20 Minutes France n°3472ES6 28 oct 2019
20 Minutes France n°3472ES6 28 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3472ES6 de 28 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : un monde plus sûr ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
1500 places àmoitié prix de 20 € à7 € Les avant-premières des 6et 7novembre Réservez dès demain theatre-odeon.eu/0144854040 Les Mille et Une Nuits une création de Guillaume Vincent très librement inspirée des Mille et Une Nuits 8novembre –8décembre Odéon 6 e Élizabeth Carecchio Culture Le point commun entre un mélodica, Oxmo Puccino et la ville de Bailly (Yvelines) ? 47ter, l’une des nouvelles sensations du rap français. Depuis deux ans, Pierre-Paul aka « PP », Lopez et Blaise, trois amis d’enfance du 7-8, âgés de 21 et 22 ans, ambiancent YouTube et leur jolie communauté de fans, à base de déconne, de buzz et de freestyles. « On est très second degré, beaucoup dans l’autodérision, explique à 20 Minutes PP, la voix du groupe. Mais comme c’est quand même notre vie et que nous sommes de vrais passionnés, c’est toujours sérieux dans la démarche. » La preuve, après une série de concerts ces derniers mois, le jeune trio présente son premier album, L’Adresse, paru vendredi. Au programme ? De l’humour, toujours, mais pas que. « Les potes, nos soirées et l’amour », 14 lundi 28 octobre 2019 lopez, Blaise et Pierre-Paul (de g. à dr.), trois amis d’enfance de Bailly. Le tour d’adresse musical de 47ter Rap Le trio des Yvelines, qui s’est d’abord fait connaître sur YouTube, a sorti son premier album, « L’Adresse », vendredi « Il fallait bien qu’on raconte nos vies, et c’est vrai que c’est parfois ennuyeux. » Pierre-Paul résume Blaise. Un cocktail qui fait mouche. On y trouve leurs désormais classiques « Bang », « Personne » ou « Côte Ouest ». Pour les textes, ils y parlent de leur quotidien, leurs états d’âme et leur banlieue de l’Ouest parisien, parfois un peu plan-plan… « Il fallait bien qu’on raconte nos vies, et c’est vrai que nous, ce n’est pas trop la rue, et c’est parfois ennuyeux, déroule PP. Celui qui nous influence, c’est Orelsan. Quand j’avais 15 piges et que j’écoutais ça, je trouvais formidable qu’un mec qui ne vit pas grand-chose puisse raconter autant d’histoires. » « On se sent éloignés du rap » Le tout offre un rap plutôt léger, bon enfant. « Moi je ne me considère pas comme un rappeur, explique PP. Nous, c’est la musique en général, les instruments, les mélodies… Si on nous avait mis dans la pop, on n’aurait pas eu ce problème-là. On aurait pu être les plus rappeurs d’une branche pop, mais, comme on nous a mis dans le rap, on est peut-être les plus pop du rap. On se sent très éloignés de tout ce rap game ». En attendant, ce « rappop » cartonne. Clio Weickert Freestyles à gogo et « piano souffleur » 47ter ? C’est l’adresse de la salle des fêtes de Bailly, leur ville. « Ça nous représente bien, on va là-bas depuis toujours entre potes », précise Lopez. En 2017, le trio trouve la recette gagnante avec « On vient gâcher tes classiques », des vidéos dans lesquelles ils reprennent des tubes du rap, avec leur « piano souffleur » (un mélodica). Grâce à ces freestyles, les vues s’envolent sur YouTube jusqu’à la consécration, avec Oxmo Puccino en guest. Odieux Boby



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :