20 Minutes France n°3453ES 17 sep 2019
20 Minutes France n°3453ES 17 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3453ES de 17 sep 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : un système à la rue.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ActuAlité « Un déficit permanent de places » Mal-logement Les hébergements d’urgence sont déjà saturés, alerte Florent Guéguen, spécialiste de la question Une situation inédite. Deux mois avant le début de la trêve hivernale, 2 000 personnes seraient déjà sans solution de logement dans la capitale, selon Emmaüs. Et d’autres grandes villes seraient concernées, explique Florent Guéguen, directeur général de la Fédération des acteurs de solidarité (FAS). Le Samu social a annoncé que l’hébergement d’urgence était déjà saturé à Paris, et que 400 familles et 130 personnes seules étaient laissées chaque jour sans solution, livrées à la rue. La situation est-elle aussi critique dans d’autres villes ? C’est le cas, oui, à Toulouse, Rennes, Nantes, Lyon, Bordeaux et Marseille. Et lorsqu’il n’y a plus assez de places dans les centres d’hébergement, on loge les personnes à l’hôtel, avec un coût faramineux pour l’Etat, environ 300 millions d’euros par an. Or, les hôtels sont eux aussi saturés. D’où la prolifération des campements de fortune. Comment expliquer cette pénurie de places dès septembre ? La situation est déjà explosive, car il y a un déficit permanent de places d’hébergement et que les sans-abri y restent de plus en plus longtemps, faute d’être orientés vers un logement. Pourquoi de plus en plus de familles sont-elles en situation de mal-logement ? On peut citer la cherté des loyers, la précarité de certains emplois, l’absence de fluidité du logement social, les expulsions locatives. Par ailleurs, certaines familles migrantes sont en Les impôts des ménages vont baisser Fiscalité Plus de9 milliards d’euros de baisses d’impôts pour les ménages sont prévus dans le projet de loi de finances 2020, ont révélé Les Echos lundi. Et ce, grâce à plusieurs mesures  : les 5 milliards d’euros de baisse de l’impôt sur le revenu pour les ménages les plus modestes, décidée à l’issue du grand débat national ; la dernière étape de la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des Français (3,7 milliards) ; enfin, la défiscalisationC. Follain/20 Minutes des heures supplémentaires (800 millions). En revanche, d’autres taxes devraient augmenter (comme celle sur le tabac). En 2018, les baisses d’impôts pour répondre à la crise des « gilets jaunes » n’avaient atteint que 1,1 milliard d’euros, obligeant l’Etat à multiplier les coups de pouce fiscaux. Ces différentes baisses ont conduit Bercy, vendredi, à revoir à la baisse la réduction du déficit public (2,2% du PIB en 2020). Manon Aublanc Liquidation judiciaire pour Aigle Azur. Le tribunal de commerce d’Evry a décidé lundi la liquidation de la compagnie aérienne française Aigle Azur, plombée par les dettes, avec une poursuite de l’activité jusqu’au 27 septembre. Les éventuelles nouvelles offres de reprise du spécialiste des liaisons avec l’Algérie peuvent toutefois être déposées jusqu’à mercredi minuit. 4 Mardi 17 septembre 2019 A deux mois de la trêve hivernale, « la situation est explosive », et pas seulement à Paris, prévient Florent Guéguen. attente de leur régularisation, ce qui ne leur permet pas de postuler à un logement social (lire ci-contre). Le gouvernement a pérennisé 6 000 places d’hébergement d’urgence après la trêve hivernale  : c’était insuffisant ? Oui. C’est pour cela qu’il est indispensable que la loi de finances 2020 prévoie a minima 5 000 places pérennes supplémentaires en Ile-de-France. Les départements doivent aussi accepter de cofinancer avec l’Etat des centres d’hébergement dédiés à l’accueil des mères seules avec des jeunes enfants. Mais la question n’est pas que budgétaire. Le problème est aussi foncier. Il est difficile de trouver des bâtiments à Paris et en petite couronne pour loger des sans-abri. Il faut inciter les collectivités locales à accepter les centres d’hébergement. Ce qui n’a rien d’évident en période préélectorale. Propos recueillis par Delphine Bancaud Toujours plus de familles en attente Selon le Samu social de Paris, dimanche, 1 221 personnes, soit des centaines de familles, ont contacté le 115 et n’ont pas obtenu de réponse à leur demande d’hébergement. L’hiver dernier, les Hôpitaux publics de Paris (AP-HP) avaient aussi indiqué être confrontés « de plus en plus régulièrement à des cas de mères en situation de précarité qui n’ont aucun lieu d’hébergement à la sortie de la maternité ». D’où l’ouverture, pour les accueillir, de 90 places d’hébergement d’urgence. Une goutte d’eau dans l’océan. Manque d’adaptation La majorité des places en centre d’hébergement d’urgence sont en effet réservées à des hommes isolés. Or, constate Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé- Pierre, « de plus en plus de familles sont venues grossir les rangs de ces mal-logés. Mais le parc d’hébergement d’urgence n’a pas su s’adapter à cette nouvelle donne. » Rares sont les centres consacrés aux familles et, pour des raisons de sécurité, il est difficile de mixer les populations dans un même lieu. Par ailleurs, les places en Cada (centre d’accueil de demandeurs d’asile) et en Huda (centre d’hébergement d’urgence pour demandeurs d’asile) sont trop peu nombreuses. Du coup, les familles qui ne parviennent pas à trouver refuge dans ces centres d’hébergement d’urgence atterrissent au mieux dans les hôtels sociaux, « déjà saturés », observe Christophe Robert. « Il faut mobiliser les bâtiments publics pour mettre ces familles à l’abri, propose Christophe Robert. Il faut aussi réadapter le parc de l’hébergement d’urgence aux familles, tout en développant les places en Cada. » D.B. Décrocher un portrait de Macron jugé « légitime » à Lyon. Deux « décrocheurs » d’un portrait d’Emmanuel Macron ont été relaxés par le tribunal correctionnel de Lyon, lundi. La réalité du dérèglement climatique « affecte l’avenir de l’humanité », ce qui légitime « d’autres formes de participation » des citoyens, a justifié le juge. Le parquet compte faire appel.
Dix News Un record à vous rendre tarte Les guerres de clocher sont nombreuses un peu partout dans le monde, souvent pour des motifs futiles. Quelle bourgade a inventé le camembert ? Nantes est-il en Bretagne ? Cette fois, le débat nous amène dans le centre-ouest de la France. La rivalité entre la Mayenne et le Loir-et-Cher a repris de plus belle, à cause de la tarte tatin. Comme nous le rapporte France Bleu, les villes de Cossé-le-Vivien et de Lamotte-Beuvron, là où sont nées les sœurs Tatin, « se sont disputées 2 Feu orange pour Trump avec certaines ampoules Défendre sa position partout, tout le temps, même quand le sujet ne s’y prête pas. Ironisant un long moment sur les énergies renouvelables, lors d’un discours devant les élus républicains à Baltimore, Donald Trump a expliqué que c’était les ampoules à économie d’énergie qui lui donnaient son « teint orange ». « Les gens me demandent quel est le problème avec ces ampoules. Eh bien déjà, pour moi, la lumière n’est pas bonne, a déclaré, moqueur, le président américain. J’ai toujours l’air orange. Et vous aussi. Cette lumière est une horreur. » 9 Nos internautes ont du talentC. Kaster/AP/Sipa 3 Aux Etats-Unis, l’alcool, c’est de l’eau (pétillante) L’eau pétillante alcoolisée fait fureur outre-Atlantique, où les jeunes l’ont adoptée dans l’espoir qu’elle pèse moins sur leur ligne que la bière ou le vin. Les ventes ont augmenté de près de 200% sur le sol américain en un an, selon l’institut de recherches en marketing Nielsen. Ces boissons gazeuses contiennent de l’alcool à 5°, obtenu à partir de sucres fermentés ou de malt, et sont souvent aromatisées, avec des goûts allant de la cerise à la mangue. 4 Noir c’est noir, il y a toujours de l’espoir Grâce à une erreur, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point un matériau qui absorberait 99,995% de la lumière entrante. Il s’agirait ainsi du noir le plus profond jamais observé jusqu’à présent, rapporte le site Siècle digital. Le matériau ainsi créé est dix fois plus noir que tous les autres jusqu’ici. Une plume prête à s’envoler. 5 Cachez ces pectoraux qu’on ne saurait voir A Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), cet été, les passants ont pu croiser quelques hommes torse nu. Des pectoraux à l’air qui ont suscité des réclamations auprès de la mairie. Pour que cela ne se reproduise plus au cours des prochaines semaines, le maire a décidé de prendre un arrêté municipal, indique Centre Presse Aveyron, pour éviter de « perturber le bon ordre et la tranquillité publique ». 6 Saliba se met les fans d’Arsenal dans la poche Recruté cet été par Arsenal, mais prêté à son club formateur Saint- Etienne, William Saliba a profité de sa blessure aux adducteurs pour s’offrir une petite sortie anglaise. Dimanche, il a assisté au match des Gunners à Watford, qui n’ont pu faire mieux qu’un match nul (2-2), dans le parcage réservé aux supporters visiteurs. 5 Mardi 17 septembre 2019 dimanche le record du monde de la tarte tatin la plus grande et la plus lourde du monde ». Les deux villes avaient mis les petits plats dans les grands pour cette compétition. « Je suis déçu pour eux, mais Cossé-le-Vivien [Mayenne] a battu le record du monde de la plus grande tarte tatin [335 kg] », a annoncé Franck L’Houry, responsable de l’association des commerçants et des artisans cosséens, interrogé par France Bleu. A Lamotte-Beuvron, on avait réussi à faire une tarte tatin de seulement 308 kg. La plus grande tarte tatin au monde pèse 335 kg et vient de Mayenne. A. Dubois-Suisse Photo envoyée par Aurore Dubois-Suisse, via Instagram @ads_imaginarium Vous êtes doué pour la photographie ? Envoyez vos images à contribution@20minutes.fr ou postez-les sur Instagram avec le hashtag #nosinternautesontdutalent Vos photos ne seront destinées qu’à cette rubrique. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données  : https://www.20minutes.fr/politique-protection-donneespersonnelles D. Janin/AFP (illustration) Depuis quelques jours, une alerte se répand sur les réseaux sociaux. Une internaute avertissait dans un tweet (supprimé depuis)  : « Si vous recevez un colis avec des échantillons de crème ou de parfum par la poste, n’ouvrez pas. C’est du poison. Y a 7 personnes mortes [à côté de Metz] à cause de ça ! » Il s’agit en réalité d’une intox particulièrement durable, puisqu’elle est diffusée sur le Web depuis dix-huit ans, à cause du décès de cinq Américains provoqué par des courriers piégés à l’anthrax, un mois seulement après le 11-Septembre. Cette intox avait connu un regain de notoriété en 2010, à la faveur 7 Kanye West parle sans fard avec sa fille Kanye West et Kim Kardashian se sont brouillés à cause de leur aînée, North. La fille du couple a 6 ans, et le rappeur estime qu’il est trop tôt pour qu’elle se maquille. « Elle adore mettre du maquillage, mais son papa ne veut pas qu’elle en porte, a expliqué la maman à E ! News. Il en avait marre, donc il a changé les règles. Moi, je la laisse en porter, mettre un peu de rouge pour Noël, ou mettre une petite touche de quelque chose. » 8 Inca résolu par la justice péruvienne Un hôtel qui avait été bâti sur des ruines incas à Cuzco va être démoli, a ordonné la justice péruvienne. La construction de cet établissement de luxe avait provoqué la destruction de quatre murs incas, dans une zone protégée pour sa valeur archéologique, culturelle et historique. Non, des colis de parfum 10 n’ont pas tué sept personnes de sa diffusion sur Facebook et par SMS. Au point d’amener l’hôpital malaisien Gleneagles, pointé comme l’auteur du message originel, à publier un démenti. Contacté par 20 Minutes, l’hôpital de Mercy de Metz confirme n’avoir traité « aucun cas de ce genre. Personne n’a été empoisonné avec des crèmes à Metz. » Le Service d’information et de communication de la police indique aussi qu’aucun « signalement n’est remonté à ce sujet, aussi bien au niveau de la sécurité publique à Metz que de la police judiciaire ». Alexis Orsini 20 Minutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecrivez à fakeoff@20minutes.fr

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :