespresso/(2) Assistance téléphonique au 0978 970 970 (prix d'un appel local), valable sur tous les produits achetés chez Darty ou ailleurs. Sauf jours fériés (r janvier, r mai et 25 décembre). L'assistance sur les produits hors garantie ou non achetés chez Darty peut faire l'objet d'une facturation. Voir détails dans le Contrat de Confiance en magasin ou sur darty.com. DARTY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :