20 Minutes France n°3467 10 oct 2019
20 Minutes France n°3467 10 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3467 de 10 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : les parents d'élèves encore très préoccupés après l'incendie de l'usine Lubrizol.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Culture « Le système est fort pour survivre » Cinéma Le rappeur Kery James signe avec la réalisatrice Leïla Sy son tout premier long-métrage pour Netflix sur les banlieues La vie n’est-elle qu’une question de choix ? Samedi, Netflix dévoilera Banlieusards, le premier long-métrage de Kery James, coréalisé avec Leïla Sy. A travers l’itinéraire d’une fratrie, et au rythme d’un concours d’éloquence, le rappeur interroge les responsabilités de chacun, la discrimination, le racisme et la violence. A l’occasion de ce premier film, l’artiste s’est livré à 20 Minutes. C’était important pour vous de livrer votre point de vue sur la banlieue, vous qui en êtes originaire ? Il y a eu beaucoup de films sur la banlieue, rarement par des gens qui y ont réellement vécu. Donc nécessairement on tombe dans des caricatures ou des tentatives de subversion, c’est-à-dire qu’on essaie de montrer une banlieue telle qu’on voudrait qu’elle soit. Là, on a RENCONTREZ PHILIPPE XAVIER FNAC LA DÉFENSE VENDREDI 11 OCTOBRE À 12H30 NOUVEAUTÉ TANGO T.3 À L’OMBRE DU PANAMA #RDVFNAC voulu raconter notre propre histoire et évidemment ça a été hyper compliqué de financer un tel film. Sans Netflix, le film n’existerait pas. Un double raisonnement émane de ce film  : un regard critique envers la responsabilité de l’Etat et le combat contre les discours de victimisation… Dans ma carrière musicale, il y a toujours eu cette quête de justesse, de justice, donc le propos du film est un propos nuancé dans un pays où l’on n’aime pas trop les nuances. Dans un récent titre avec Orelsan, vous débattiez sur la question « A qui la faute ? » Avez-vous la réponse ? La question n’est plus de savoir comment on en est arrivés là, mais comment on va en sortir et quelles sont les solutions pour améliorer la situation. Dans ce film et vos morceaux, vous parlez de cette France parallèle. ENCORE PLUS SUR FNAC.COM/EVENEMENTS P.Villard/Sipa pour 20 Minutes Kery James a cherché à faire un film au « propos nuancé ». Avez-vous le sentiment que la société est en train de se réveiller ? Je pense qu’avec le mouvement des « gilets jaunes » beaucoup de gens ont pris conscience que les choses n’allaient pas, et pas qu’en banlieue. Après, je sais aussi que le système est très fort pour survivre. J’ai bien peur que certains aient assez de cynisme pour renverser la table s’ils perdent. « Banlieusards » aborde la question des violences policières. On en a beaucoup parlé ces derniers mois… On en parle pas mal parce que la violence policière s’est dirigée contre des Français blancs. Mais elle existe depuis longtemps sur des Arabes et des 18 Jeudi 10 octobre 2019 Noirs et nos quartiers ont été des laboratoires pour ces violences. Mon prochain film d’ailleurs sera tiré d’une histoire vraie, celle d’Amal Bentounsi. Il s’agit d’une femme dont le frère Amine a été tué en 2012 par un policier qui lui a tiré dans le dos. Ce que je trouve beau, c’est qu’Amal Bentounsi a repris ses études à 40 ans avec trois enfants pour devenir avocate. C’est cette histoire que j’ai envie de raconter. Elle apparaît d’ailleurs vraiment dans « Banlieusards », n’est-ce pas ? C’est bien elle, et c’est un teaser de mon prochain film ! Propos recueillis par Clio Weickert Trois frères, trois trajectoires Plus de dix ans se seront écoulés entre les deux « Banlieusards » de Kery James. Avec le premier, un morceau de 2008, le rappeur écrivait « l’hymne des battants ». Avec le second, l’artiste signe un film politique pour Netflix, disponible à partir de samedi, sur le destin de trois frères français d’origine africaine en région parisienne. Le rappeur y retrouve Leïla Sy, réalisatrice du film et de ses clips depuis une dizaine d’années, dont celui de… « Banlieusards ». Ensemble, ils se sont donc penchés de nouveau sur la banlieue. Avec une question cruciale  : l’Etat est-il le seul responsable de la situation actuelle des banlieues en France ? Pour y répondre, Kery James déploie les trajectoires de Demba, Soulaymaan et Noumouké, une fratrie qui vit dans un quartier sensible. Le premier, que le rappeur interprète lui-même, donne dans le trafic de drogue. Le second, joué par le jeune comédien Jammeh Diangana, embrasse une carrière d’avocat et affronte sa camarade Lisa (Chloé Jouannet) lors d’un concours d’éloquence sur la responsabilité de l’Etat. Le troisième, le frère cadet interprété par Bakary Diomera, virevolte entre ces deux voies. John Waxxx/Netflix Pour décor, Kery James et Leïla Sy se sont tournés principalement vers le quartier du Bois-L’Abbé à Champignysur-Marne (94), où a été castée une partie des figurants du film. Aucune tête d’affiche donc, y compris pour les rôles principaux. Une volonté de l’équipe et de Netflix, qui voulaient découvrir de nouveaux talents…C.W. Jammeh Diangana et Chloé Jouannet.
AUJOURD’HUI DÈS 3 BOUTEILLES AU CHOIX SUR LA SÉLECTION DU JOUR * 4 € 13 LA BOUTEILLE AU LIEU DE 5 € 90 CHÂTEAU FLAMAND BELLEVUE A.O.P. BORDEAUX DÈS L’ACHAT DE 2 CARTONS DE VIN OU CHAMPAGNE * Remise immédiate en caisse pour l’achat simultané de 3 bouteilles au choix sur une sélection signalée en magasin avec la Carte de Fidélité Monoprix. Offre non cumulable avec toute autre offre ou promotion encours. Voir conditions de la Carte de Fidélité Monoprix en magasin ou sur monoprix.fr. ** Hors forfait préparation de 2 € . Voir conditions générales et spécifi ques de la livraison à domicile en magasin ou sur monoprix.fr. Monoprix - 552 018 020 R.C.S. Nanterre – – Pré-presse  : L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. **



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :