20 Minutes France n°3484 22 nov 2019
20 Minutes France n°3484 22 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3484 de 22 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'embarras politique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Voyages VoTRe soIRÉe TÉLÉ aime « Grégory », la passionnante série documentaire de Netflix sur l’affaire Villemin 21 h 05 Jeu MASK SINGER Présenté par Camille Combal. Les téléspectateurs mènent l’enquête au côté de Camille Combal pour découvrir les différentes célébrités qui se cachent derrière les masques. 20 h 55 JACK D’Edward Berger, avec Ivo Pietzcker, Georg Arms. 22 h 30 TOKIO HOTEL « Dans les coulisses du monde ». 21 h 05 Série TROPIQUES CRIMINELS Avec Sonia Rolland, Julien Beramis. « L’anse d’Arlet ». La Martinique. Deux flics sont contraintes d’enquêter ensemble. Elles sont prêtes à tout pour rendre justice. 21 h 15 ANIMAUX À ADOPTER, NOUVELLE FAMILLE POUR UNE NOUVELLE VIE 22 h 30 ANIMAUX À ADOPTER, NOUVELLE FAMILLE POUR UNE NOUVELLE VIE 21 h 05 Musique 300 CHŒURS CHANTENT LES PLUS GRANDS AIRS CLASSIQUES De nombreux artistes ont répondu à l’invitation de Vincent Niclo. Une soirée riche en surprises et en émotions. 21 h 05 ENQUÊTE D’ACTION « Délinquance dans les transports  : la police mène la traque » (1/2). 23 h ENQUÊTE D’ACTION 20 h 45 Football PSG-LILLE Ligue 1 Conforama, 14 e journée. Leader du classement, le PSG accueille Lille au Parc des Princes pour une belle affiche entre le champion en titre et son dauphin de la saison dernière. 21 h 15 CASTLE Série. Avec Nathan Fillion. « Rencontre avec le passé ». 22 h CASTLE « Duel à l’ancienne ». 20 h 50 Magazine LA MAISON FRANCE 5 En Corrèze, nous serons conduits par Martine Chavent à visiter le centre historique. Armelle Delon fera découvrir ses bonnes adresses. Mathieu Pivaudran ouvrira sa maison. 21 h 05 AU CŒUR D’UNE INCROYABLE MATERNITÉ 22 h 50 URGENCES PÉDIATRIQUES  : LEUR MÉTIER, SAUVER NOS ENFANTS 22 Vendredi 22 novembre 2019 Sans avion, le road trip trace sa route Tendance Le voyage en voiture revient en force, paré de nouveaux atours plus écologiques La Route 66 au volant d’une Ford Mustang vous fait fantasmer ? Votre rêve de road trip véhiculé n’est peutêtre pas si désuet. En témoigne la sortie en janvier de Roadness Magazine, premier magazine consacré à l’art de voyager sur le bitume et autres surfaces. Un vrai pari éditorial, alors que c’est plutôt le mouvement du flygskam « La voiture reprend tout son sens si on la sort de la ville. » Michael Trajan Lopes, fondateur de Roadness Magazine. qui fait la une en kiosque. Porté par la voix de Greta Thunberg, ce dernier signifie littéralement « la honte de prendre l’avion ». Voler a donc de moins en moins le vent en poupe. Swissmediavision/Getty Images Les véhicules hybrides peuvent combler les amoureux du voyage. Comment imaginer alors que la voiture pointe à nouveau le bout de son capot ? Pour Nicolas Gardon, auteur de l’ouvrage Les Plus Beaux Endroits pour rouler (Gründ), c’est la notion de temps qui est essentielle. « Rouler, durant un road trip, c’est prendre le temps et c’est aussi s’arrêter pour découvrir des spots », confie l’auteur. Le but du voyage n’est pas de « multiplier les dépenses de gazole », mais plutôt « les points d’intérêt et les sites historiques inaccessibles autrement ». Le road trip s’inscrit donc dans une idée de voyage au long cours. « La voiture reprend tout son sens au moment où on la sort de la ville », explique Michael Trajan Lopes, fondateur et rédacteur en chef de Roadness Magazine. Ce dernier et Nicolas Gardon confirment l’existence d’une réelle communauté de road-trippeurs en France, ainsi qu’une hausse de la demande de contenus autour de cette thématique. Le défi revient donc à combiner écologie et engins à moteur, dans une logique plus romantique. Un challenge que l’hybride semble pouvoir relever. En 2015, Magali, autrice du blog « Merrygraph », a ainsi relevé le défi de traverser l’Ouest américain au volant d’une voiture hybride. « Le road trip c’est typiquement américain et c’est d’ailleurs un pays dans lequel il est très compliqué de voyager autrement », nous confie la jeune femme. Cependant, la blogueuse a cherché à trouver une alternative à la bonne vieille Cadillac Eldorado. L’hybride – qui fonctionne avec un moteur thermique et une batterie électrique qui se recharge d’elle-même – s’est donc imposée comme une solution capable de réduire son impact écologique. Et le pari s’est révélé gagnant. « Moins coûteuse et moins bruyante », la Prius C de cette blogueuse s’est avérée très agréable et n’a en rien entaché son rêve américain. Le défi reste donc celui du tout-électrique qui doit surmonter ses problèmes d’autonomie. « La voiture électrique, c’est le pari de demain et les concessionnaires s’unissent petit à petit dans ce sens, car ils ont conscience de l’enjeu », estime Michael Trajan Lopes. Un remake de Thelma et Louise en électrique, voilà qui nous branche. Camille Poher 21 h 05 Série BULL Avec Michael Weatherly, Freddy Rodríguez. « Le gène du crime ». Bull défend Connor, un étudiant en médecine poursuivi pour complicité de meurtre et ayant grandi dans une famille de criminels. 21 h 05 R.I.S. POLICE SCIENTIFIQUE Avec Pierre-Loup Rajot. « Nuit blanche ». 22 h 10 R.I.S. POLICE SCIENTIFIQUE « Boomerang ».
SportS « On est l’équipe à abattre » Handball A un peu plus d’une semaine des championnats du monde au Japon, Allison Pineau aborde la compétition sereinement Meilleure handballeuse du monde en 2009, figure emblématique des Bleues depuis plus de dix ans, Allison Pineau est une nouvelle fois du voyage, au Japon, pour disputer les championnats du monde (du 30 novembre au 15 décembre). A moins d’un an des JO, les Françaises sont favorites de la compétition, après le doublé championnes du monde (2017), championnes d’Europe (2018). N’est-ce pas trop dur de gérer ce statut d’ultrafavorites ? Il y a de l’excitation, mais c’est vrai qu’on aborde cette compétition d’une manière un peu différente des autres. On a l’avantage d’avoir déjà notre ticket pour les Jeux de Tokyo, à la différence d’une grande majorité des autres nations. Donc on va être l’équipe à abattre. Il n’y a pas la pression des JO, mais il y a la pression de défendre ce titre, et surtout de faire honneur à notre maillot. Cela va nous servir de préparation pour les Jeux. On a un standing maintenant et on se doit de le défendre. « Je ne pense pas qu’on sente encore une ferveur olympique. » Un Mondial au Japon à moins d’un an des JO de Tokyo, est-ce la meilleure préparation possible ? C’est une vraie opportunité de jouer un championnat du monde dans ce pays, surtout à dix mois des Jeux. L’inconvénient sera surtout le décalage horaire, qui va nous impacter par rapport à notre vie quotidienne et nos proches. Il va falloir s’adapter. Mais on P.Emile/Sipa a suffisamment d’expérience, nous les anciennes, pour en parler aux jeunes du groupe. C’est un pays qui sait se mobiliser pour les événements, donc je ne serais pas surprise qu’il y ait du monde dans les salles, même si je ne pense pas qu’on sente encore une ferveur olympique. Votre capitaine, Siraba Dembélé, enceinte, va manquer le Mondial. Son absence vous donne-t-elle encore plus de responsabilités ? Il va falloir se répartir les responsabilités entre les anciennes, par rapport à l’impact qu’elle avait sur le groupe. C’est sûr que ça fait un vide. Ça fait bizarre, parce que ça sera une des premières 23 Vendredi 22 novembre 2019 pineau aura un peu plus de responsabilités en l’absence de Dembélé.compétitions sans elle. Mais c’est pour quelque chose qu’elle désirait énormément, pour sa vie personnelle, sa vie de femme. Le format de la compétition a changé. Moins de récupération, plus de matchs et des favoris pas forcément avantagés… Je ne suis pas fan de ce format, mais je ne vais pas pleurer si la Norvège ou les Pays-Bas ne sont pas en demies. J’espère juste que ce ne sera pas nous. Il ne faut jamais se sentir à l’abri, parce que les « petits » d’avant ne sont plus des petits. Toutes les nations avancent rapidement et franchissent des paliers. Propos recueillis par Maxime Ducher



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :