20 Minutes France n°3451 12 sep 2019
20 Minutes France n°3451 12 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3451 de 12 sep 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : ils ont conquis l'Amérique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Grand Paris La fusion des commissariats de l’hypercentre en marche Police En 2022, les 630 policiers travaillant dans les 1 er, 2e, 3 e et 4 e arrondissements seront regroupés sur un seul site Pour les habitants de l’hypercentre, le changement sera presque invisible. A compter du 23 septembre, il n’y aura plus qu’une seule circonscription de sécurité de proximité dans les 1 er, 2e, 3 e et 4 e arrondissements de la capitale. Concrètement, cela signifie que les 630 policiers affectés dans le centre de Paris seront regroupés à terme dans un seul commissariat, rue Perrée, dans les anciens locaux des douanes. Un bâtiment construit en 1912, et qui est en train d’être rénové. Il devrait être opérationnel en 2022. A sa tête, un commissaire général, Frédéri Cheyre. D’ici là, les commissariats de ces quatre arrondissements n’existeront plus. Du moins sur le papier. LaC. Follain/20 Minutes Le commissariat du 2 e sera le premier à fermer physiquement. préfecture de police conserve pour l’instant les locaux de ceux des 1er (place du Marché Saint-Honoré), 3 e (rue aux Ours) et 4 e (boulevard Bourdon) arrondissements. Les usagers pourront toujours se rendre dans ces « antennes » du futur commissariat central, pour déposer plainte, par exemple. Seul celui du 2 e arrondissement, rue du Croissant, fermera ses portes définitivement le 1er octobre. Une fois les travaux achevés rue Perrée, la préfecture de police envisage néanmoins de conserver deux points d’accueil du public dans le secteur. Mais pourquoi une telle réorganisation ? Une loi, des économies Déjà, parce qu’une loi votée en février 2017 prévoit la fusion de ces quatre arrondissements parisiens, avec un seul maire élu. Il était donc cohérent que la préfecture de police s’adapte à cette réforme en revoyant la carte de ses implantations dans le centre de Paris. Ensuite, cette nouvelle organisation devrait générer des économies grâce à la mutualisation de certains services, comme celui des ressources humaines. Enfin, elle doit permettre à la préfecture de police de déployer chaque jour davantage d’effectifs sur le terrain et d’augmenter le nombre de patrouilles sur la voie publique, notamment dans les secteurs touristiques ou du côté du forum des Halles. Thibaut Chevillard Photos non contractuelles Distributeur offi ciel Diva, Duvivier, Steiner... Canapé-lit TOPPER SOFA BED 1190 € Ecopart. 11 € incluse 2 Jeudi 12 septembre 2019 Du soutien pour les « décrocheurs de portraits » de Macron. Plus de 200 personnes se sont rassemblées mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris, avant le début de l’audience de huit militants et d’un vidéaste. Ils étaient jugés pour vol en réunion après avoir décroché des portraits d’Emmanuel Macron en février dans la capitale, et ce afin de « dénoncer l’inaction » climatique du chef de l’Etat. Premiers coups de pédale pour Véligo. La région a lancé mercredi Véligo, son offre de location de vélos électriques à 40 € par mois pour une durée de six mois non renouvelables, et ouverte à tous les Franciliens. Ces derniers sont responsables de leur deuxroues bleu  : ils peuvent le garer où ils le souhaitent, mais, en cas de vol, par exemple, il leur en coûtera 1 200 € . Rens.  : veligo-location.fr. Système Rapido Entièrement déhoussable Couchage 140 lattes de bois Matelas 17 cm HR 30 kg/m 3 Range-oreillers L173 x P91 x H90,pieds alu ou bois, présenté en tissu Calipso 24 (54% PL 46% PP), fabriqué à la main en Italie,nombreux coloris au choix, 2 coussins déco assortis. Prix hors livraison. Paris 12 e 7J/7 54 cours de Vincennes, 01 40 21 87 53, M° Nation Paris 15 e 7J/7 63 rue de la Convention, 01 45 77 80 40, M° Javel ou Boucicaut Canapés fi xes, literie, armoires lits, dressings, gain de place, mobilier contemporain  : toutes nos adresses sur www.topper.fr S. de Sakutin/AFP
Grand Paris Pollution de l’air Pour le spécialiste Nicolas Meilhan, les émissions d’oxydes d’azote peuvent être réduites La bataille antipollution menée, notamment, par la Mairie de Paris est loin d’être terminée. Selon une étude inédite* de l’ICCT, association environnementale à l’origine du Dieselgate, les émissions polluantes aux oxydes d’azote (NO x) des voitures diesel qui circulent dans la capitale – les modèles les plus récents y compris – sont au-dessus des normes européennes en vigueur. Nicolas Meilhan, conseiller scientifique au sein de France Stratégie, revient sur les résultats de cette étude et les enseignements qu’il faudrait en tirer. Avez-vous été surpris par les conclusions de l’ICCT ? C’est une confirmation de ce que l’on savait déjà  : les véhicules récents génèrent encore des émissions de dioxydes d’azote (NO 2) très élevées et très au-dessus des normes, en conditions de conduite réelle. Cela confirme aussi que le système Crit’air n’est pas adapté et doit être modifié et amélioré. Le rapport démontre également que les voitures diesel Euro 5 et 6 [mis en service entre le 1er janvier 2011 et le 1er janvier 2015, et après le 1er septembre 2015] ont des performances environnementales similaires à celles des voitures essence en ce qui concerne les particules. Donc, la dépollution de ces véhicules via les filtres à particules est efficace. Le problème, c’est qu’on compte en France entre 15 et 20 millions de véhicules non équipés de filtres à particules, on devrait les équiper. Cela signifie-t-il que la circulation différenciée, en vigueur à Paris lors de pics de pollution, n’est pas si efficace ? Cela veut dire que l’on n’a pas encore trouvé le moyen de faire réduire les taux d’émissions. La maire de Paris, Anne Hidalgo [PS], a mis en place une 3 Jeudi 12 septembre 2019 « L’électrique est un bon compromis » Un vendredi noir bien corsé Transports Vendredi, à l’appel des syndicats des personnels (Unsa, CGT, FO, CFE-CGC et SUD), une grève pour protester contre la réforme des retraites est prévue sur l’essentiel du réseau de la RATP. Un bus sur trois sera en circulation. Il est prévu « en moyenne » un tram sur deux sur les lignes 3b et 5, un tram sur trois « en heures de pointe » sur les lignes 1, 2, 3a, 6, 7 et 8. Côté ferroviaire  : aucun train ne circulera en heures creuses sur les RER A et B. Plus en détail, un train sur trois sera affrété en heures de pointe sur la A, un sur cinq sur la B. Sur cette dernière, l’interconnexion sera interrompue à la gare du Nord. Pour ce qui est du métro, dix lignes seront interrompues (2, 3, 3bis, 5, 6, 7bis, 10, 11, 12 et 13). Sur les lignes 4, 7, 8 et 9 du métro, le trafic avec vous M. Fourmy/Sipa selon une étude récente, les deux-roues polluent davantage que les voitures. sera très fortement perturbé avec lignes et stations partiellement ouvertes, uniquement en heures de pointe. Pour pallier les difficultés, la RATP financera « trente minutes gratuites à ses clients qui utiliseront les scooters » de Cityscoot. Les passagers de la start-up de covoiturage Klaxit bénéficieront de « la gratuité des voyages [départ et arrivée en Ile-de-France] ». Les conducteurs toucheront une rémunération minimum garantie (4 € ). La régie offrira aussi « -50% sur le stationnement dans les parkings à Paris et en Ile-de-France [24 h max] » des utilisateurs de Zenpark. Sur la plateforme de VTC Kapten, un code de réduction de 20% sera disponible. Et deux trajets de quinze minutes seront offerts aux adeptes des vélos et trottinettes Jump. S.A. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE politique volontariste pour lutter contre la pollution (…), mais doit aller encore plus loin et encore plus vite. Ce rapport démontre aussi que, en moyenne, le niveau de pollution des deux-roues et trois-roues motorisés est plus élevé que celui des véhicules particuliers… Ce n’est pas non plus une surprise. Les normes antipollution mettent plus de temps à être appliquées pour les deux-roues que pour les voitures particulières. Encourager les pilotes à passer à l’électrique est-il une solution ? Le scooter électrique peut être une solution intéressante. Mais la contrainte du véhicule électrique, aussi bien les voitures que les deux-roues, c’est de pouvoir le charger sur une prise électrique. Un très bon compromis, c’est le vélo électrique. Il permet une vitesse moyenne en ville plus élevée que les scooters et les voitures. Mais tout cela à condition d’avoir les infrastructures réservées à son usage, de réduire la vitesse de circulation des voitures et ainsi d’inciter les gens à prendre leur vélo. Propos recueillis par Sélène Agapé * Elle a été réalisée entre le 18 juin et le 16 juillet 2018, et dévoilée mardi. DEMAIN matin après-midi matin après-midi 16 °C 24 °C 17 °C 24 °C L’été revient, et ça fait du bien Les nuages occupent encore du terrain sur les régions du tiers nord du pays. Le temps reste bien ensoleillé sur les deux tiers sud, avec des températures qui continuent de progresser.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :