20 Minutes France n°3449 9 sep 2019
20 Minutes France n°3449 9 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3449 de 9 sep 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : à l'aide !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ActuALité La classe à part des enfants de profs Education Mieux armés face au système scolaire, connaisseurs des codes, ces élèves sont régulièrement parmi les meilleurs Programmés pour réussir ? Près de la moitié des étudiants de l’ENA ont au moins un parent enseignant, et les enfants de profs sont moins nombreux à redoubler en primaire que leurs camarades, comme le relaie l’ouvrage Pourquoi les enfants de profs réussissent mieux (éd. Les Arènes), de Guillemette Faure et Louise Tourret, paru lors de cette rentrée. « Dans ces familles, les parents cherchent à ce que l’école soit un plaisir et le font d’autant plus facilement qu’ils en ont de bons souvenirs », soulignent les autrices. « Mes parents m’ont inculqué l’importance du travail à l’école pour pouvoir m’autoriser, par la suite, un choix de vie », raconte ainsi Lucie, fille d’enseignants qui a répondu à notre appel à témoins sur le sujet. Et les enfants qui entendent parler de la vie professionnelle de leurs parents comprennent mieux les contraintes de leurs propres enseignants, car ils « voient l’humain derrière le prof », expliquent les autrices. Une considération pour l’institution scolaire qui passe aussi par un meilleur respect des horaires de cours, davantage de précautions vis-à-vis du matériel scolaire, une présentation soignée des devoirs… Ce savoir-être leur permet d’avoir des relations plutôt harmonieuses avec le corps enseignant. L’enseignement de l’autonomie Ces enfants bénéficient également d’un suivi attentif à la maison, puisque les parents profs sont davantage présents chez eux que ceux qui exercent dans le privé. Mais selon Guillemette Faure et Louise Tourret, ils apprennent surtout à leurs enfants à être autonomes dans leur travail. C’est ce qu’a CONCERTÉVÉNEMENT SALLE PLEYEL SAM. 5 OCTOBRE 2019 M. Allili/Sipa vécu Alice avec son père  : « Sa technique, c’était  : « T’as une question, tu viens me voir. » Mais il ne restait pas à côté de moi en me regardant faire mes devoirs. » Cette plus grande disponibilité des parents profs leur permet aussi de davantage muscler les compétences de leur progéniture au quotidien. En multipliant les occasions d’apprendre sans en avoir l’air, via un exercice de calcul mental, une incitation à argumenter ses positions ou à chercher la définition d’un mot inconnu. « La curiosité se transmet toute la journée », résument Guillemette Faure et Louise Tourret. Delphine Bancaud Robert Maurel Pleins Feux Organisation présente 4 Lundi 9 septembre 2019 Guillemette Faure et Louise tourret ont écrit un ouvrage éclairant sur le sujet. Les bonnes filières Les enseignants excellent dans l’art d’orienter leurs enfants vers les meilleures classes. Dans l’ouvrage de Guillemette Faure et Louise Tourret, on apprend que 22% des enfants de profs prennent allemand en première langue. Ils sont surreprésentés dans les classes bilangues ou européennes. « Les parents profs ont le réflexe de démarrer par ce qui est le plus difficile ou ce qui s’apprend difficilement par imprégnation », soulignent les autrices.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :