20 Minutes France n°3489 29 nov 2019
20 Minutes France n°3489 29 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3489 de 29 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : entretien sur la précarité des étudiants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ActuAlité L’alliance Renault-Nissan- Mitsubishi se remet en selle. Déstabilisée durant des mois par les déboires judiciaires de son expatron, Carlos Ghosn, l’alliance automobile franco-japonaise Renault-Nissan-Mitsubishi a approuvé jeudi le lancement de plusieurs grands projets opérationnels destinés à améliorer sa performance économique. 10 Vendredi 29 novembre 2019 « C’est une réforme pour les jeunes » Exclusif Gabriel Attal et Jean-Paul Delevoye défendent le nouveau système des retraites Impliquer les jeunes dans la consultation sur la réforme des retraites. Gabriel Attal réunit 80 jeunes actifs, ce vendredi à Créteil (Val-de-Marne), pour leur présenter le projet du gouvernement avec Jean-Paul Delevoye et recueillir leurs attentes et propositions. Le secrétaire d’Etat à la Jeunesse, benjamin du gouvernement (30 ans), et le haut-commissaire pour les retraites, doyen de l’exécutif (72 ans), défendent une réforme comportant des « garanties pour les jeunes ». Jean-Paul Delevoye, vous allez débattre avec une centaine de jeunes sur la réforme des retraites. Vous y pensiez, à leur âge ? A l’époque, l’avenir était prometteur. On était dans une insouciance totale, la retraite n’était pas un sujet. Je mesure aujourd’hui la fragilité qui entoure notre jeunesse sur le problème de la confiance accordée à notre système par répartition. Je crois qu’il faut réaffirmer le sens du collectif, de l’impôt, de la cotisation, de la solidarité. « Même ceux qui ont des petits boulots obtiendront des points. » Jean-Paul Delevoye Gabriel Attal, quel regard portez-vous sur la retraite ? Plus on avance en âge, plus on pense à sa retraite. Je rencontre des jeunes très différents et, pour eux, la priorité, c’est d’abord de trouver du travail et de s’émanciper. Ceux qui pensent à leur retraite sont convaincus qu’ils ne pourront compter que sur eux-mêmes, en mettant de l’argent de côté. Cette idée de la capitalisation progresse. Moi, j’ai envie de me battre pour le modèle par répartition, et cette réforme va permettre de le sauver et le consolider. C’est une réforme pour les jeunes. En quoi votre réforme va-t-elle permettre de redonner confiance aux jeunes dans le système des retraites ? J.-P.D.  : Notre projet comporte des garanties pour les jeunes. Première règle  : pas de déficit. Le système devra être à l’équilibre sur une période de cinq ans. Deuxième règle  : un système universel, avec les mêmes règles pour tous. Troisième règle  : il faut faire en sorte que chacun puisse acquérir des droits le plus tôt possible. Aujourd’hui, si vous travaillez moins de cent cinquante heures au smic dans l’année, vous n’avez aucun droit à la retraite. Dans le nouveau système, les jeunes qui ont des petits boulots l’été obtiendront des points. Les jeunes devront-ils travailler plus longtemps que leurs parents ? Macron veut repenser Barkhane Terrorisme Le président Emmanuel Macron a annoncé jeudi vouloir réexaminer la stratégie des forces antidjihadistes françaises au Sahel, dans un contexte sécuritaire explosif. Il a appelé les Européens à s’engager davantage à leur côté. « Le contexte que nous sommes en train de vivre au Sahel nous conduit aujourd’hui à regarder toutes les options stratégiques », a lancé le chef de l’Etat à l’issue d’un entretien avec J. Witt/Sipa pour « 20 Minutes » le secrétaire d’Etat à la Jeunesse (à g.) et le haut-commissaire présentent la réforme à de jeunes actifs ce vendredi. le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg. Emmanuel Macron avait déjà annoncé le 12 novembre que des décisions seraient prises « dans les prochaines semaines » pour améliorer la lutte antidjihadiste dans cette région en proie à une spirale de violences djihadistes et intercommunautaires. Mais la mort, accidentelle, de 13 militaires français lundi lors d’un accident dans une opération au Mali jette une ombre crue sur leur mission. J.-P.D.  : Notre projet, c’est de laisser la liberté aux gens de pouvoir s’en aller à partir de 62 ans. Par exemple, si l’âgepivot [permettant de toucher sa retraite sans décote] est fixé à 64 ans, et que vous entrez à 25 ans sur le marché du travail, cela représente trente-neuf ans de cotisations. Dans le système d’aujourd’hui, avec les quarante-deux ans de cotisations, vous seriez obligés d’aller jusqu’à 67 ans [pour avoir une retraite à taux plein]. « La durée du travail n’est pas le débat central chez les jeunes. » Gabriel Attal G.A.  : La durée du travail n’est pas le débat central chez les jeunes. Si on leur propose une société dans laquelle ils ont la capacité d’évoluer, cette question est assez rapidement dépassée. Je sais que je vais partir plus tard à la retraite que mes parents. Cependant, je ne suis pas représentatif de toute ma génération  : des jeunes de mon âge portent des sacs de gravats toute la journée et le feront peut-être toute leur vie. Il faut qu’ils puissent partir avant moi. Malgré la concertation, il y aura une grève le 5 décembre… G.A.  : Aujourd’hui, un jeune recruté chez EDF peut partir à la retraite cinq ans avant son camarade qui a le même poste et la même rémunération, mais chez un sous-traitant. C’est incompréhensible pour les jeunes. La question qui est posée, c’est  : souhaitez-vous maintenir ou pas ce système ? J.-P.D.  : Il faut être attentif à ne pas transformer ce 5 décembre en match mortifère. On a besoin des syndicats. Les responsables politiques et syndicaux savent qu’il faudra dépasser ce conflit et en sortir. Ce conflit est légitime et pose un débat que les citoyens observent. Propos recueillis par Laure Cometti et Nicolas Raffin Une nouvelle liste noire de médicaments à proscrire. La revue Prescrire a dévoilé jeudi sa nouvelle liste d’une centaine de médicaments « plus dangereux qu’utiles ». Parmi les 12 nouveaux entrants, le Ginkgo biloba pour les troubles cognitifs des patients âgés, qui comporte un risque d’hémorragies, de troubles digestifs, de convulsions…
AUJOURD’HUI SEULEMENT PRIX EXCEPTIONNELS BLACK FRIDAY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


20 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 2-320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 4-520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 6-720 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 8-920 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 10-1120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 12-1320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 14-1520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 16-1720 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 18-1920 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 20-2120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 22-2320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 24-2520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 26-2720 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 28-2920 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 30-3120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 32-3320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 34-3520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 36-3720 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 38-3920 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 40-4120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 42-4320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 44-4520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 46-4720 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 48-4920 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 50-5120 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 52-5320 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 54-5520 Minutes France numéro 3489 29 nov 2019 Page 56