20 Minutes France n°3472ES7 29 oct 2019
20 Minutes France n°3472ES7 29 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3472ES7 de 29 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : on invente des problèmes...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ActuAlité Un gentil sermon pour EDF Nucléaire L’exécutif a reçu un rapport sur le réacteur EPR de Flamanville (Manche), qui pointe de nombreux dysfonctionnements Avec ses délais à n’en plus finir et ses coûts astronomiques, le chantier de l’EPR de Flamanville est un ratage industriel. Et c’est le gouvernement qui le dit. « C’est un échec pour toute la filière électronucléaire française », a constaté le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, lundi, à l’occasion de la remise d’un rapport sur la construction chaotique de ce réacteur nucléaire 3 e génération. Son démarrage est désormais programmé pour décembre 2022, dix ans après la date prévue. Un chantier maudit Le gouvernement avait lancé cet audit début juillet, alors que l’Autorité de sûreté nucléaire venait de demander à EDF de réparer des soudures difficilement accessibles sur l’EPR. Irrité par cette énième péripétie, Bruno Le Maire avait promis de faire toute la transparence sur le dossier. La mission avait été confiée à Jean-Martin Folz, ancien PDG de PSA. Son rapport, présenté lundi, très synthétique, liste les nombreux dysfonctionnements qui ont conduit l’EPR de Flamanville à devenir un chantier maudit. Au-delà des causes « techniques » (mauvaises soudures, pièces non conformes), le document R. Meigneux/Sipa pointe aussi de nombreuses causes structurelles comme étant à l’origine des retards à répétition. Pour Jean-Martin Folz, la gouvernance du projet a été « inappropriée »  : pendant neuf ans, aucun « chef de projet » n’a été clairement désigné au sein d’EDF. Ce n’est qu’en 2015 qu’une personne à temps plein a été nommée. Plus problématique, le rapport pointe aussi « une perte de compétences généralisée » (lire l’encadré) et, concrètement, une pénurie de soudeurs qualifiés. « La plupart des soudures de Flamanville ont dû être réalisées par des sous-traitants étrangers », a rappelé Bruno Le Maire. Malgré ce bilan sans concession sur le chantier de l’EPR, le gouvernement n’entend pas remettre en cause l’avenir de la filière nucléaire en France, du moins à court terme. Bruno Le Maire a seulement demandé « un plan d’action » à EDF pour que l’entreprise tienne compte des problèmes relevés. Après la remise du rapport, la ministre Elisabeth Borne a confirmé qu’aucune décision ne serait prise sur d’éventuels nouveaux réacteurs avant la mise en service de Flamanville. Nicolas Raffin 2 Mardi 29 octobre 2019 Bruno le Maire (à g.) et Jean-Bernard lévy, PDG d’EDF, lors de la remise du rapport sur l’EPR de Flamanville, lundi. Seul le Sud a le cocktail douceur et soleil Les nuages restent très présents de la Bretagne à l’est du pays, avec quelques pluies. Les éclaircies dominent quant à elles tout au nord du pays, où il fait frais, et au sud de la Seine, où la douceur résiste. D’autres choix à explorer ? « Si EDF avait été une entreprise privée, un tel rapport lui aurait fait perdre toute crédibilité, juge Cyrille Cormier, expert indépendant du nucléaire et ancien de Greenpeace. Là, le gouvernement lui laisse le soin de s’organiser. Mais l’industrie nucléaire elle-même manque de compétences, comme le montre le rapport. Le gouvernement pourrait plutôt choisir d’investir dans les énergies renouvelables. » La météo en France La procureure ne fait « pas de lien pour l’instant » avec le suspect Sophie Le Tan Deux jours après que le corps découvert démembré mercredi dans une forêt d’Alsace a été identifié comme étant celui de Sophie Le Tan, une conférence de presse a été organisée lundi par la procureure de la République de Strasbourg. Yolande Renzi a éclairci certaines zones d’ombre, les circonstances de la découverte du corps étant désormais mieux connues. Les ossements de la jeune victime ont été retrouvés par un groupe de promeneurs dans une forêt communale de Rosheim, près de Grendelbruch. Ce groupe a découvert un crâne à même le sol, selon la magistrate. A quelques dizaines de mètres de là, les enquêteurs ont retrouvé un amas de terre avec une fosse et plusieurs ossements. Un fémur présente « une section instrumentale » qui n’est pas l’œuvre d’un animal  : « Il s’agit d’une section nette et franche. Les experts en préciseront la nature exacte », indique la magistrate. A eux de faire parler les ossements avec les nouvelles technologies en leur possession. Sur les ossements de la fosse, le profil génétique de Sophie Le Tan a bien été identifié. Sur le crâne, l’ADN de la disparue n’a pas été identifié, mais la procureure a indiqué que c’était « celui d’une femme, jeune et d’origine asiatique ». Interrogée sur une éventuelle convocation de Jean-Marc Reiser, la procureure a indiqué qu’« aucun lien » n’avait été établi « pour l’instant » avec ce suspect. Nils Wilcke
ActuAlité « J’ai adoré la politique, mais… » Retour Disparue des radars, Myriam El Khomri doit rendre ce mardi à Agnès Buzyn un rapport sur les métiers liés au grand âge On avait perdu sa trace depuis son départ de la scène politique, au printemps 2017. Mais revoilà Myriam El Khomri. L’ancienne ministre du Travail de François Hollande va rendre ce mardi son rapport sur l’attractivité des métiers du grand âge à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Rapport sur lequel la ministre doit s’appuyer pour rédiger son projet de loi sur le sujet, prévu avant la fin de l’année. Faire l’actualité, Myriam El Khomri connaît. Moins d’un an avant la fin du quinquennat Hollande, il ne se passait pas une semaine sans que le projet de loi portant son nom ne fasse la une des titres de presse nationaux. La loi El Khomri, ou loi Travail, est à l’origine du dernier mouvement social d’ampleur en France avant celle des « gilets jaunes ». Le mouvement citoyen Nuit debout avait même été L’UE accepte un nouveau report du Brexit Royaume-Uni A trois jours de la date prévue du Brexit le 31 octobre, les 27 pays de l’Union européenne ont donné lundi leur feu vert pour un troisième report de la date de sortie du Royaume-Uni jusqu’au 31 janvier 2020, a annoncé le président du Conseil européen, Donald Tusk, sur Twitter. Ce report prévoit la possibilité pour le Royaume-Uni de quitter l’UE au 30 novembre ou au 31 décembre en cas de ratification de l’accord de sortie avant l’échéance, selon un document vu par l’AFP. Tout n’est pas réglé pour autant pour Boris Johnson. Le Premier ministre britannique a exhorté les députés à approuver la convocation d’élections anticipées le 12 décembre pour sortir le Brexit de l’impasse actuelle. « Nous devons organiser des élections maintenant, nous ne pouvons plus continuer avec des reports sans fin. Ce Parlement est en fin de course. » Mais il n’a pas réussi à obtenir les deux tiers des voix nécessaires à l’organisation d’élections, avec 299 votes pour et 70 contre. V. Vantighem/20 Minutes créé en marge des mobilisations, le 31 mars 2016. « J’ai porté une loi très critiquée [adoptée via l’article 49.3 de la Constitution] qui a provoqué beaucoup de manifestations, reconnaît Myriam El Khomri aujourd’hui. Etre ministre, c’est être confrontée à des champs de forces multiples, c’est un terrain glissant et extrêmement complexe. » Malgré cet épisode, l’élue au Conseil de Paris du 18 e arrondissement – poste qu’elle ne briguera pas une nouvelle fois en 2020 – a tout de même tenté d’obtenir un mandat de députée en juin 2017. Une demande d’Agnès Buzyn Battue par le candidat LR Pierre-Yves Bournazel, elle a alors été l’une des victimes silencieuses de la descente aux enfers du Parti socialiste, et a finalement quitté la scène politique et médiatique presque dans l’anonymat (lire l’encadré). « J’ai adoré la politique. J’en ai goûté les charmes et les limites (avec les menaces de mort), mais elle assèche et il ne faut pas en faire toute sa vie. » Si Myriam El Khomri revient aujourd’hui, c’est parce qu’on le lui a demandé, assure-t-elle. « C’est Agnès Buzyn qui est venue me chercher et j’ai accepté, à condition que ce soit bénévole et avec une certaine liberté. » Concernant sa fameuse loi, elle glisse  : « De manière un peu cynique, je me dis que le seul candidat [à la présidence] qui proposait une loi comme la mienne puissance dix a été élu… » Charles-Edouard Ama Koffi Une « reconstitution citoyenne » de la mort de Robert Boulin Enquête Pour être le plus fidèle possible, le comédien avait même enfilé un costume cravate et une paire de mocassins au-dessus de sa combinaison de plongée. Quarante ans après les faits, une « reconstitution citoyenne » de la découverte du corps de lundi, à Rambouillet, un homme a joué le rôle de Robert Boulin. T. Reynaud/Sipa 3 Mardi 29 octobre 2019 Myriam El Khomri dans le 18 e arrondissement de Paris, en juin 2017. Robert Boulin a eu lieu, lundi matin, à l’étang Rompu, au beau milieu de la forêt de Rambouillet (Yvelines) et en présence de deux témoins de l’époque. Le 30 octobre 1979, au petit matin, c’est à cet endroit que le cadavre de l’ancien ministre du Travail de Raymond Barre avait été découvert. « Se suicider ici et de cette façon est invraisemblable ! » Marie Dosé, avocate Convaincue que son père a été la cible d’un « assassinat politique » et qu’il ne s’est pas suicidé dans les 60 cm d’eau de cette mare comme l’a justice l’a longtemps estimé, Fabienne Boulin a obtenu, en 2015, la réouverture d’une information judiciaire pour « enlèvement » et « séquestration suivie de mort ». « Nous avons un problème sur l’emplacement du corps, reconnaît aisément Marie Dosé, son avocate. Mais ce que je constate aussi et surtout, c’est qu’il est invraisemblable de se suicider ici et de cette façon ! » Vincent Vantighem Directrice dans le privé Myriam El Khomri a choisi de se lancer un temps dans l’entrepreneuriat, en créant son entreprise de conseil, MEK Conseil… Avec tout de même un pied dans le privé, en tant que senior advisor chez LHH Altedia, du groupe Adecco. Depuis mars, elle est directrice conseil chez Siaci Saint Honoré, l’un des leaders du marché de conseil et du courtage en assurance de biens et de personnes. « Mon moteur a toujours été l’intérêt général. » Une prochaine vidéo du raid contre Abou Bakr al-Baghdadi ? Donald Trump envisage de publier des extraits de la vidéo du raid américain contre Abou Bakr al-Baghdadi, qui a conduit à la mort du chef de l’organisation Etat islamique, a annoncé lundi le président américain. « Nous y pensons, c’est possible », a-t-il déclaré depuis la base aérienne d’Andrews, près de Washington. Des « gilets jaunes » réclament une rencontre avec Macron. Quatre figures des « gilets jaunes », dont Priscillia Ludosky et Jérôme Rodrigues, ont réclamé lundi une rencontre avec Emmanuel Macron « avant le 16 novembre ». Cette date est la veille du premier anniversaire de ce mouvement de contestation. Marc Dutroux va subir une expertise psychiatrique. Le criminel belge Marc Dutroux, incarcéré depuis 23 ans, va subir une expertise psychiatrique dans les mois à venir, a décidé lundi le tribunal de l’application des peines de Bruxelles. Elle est destinée notamment à évaluer sa dangerosité.

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :