20 Minutes France n°3494HS 10 déc 2019
20 Minutes France n°3494HS 10 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3494HS de 10 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : un noël au coin du feutre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
PRÊTS, FEUTRE, PARTEZ Sapins comme jamais Coutumes Dans les pays sans conifère où poser ses cadeaux, Noël se fête de façon parfois insolite Ah, cette fête où il fait bon surfer quelques vagues et s’abriter sous des feuilles de palmier en attendant l’arrivée du bonhomme en rouge. Noël… à l’australienne ! Car de nombreux pays du monde ont des folklores bien différents. En France, le père Noël se déplace en traîneau pour aller déposer ses cadeaux au pied du sapin. Coutume dont « on trouve les premières traces en Allemagne autour des XIV e et XV e siècles », explique Nadine Cretin, historienne et anthropologue. Une tradition païenne Le fait de mettre à l’honneur les conifères a été « popularisé à la fin du XIX e siècle » à travers la France. Cependant, la tradition « d’utiliser la verdure pour conjurer l’absence de vie au cœur de l’hiver remonte au moins au III e siècle. C’était une pratique païenne », poursuit Nadine Cretin. Pour revenir à l’Australie, « il peut arriver que Au Liberia et au Nigeria, on habille les feuilles de bananier ou de manguier. le père Noël débarque en bateau sur la plage ». Ce qui n’empêche pas les cadeaux d’être en général déposés au pied d’un sapin en plastique. Dans les Antilles, « on voit de plus en plus de faux sapins, mais aussi des vrais, importés », raconte Sophie, 36 ans, qui a grandi en Guadeloupe. « Dans mon enfance, l’arbre de Noël, c’était le filao, qui ressemble au sapin quand on le rassemble en branches ». Avec quelques guirlandes, on se tromperait presque. En Afrique subsaharienne, les chrétiens ont encore moins de conifères à décorer. Au Liberia ou au Nigeria, on embellit les feuilles de bananier ou de manguier. Idem au Ghana, où la période de Noël 22 Décembre 2019 coïncide « avec la fin de la récolte du cacao », explique Agyemang, habitant de Kumasi. Le père Noël y est parfois appelé « Papa Bronya ». A Noël, dans ce pays très chrétien, « les églises sont pleines », raconte Agyemang. Si ce jour garde une dimension religieuse, on s’offre aussi des cadeaux, comme en Europe. Depuis longtemps, « cette fête s’est exportée dans des pays non chrétiens », décrit Nadine Cretin. Expatrié à Shanghai, Corentin voit « de plus en plus de sapins, surtout dans les centres commerciaux ». Et en Chine, « ce ne sont pas tellement les enfants qui reçoivent des cadeaux, mais les amoureux qui s’en offrent ». Une exception, car selon Nadine Cretin, « il est rare que les cadeaux soient traditionnellement donnés de la main à la main ». Même là où l’on n’a pas de sapin ! Paul Blondé
Zaccbero'Fornaciari



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :