20 Minutes France n°3496 12 déc 2019
20 Minutes France n°3496 12 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3496 de 12 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : réforme des retraites, une mesure explosive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Grand Paris Les Balkany en ont plein le dos des accusations Justice Le maire de Levallois-Perret et son épouse sont rejugés depuis mercredi pour fraude fiscale Il a essayé de s’accouder à la balustrade. Puis d’allonger ses jambes dans le box. Mais Patrick Balkany, 71 ans, qui comparaît détenu, souffrait trop. Mercredi matin, une demi-heure après le début de son procès en appel pour fraude fiscale, son épouse, Isabelle, entendue, elle, libre, a demandé à interrompre les débats pour donner un médicament à son mari. Car les époux Balkany en ont plein le dos des accusations qui pèsent contre eux. « Anormal », « inadmissible » Lourdement condamnés en première instance – quatre ans de prison ferme pour lui, trois ans pour elle –, ils sont rejugés jusqu’au 18 décembre pour avoir, selon l’accusation, dissimulé uneC. Bregand/Sipa (archives) 50e ÉDITIOD du FESTIVAL IDTERCELTIQUE DE LORIEAT ##JEV#117-81-https://tinyurl.com/uxx45no##JEV# Patrick etisabelle Balkany lors de leur procès en première instance. partie de leur patrimoine afin d’éviter de s’acquitter de quatre millions d’euros d’impôts. Dans un drôle de numéro de duettistes, le maire (LR) de Levallois-Perret et la maire intérimaire de cette commune des Hauts-de-Seine ont dénoncé, à la barre, ces accusations « inadmissibles » et « anormales ». Sans vraiment reconnaître les faits, ils ont Le Télégramme et BVC Productions présentent Paris La Défense Arena - 7 mars 2020 Offrez la Bretagne à noël DEI1EZ flOOfl/BAGAD DE LfinnBIHOUÉ KRA STIVELL FLEUVE GILLES SERVRT DnnAR BRAZ nom LE BARS AZILIZ mnnnow BRGRD KEMPER CLARISSE uninnnnT RED CRRDELL'GwEnnyn DRASEURS DES FÉDÉRATIOAS KEADRLC'H ET WAR'L LEUR Avec la participation de L'ORCHESTRE SYMPHOAIQUE DE BRETAGAE nuit*...agne...em Laissez vous gagner par la magie bretonne Le Télégramme BVC MEFF I FestIva nEe:ELTIen rapidement expliqué qu’ils n’avaient jamais détourné d’argent public mais simplement utilisé, en France, l’argent issu d’héritages familiaux dissimulés à l’étranger. Le procès en appel doit se poursuivre lundi. Patrick et Isabelle Balkany encourent dix ans de prison. Vincent Vantighem Suivez ce procès en direct sur le compte Twitter de notre journaliste  : @vvantighem IIININ Le Parisien 2 Jeudi 12 décembre 2019 Une agence pour les personnes handicapées Travail temporaire La première « entreprise adaptée de travail temporaire » (EATT) de France est sur le point de démarrer son activité près de Paris. Elle a été créée en vertu d’une disposition législative adoptée en 2018 pour favoriser l’embauche de personnes handicapées en tant qu’intérimaires. L’entreprise « Kliff par Randstad », qui s’implante dans un premier temps à la Plaine Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), ambitionne d’embaucher à terme 500 salariés en équivalent temps plein (ETP), ont précisé la semaine passée François Béharel, président du groupe de travail temporaire Randstad France, et Manuel Bonnet, dirigeant de l’entreprise adaptée Fastroad, spécialisée dans le transport. La nouvelle entreprise espère ouvrir cinq agences d’ici à 2022, « réparties sur l’ensemble du territoire ». Quelque 515 000 demandeurs d’emploi sont en situation de handicap, selon le gouvernement. Et quelque 18% des travailleurs en situation de handicap sont au chômage, soit deux fois plus que la moyenne nationale. BRETAG N= -cp
Grand Paris Les grèves, et l’odeur Déchets La Mairie de Paris tente d’organiser le ramassage des ordures, lui aussi perturbé par le mouvement contre la réforme des retraites Poubelles qui débordent, cartons sur la chaussée… Depuis le début de la mobilisation sociale contre la réforme des retraites, certaines rues de la capitale peuvent connaître des retards dans la collecte des déchets. Si la situation n’est pas encore dramatique, la Mairie suit toutefois de très près le dossier. Car, à Paris, où 3 000 t de déchets sont produites chaque jour, le risque de crouler sous les ordures est élevé. La ville pourrait être paralysée au bout du troisième jour sans ramassage. Finalement, quelle est l’ampleur de la mobilisation ? Jeudi, 26% d’agents à la direction de la propreté étaient grévistes (les 14 e et 15 e arrondissements ont été particulièrement touchés). Mardi, ils étaient 10% de grévistes. Si l’ampleur de la mobilisation baisse, la grève devrait encore se poursuivre alors que la n n C U secondes Dix lignes de métro fermées. Ce jeudi, dix lignes de métro seront à l’arrêt, a indiqué la RATP. Un RER A sur deux et un RER B sur trois circuleront aux heures de pointe. La fin des régimes spéciaux actée RATP La direction de la RATP a confirmé mercredi que le trafic resterait fortement perturbé ce jeudi, les syndicats ayant appelé à amplifier la grève contre le projet de réforme sur les retraites présenté par le Premier ministre, Edouard Philippe (lire aussi p.4). Ce dernier a en effet confirmé que le nouveau système acterait la fin des régimes spéciaux. minute s avec vous www2Ominutes.fr/paris www.facebook.com/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis wwwinstagramcom/20minutesparis fronde générale est appelée à s’amplifier. Pour le moment, la Ville parvient à rattraper « les retards cumulés » lors notamment des journées de manifestation. Le renfort du privé Embouteillages sur le parcours de la collecte, incinérateurs et centres de tri bloqués… « On s’adapte au jour le jour », affirme Aurélie Robineau-Israël, secrétaire général de la Ville, tout en précisant que « la principale difficulté à laquelle nous sommes confrontés, ce n’est pas tant le nombre d’agents grévistes, mais ceux qui n’arrivent pas à rallier leur lieu de travail ». Deux tiers des agents de la Ville (tous secteurs confondus) n’habitent pas à Paris intramuros, selon la Mairie. « Et on estime que 30% de nos agents n’arrivent pas à venir », ajoute-t-elle. Quels sont, Des bus affrétés. IDFM a annoncé avoir affrété 200 autocars et bus pour renforcer des liaisons de banlieue, comme entre Mantesla-Jolie et la Défense. Dans la journée, Matignon a été plus précis, indiquant que la réforme s’appliquerait à partir de la génération 1985 « pour les fonctionnaires et les agents des régimes spéciaux [dont les conducteurs de la RATP] dont l’âge légal » de départ est de 52 ans. Les premiers à entrer dans le futur « système universel », pour ceux dont l’âge légal est de 57 ans, seront ceux de la génération 1980. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr fr.linkedin.com/company/20-minutes www.pinterestfr/20minutes vingt.minutes sur Snapchat Et retrouvez vos infos locales sur WhatsAppF. Hernandez/20 Minutes alors, les recours pour maintenir la propreté ? La Ville demande aux habitants de ne pas sortir leurs encombrants pour que les agents se concentrent sur le quotidien et les urgences. « Jeudi dernier, deux tiers des poubelles de la journée ont été ramassées normalement. Nous avons donc mobilisé des moyens complémentaires, avec des équipes de nuit et d’après-midi pour rattraper le retard. Au final, nous avons rattrapé notre retard le dimanche », détaille Paul Simondon, adjoint à la maire de Paris chargé de la propreté et de la gestion des déchets. « Mais on va sûrement reprendre du retard, avec la Ç 5. 10 12 4 - 2 7C ; lue 08h gie meteo 1.0'11 5 3 *gr 4 5 10 1'd Prévisions'ur TV-WEB-APPLIS 4 vAst snrillrunt aie. LACHIAINEMETEUCOM 3 Jeudi 12 décembre 2019 Trois mille tonnes de déchets sont produites chaque jour dans la capitale. La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE journée d’hier [mardi] », note-t-il. La Ville n’hésite pas également à mobiliser une centaine de camions-bennes en plus de ceux qui tournent habituellement. Et à faire appel à des entreprises privées. Enfin, quid des journées de manifestation qui peuvent générer un travail supplémentaire ? « Pour jeudi et mardi, nous avons effectué un travail avec les équipes de propreté en amont sur le trajet de la manifestation en retirant tous les éventuels encombrants, indique la Mairie. On a aussi demandé aux résidents et commerçants de ne pas sortir leur poubelle le jour en question. » Romain Lescurieux DEMAIN matin après-midi matin après-midi 4 °C 9 °C 4 °C 9 °C Le soleil s’est carapaté dans le Sud-Est La dégradation progresse, accompagnée de pluies fortes et d’un vent d’ouest également conséquent. Seul le quart sud-est conserve le soleil. Le soir, de la neige en abondance est possible sur les massifs.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :