20 Minutes France n°3500 19 déc 2019
20 Minutes France n°3500 19 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3500 de 19 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : la grève continue à la SNCF.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ActuAlité Transports La SNCF organise au mieux les départs pour les fêtes, mais la situation reste très compliquée 6 Jeudi 19 décembre 2019 Tous n’auront pas un train en cadeau Alors que la mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit, l’inquiétude monte chez ceux qui avaient prévu de prendre un train pour fêter Noël en famille. Afin de tenter de rassurer, la SNCF a présenté mardi son plan de transports pour le début des vacances (du 19 au 22 décembre). Selon les chiffres dévoilés par Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF, 53% des voyageurs ayant réservé un TGV entre ce jeudi et dimanche n’auront aucun problème puisque leur train circulera. Ensuite, 15% seront replacés automatiquement dans un train partant le même jour (mais pas à la même heure). Pour l’instant, la communication est faite autour des TGV, mais quid des autres trains ? Le reste des voyageurs dont le TGV ne circulera pas entre le 19 et le 22 décembre (32% de ceux ayant une réservation) sont invités à échanger euxmêmes sans frais leur billet pour un départ le même jour, voire à changer d’itinéraire (7 à 12% des voyageurs). De quoi respecter la promesse faite par le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean- Baptiste Djebbari, qui expliquait mardi laurent Pietraszewski, à Matignon.C. Ena/AP/Sipa J. Witt/Sipa Même les vacanciers qui ont déjà acheté leur billet ne peuvent pas être certains qu’ils auront bien un train. que « tous ceux qui ont un billet auront un train » ? « La SNCF ne fera pas de miracles. Personne ne peut croire que l’on répondra à l’ensemble des voyageurs au vu du nombre de conducteurs en grève », explique à 20 Minutes Bruno Gazeau, président de la Fédération nationale des associations d’usagers du transport (Fnaut). Les voyageurs TGV invités à échanger leur billet acheté longtemps à l’avance vont en effet se retrouver en concurrence avec ceux qui s’y prennent à la dernière minute et qui se jetteront sur les dernières places disponibles. Autrement dit, si le stock de places prévues jusqu’à dimanche dans les trains (environ 850 000 billets) est a priori garanti, certaines personnes qui avaient anticipé leur voyage pourront être « remplacées » par des nouveaux arrivants qui n’avaient pas de billets jusqu’à maintenant. Par ailleurs, la SNCF a axé sa communication autour de la circulation des TGV. Or, bien des vacanciers prennent un TER ou un Intercités pour rejoindre leur destination de vacances. Les prévisions de trafic de ces trains, connues seulement la veille du départ, peuvent ajouter à l’incertitude. « Au final, beaucoup de gens ne partiront pas, parce qu’ils ne sont pas sûrs d’avoir un train, affirme Bruno Gazeau. Et puis on ne sait pas comment va se passer le retour… » Nicolas Raffin Un monsieur retraites déjà contesté Deux jours après la démission de Jean- Paul Delevoye, l’exécutif a choisi un nouveau monsieur retraites. Le parlementaire LREM Laurent Pietraszewski a été nommé à 53 ans secrétaire d’Etat chargé des Retraites. Celui qui a fait toute sa carrière chez Auchan, où il était cadre, a été élu député du Nord en 2017. Dès l’été 2017, il est monté en première ligne en tant que rapporteur de la réforme controversée du Code du travail, premier gros chantier du quinquennat. Pour le député Pierre Dharréville (PCF), c’est « un adversaire respectueux », mais « c’est dommage qu’on lui confie toujours les opérations banzaï et qu’il soit préposé à la casse sociale ». D’autres critiques ont émergé à propos de sa déclaration d’intérêts, qu’il a, comme tous les députés, déposée à la HATVP. Il y a « peu de renseignements sur les activités qu’il a pu exercer durant les cinq années précédant son élection comme député » dans ce document, s’inquiétait par exemple l’ex-député socialiste René Dosière, spécialiste de la transparence des élus. Laurent Pietraszewski travaille sur le dossier des retraites depuis deux ans. Membre du Conseil d’orientation des retraites, il a aussi coordonné la trentaine de députés « ambassadeurs » de la réforme, chargés de concerter dans leurs territoires. C’est pour cela que son entrée au gouvernement « est un très bon choix », selon Monique Limon, député LREM de l’Isère et « ambassadrice » retraites. Laure Cometti Les négociations s’annoncent difficiles A peine reçus, déjà déçus. Les partenaires sociaux se sont présentés à Matignon, mercredi, pour trouver une sortie à la crise. A l’issue de son entretien, Laurent Berger (CFDT) a affirmé être « très, très loin, encore, d’être d’accord » avec le gouvernement. Le Premier ministre « a redit qu’il tenait à cet âge d’équilibre. On lui a redit que ce n’était pas une option pour nous », a déclaré le syndicaliste, tout en « sentant une volonté de discussion » sur d’autres thèmes comme la pénibilité. Laurent Escure (Unsa), prudent, a de son côté noté « des ouvertures », notamment sur « la pénibilité, les fins de carrières, le minimum de pension », mais elles « restent à confirmer », a-t-il insisté. Reçu un peu plus tôt, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a rappelé que son organisation demandait « le retrait du projet de loi » et regretté la « position idéologique » du gouvernement, qui ne fait « rien pour apaiser (le) mécontentement ». L’exécutif veut cependant croire à une rapide amélioration de la situation. « C’est dans l’ordre des choses qu’il y ait des avancées d’ici la fin de la semaine », a relevé l’Elysée, précisant que le chef de l’Etat s’était fixé pour « objectif d’obtenir une pause » de la mobilisation « pendant les fêtes » de fin d’année (lire ci-contre).
PROMOTION CANAPÉS. 30% REMBOURSÉS EN BONS D’ACHAT ** Dès 15 € d’achat de foies gras et toasts, recevez 30% du montant dépensé en bons d’achat. Bons d’achat valables dans tous les rayons. À demain pour de nouvelles offres sur noel.intermarche.com Du vendredi 20 au dimanche 22 décembre * IntelkmaRch TOUS UNIS CONTRE LA VIE CHÈRE DEPUIS 50ANS 111111111VI *Selon horaires et jours d’ouverture. Voir informations et magasins participants sur www.intermarche.com. **Du vendredi 20 décembre au dimanche 22 décembre 2019, pour un achat supérieur ou égal à 15 € et dans la limite de 90 € d’achat de foies gras et POUR VOTRE SANTÉ, ÉVITEZ D E MANGER TROP G RAS, TROP SUCRÉ, TROP SALÉ. W WW.MANGERBOUGER.FR toasts (dans le rayon libre-service) effectué par passage en caisse dans un magasin participant (liste des magasins participants sur www.intermarche.com), recevez 30% de la valeur de vos achats foies gras et toasts sous la forme de deux bons d’achat. Le montant obtenu est réparti de moitié sur chacun des deux bons d’achat. Chaque bon d’achat est utilisable lors d’un passage en caisse dans le magasin émetteur (hors presse, livres, gaz et carburants) dès 15 € d’achat et pour un montant d’achat supérieur à sa valeur, sur deux semaines consécutives allant du lundi 23 décembre au dimanche 29 décembre 2019 et du lundi 30 décembre 2019 au dimanche 5 janvier 2020 (1 bon d’achat utilisable par semaine). Bon cumulable avec d’autres offres en cours, non remboursable, non échangeable en tout ou partie, non compensable, non cessible en tout ou partie et non fractionnable. Bon d’achat non valable en Drive. Bon d’achat original exigé. Annonceur  : ITM Alimentaire International - RCS PARIS 341 192 227 - SAS au capital de 149 184  € - Siège social  : 24, rue Auguste Chabrières 75737 Paris Cedex 15 - Production  : clacom - RCS PARIS 410 835 987 - Sous réserve d’erreurs typographiques - 2019.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :