20 Minutes France n°3489 29 nov 2019
20 Minutes France n°3489 29 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3489 de 29 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : entretien sur la précarité des étudiants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
ActuAlité La délicate quête de(s) victimes Pédophilie dans l’Eglise La commission sur les abus sexuels commence un tour de France afin de recueillir davantage de témoignages Pour Jean-Pierre, c’est revenu par « images ». D’abord un dortoir dans un camp de vacances. Et puis un lit. Et, surtout, un jésuite. Le « père X », qui glissait ses mains sous son pyjama. Aujourd’hui retraité, Jean-Pierre est l’un des premiers à avoir témoigné auprès de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise (Ciase) de ce qu’il avait subi à 8 ans. Mise en place en février après la révélation de plusieurs scandales pédophiles, la Ciase a déjà recueilli plus de 3 400 signalements d’abus, selon les derniers chiffres communiqués à 20 Minutes. « C’est beaucoup, reconnaît Jean-Marc Sauvé, l’ancien vice-président du Conseil d’Etat choisi pour la présider. Mais, au regard de la population française qui a reçu une éducation catholique [environ 35 millions de personnes], ce n’est peut-être pas tant que ça… » Sans doute parce qu’il n’est pas simple de parler. Même des décennies après. « C’est comme sauter du troisième étage de la tour Eiffel, compare Jean-Pierre. Une fois adulte, on se sent coupable à la place de l’enfant qu’on était. On se demande pourquoi on n’a pas réagi. » Sans doute, aussi, parce que toutes les *Sous réserve d’éligibilité « Ils m’ont répondu qu’ils ne cherchaient pas de coupables. » Une victime qui a témoigné auprès de la Ciase Centre de formation spécialisé dans l’Hôtellerie-Restauration, nous vous proposons des formations professionnelles certifiées, gratuites et rémunérées à 100% * Vous êtes salarié en CDI, CDD, fin de CDD, Extra, Intérim ou vous êtes demandeur d’emploi Venez suivre une formation de GOUVERNANTE OU RÉCEPTIONNISTE Venez nous rencontrer victimes n’ont pas entendu parler de cette commission. Pour remédier à ce problème, elle entame d’ailleurs, ce vendredi dans le Nord, un tour de France. Agé de 47 ans, Jean-François assistera à la conférence donnée à cette occasion à l’Institut d’études politiques de Lille. Pourtant, il a déjà témoigné. Et il a été déçu. « Sur les conseils de mon médecin, j’ai envoyé un message à cette commission. Je pensais obtenir des informations sur le prêtre qui a abusé de moi dans les années 1980, confie-t-il. Mais non… Ils m’ont répondu qu’ils ne cherchaient pas les coupables. » Jean-Marc Sauvé assume ce choix. « Nous travaillons sur une période de soixante-dix ans [de 1950 à aujourd’hui], rappelle-t-il. Ce serait une insupportable prétention que de dire que nous pouvons éclairer les responsabilités individuelles. » Sauf que c’est ce dont les F.A.C. Hôtel, 8 rue Lincoln 75008 Paris - M° George V Contact/Recrutement au 01 53 63 01 78 ou recrutement@fac-hotel.fr G. Gobet/AFP victimes ont besoin. Non pas pour déposer plainte ou pour se venger. Mais plus pour s’assurer qu’elles sont bien victimes. Bien souvent, les enfants abusés sont atteints d’amnésie traumatique. Jean-François a ainsi réalisé qu’il avait été agressé à la faveur d’une thérapie, entamée près de quarante ans après les faits. La preuve, il l’a finalement obtenue grâce au site Coabuse.fr, une plateforme qui permet de mettre en contact les potentielles victimes des mêmes agresseurs. Jean-François s’est mué en véritable détective. Il multiplie les démarches* afin de pouvoir retrouver d’autres victimes du prêtre qui est décédé en 1996 après 18 Vendredi 29 novembre 2019 la commission a recueilli en cinq mois 3 400 signalements d’abus. « J’ai fait tout ce que je croyais pouvoir faire » Procès Barbarin « Je une vingtaine de familles à Sainte-Foylès-Lyon qui savaient. Elles n’ont rien n’arrive pas à voir en quoi je suis coupable, même si j’ai commis des fautes. » dit, se dédouane l’archevêque. Une victime m’a dit un jour  : «Je vous attaque, Jugé en appel jeudi à Lyon, le cardinal Barbarin n’a pas changé de ligne de défense. Pourquoi n’a-t-il pas dénoncé à car je ne vais pas attaquer mon père». » la justice les agressions sexuelles du père Preynat commises sur d’anciens scouts dès qu’il en a eu connaissance ? A la barre, l’homme, plus incisif qu’en première instance, ne répond jamais directement. « Il y avait une quinzaine ou Dénonciation vs délation « Certains n’ont pas porté plainte. Ils ont cette culpabilité aujourd’hui. Et c’est moi, vingt ans plus tard, qui aurait dû porter plainte ? », lance le prélat. Philippe Barbarin le répète  : sa place n’est pas dans un tribunal  : « J’ai fait tout ce que je croyais pouvoir faire. » A savoir demander la levée de la prescription canonique pour que le père Preynat soit jugé devant l’Eglise. « Dans la République française, on ne peut pas lever une immunité. Dans l’Eglise, oui. Et c’est cela qui a permis d’entendre toutes les victimes », assure-t-il. « Mais vous est-il déjà arrivé de dénoncer des agressions sexuelles aux autorités judiciaires ? », lui demande l’une des avocates des parties civiles. « Je l’ai fait deux fois [dans d’autres affaires avant 2007], j’ai agi à la seconde, appuie-t-il, rappelant avoir sollicité les conseils du procureur. » Pourquoi, dès lors, ne pas l’avoir contacté dans le cas Preynat ? « Parce que les faits étaient prescrits », lâche le prélat. Ce qui ne convainc pas avoir fini sa carrière à Desvres (Pas-de- Calais). « Mon premier objectif, c’est d’aller mieux, poursuit-il. Je pense donc aux gens comme moi, et je me dis que je peux peut-être les aider à aller mieux. » Les membres de la Ciase doivent se dire la même chose. Ils ont entamé un travail de recherche en lien avec l’Inserm, ont prévu d’explorer entre 15 et 20% des archives des diocèses et, bien sûr, de continuer à entendre les victimes. « On commence à mesurer l’ampleur du phénomène », avoue Sylvette Toche, la secrétaire générale. Leur rapport n’est pas attendu avant le premier semestre 2021. Vincent Vantighem * victimesairedesvres@gmail.com Emmanuelle Haziza, avocate de la partie civile, citant la brochure que l’Eglise a éditée en 2003 pour lutter contre la pédophilie  : « Il y a deux phrases que j’ai retenues  : «La dénonciation n’est pas la délation» et «la dénonciation s’impose à chaque fois que les faits sont connus». Il n’y a aucune mention précisant que les faits très anciens doivent être exclus de ces principes. » Le procès se poursuit ce vendredi. A Lyon, Caroline Girardon le cardinal est rejugé pour nondénonciation d’agressions sexuelles.L. Cipriani/Sipa
Pourquoi acheter un jouet neuf d’occasion ? Plusieurs réponses possibles Parce que c’est l’occasion de faire une bonne occasion. Parce qu’un super-héros d’occasion reste un super-héros. Achetez d’occasion Donnez Échangez Partagez Louez Réparez Revendez d’occasion ? Parce qu’un jouet qui ne joue plus, c’est triste. Parce que préserver les ressources de la planète, c’est un jeu d’enfant. Nos objets ont plein d’avenirs. avec longuevieauxobjets.gouv.fr Parce que ça n’empêchera pas vos enfants de jouer avec. Parce qu’en plus d’offrir un cadeau, vous offrez une seconde vie à ce jouet. JPHP ! ýy#T wT L ý#H ! PýP&H Uy&L&SP%ûT Tý ! &LPwP#T RCS Angers B 385 290 309



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


20 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 2-320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 4-520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 6-720 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 8-920 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 10-1120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 12-1320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 14-1520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 16-1720 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 18-1920 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 20-2120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 22-2320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 24-2520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 26-2720 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 28-2920 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 30-3120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 32-3320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 34-3520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 36-3720 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 38-3920 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 40-4120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 42-4320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 44-4520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 46-4720 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 48-4920 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 50-5120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 52-5320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 54-5520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 56