20 Minutes France n°3448 6 sep 2019
20 Minutes France n°3448 6 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3448 de 6 sep 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : le réveil des trains de nuit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Grand Paris Un plein wagon de critiques Gare du Nord Le site doit être profondément transformé en vue des Jeux de 2024 Le futur visage de la gare du Nord aiguise la curiosité… et les critiques. La première gare d’Europe, qui accueille 700 000 voyageurs par jour, doit être métamorphosée à l’horizon 2023- 2024 pour les Jeux olympiques d’été de Paris. Auchan et SNCF Gares & Connexions se sont réunis pour mener à bien un projet visant à tripler la surface de l’édifice afin de répondre à la hausse du trafic et aux exigences de développement durable. Davantage de commerces Ainsi, une nouvelle aile verra le jour avec un terminal de départs séparé des arrivées. Des espaces culturels (salles de concerts, d’exposition) et des espaces verts seront construits, et les espaces de services, de commerces et de restauration multipliés. La gare du Nord compte à ce jour 35 boutiques. Les détracteurs de ce projet titanesque ont rappelé dans un premier temps Henrike Stahl Superstrock/Sipa L’énergie est notre avenir, économisons-la ! L’actuelle gare du nord. que la gare est un monument historique de Paris. Sauf que le lieu n’est pas classé – seulement inscrit – et peut donc être modifié. Dans une tribune parue dans Le Monde mardi, 19 grands noms de l’architecture et de l’urbanisme, dont Jean Nouvel et Roland Castro, ont également jugé insupportable d’obliger les milliers de voyageurs et visiteurs de la gare à « traverser des espaces commerciaux », comme sur le modèle des Respect des délais La nouvelle gare sera-t-elle prête pour les Jeux de 2024 ? Bien que l’octroi d’un permis de construire ait été bloqué cet été, SNCF Gares & Connexions affirme que les engagements seront tenus. aéroports. « Cela veut dire  : plus de distance à parcourir, des temps d’accès nettement augmentés. Indécent. » Et les usagers ne sont pas en reste. « C’est du gaspillage, balance Albert, un retraité en partance pour Lille. La SNCF ferait mieux de mettre de l’argent pour réparer cette gare qui s’écroule en miettes et nettoyer les trains sales. » Plus mesurée, son épouse, Hortense, estime que le projet pourra redonner « plus de vie à la gare » et « qu’on pourra attendre en faisant du shopping ». Claude Solard, directeur général de SNCF Gares & Connexions, a, de son côté, assuré dans Le Monde qu’il est possible de concilier les besoins des voyageurs et une place importante accordée aux magasins. Sélène AgapéC. Saidi/Sipa Vous aussi, devenez un super héros ! FORUM RECRUTEMENT vendredi 13 septembre 2019 4 Vendredi 6 septembre 2019 Arrêté antipesticides à Nanterre. Bien que désavoué par la justice, le maire de Langouët (Morbihan) a fait des émules avec son arrêté antipesticides. Jeudi, le maire de Nanterre, Patrick Jarry, a interdit l’utilisation de produits à base de glyphosate sur le territoire de la commune. Un acte pour « protéger la population » et « obtenir du gouvernement une interdiction totale de ces produits ». Plainte contre la décharge sauvage. L’association Rives de Seine nature environnement (RSNE) va attaquer l’Etat en justice pour « carence fautive » sur le dossier de la « mer de déchets », une vaste décharge sauvage située sur les communes de Carrières-sous- Poissy, Triel-sur-Seine et Chanteloup-les-Vignes (Yvelines). ENEDIS RECRUTE EN ILEDEFRANCE Profils BAC +2/3 domaine technique en CDI Venez rencontrer nos recruteurs au Showroom Enedis Grenelle de 9h à 18h. Pour vous inscrire et en savoir plus  : dir2s-recrutement-idf@enedis.fr Retrouvez-nous sur Internet enedis.fr enedis.officiel @enedis enedis.officiel
Grand Paris Justice Dans la nuit de dimanche à lundi, un pochoir de Banksy a été dérobé à Paris Il était apparu au début de l’été 2018 sur un panneau de signalisation du parking du musée Georges-Pompidou à Paris (4 e). Dans la nuit de dimanche à lundi, une œuvre au pochoir du street artist britannique Banksy représentant un rat masqué portant un cutter a été dérobée. Selon les premiers éléments de l’enquête, confiée au 1er district de la police judiciaire parisienne, les voleurs ont découpé le panneau de métal, situé à trois mètres de hauteur, avec une scie. En juillet 2018 déjà, le vol de cette œuvre avait été évité de justesse par des agents de la Ville qui avaient mis en fuite les malfaiteurs. « Les vols sont assez fréquents, assure Cédric Naïmi, auteur d’Etat des lieux du graffiti et du street art. Certaines œuvres sont dérobées par des amateurs pour leur jouissance personnelle, d’autres sont revendues au marché noir. » Comment protéger ces œuvres qui sont, par définition, dans l’espace public et souvent apposées illégalement sur les murs de la capitale ? Le Centre Pompidou a déjà fait part de son intention de porter plainte pour « dégradation », mais pas pour vol. « Le panneau sur lequel était l’œuvre nous appartenait, mais pas l’œuvre en ellemême », explique-t-on à la direction du centre d’art moderne. La principale difficulté vient du flou juridique qui entoure ces peintures, pochoirs ou mosaïques. « L’œuvre d’art en elle-même, c’est-à-dire l’objet concret, appartient au propriétaire du mur », explique M e Jean Aittouares, avocat spécialiste des œuvres d’art. Et ce, que l’œuvre ait été commandée ou non, le caractère illégal d’un graffiti n’ayant rien à voir avec la notion de 5 Vendredi 6 septembre 2019 Le vol de street art laisse un grand vide L’œuvre est au propriétaire du mur. L’idée, elle, appartient à l’artiste. L’agenda du week-end 16 h-20 h VENDREDI Graff en live Le street artist Belin réalise une fresque de plus de 100 m² dans le 17 e où il rend hommage à des femmes des 20 e et xxi e siècles, notamment Françoise Sagan, Françoise Giroud, Marceline Loridan-Ivens et Nadia Murad. Commencée lundi, l’œuvre doit être terminée dimanche. Elle restera visible plusieurs semaines. Gratuit. 90, av. des Ternes. M° Porte-Maillot. 20 h-22 h VENDREDI Afterwork vinyle Un DJ set pour débuter le week-end avec l’afterwork Vinyl Lovers au Point éphémère. Pas d’ostracisme  : toutes Pour figurer dans l’agenda, écrire à paris@20minutes.fr avec vous K. Wakasugi/AP/Sipa Le panneau de métal portant le rat dessiné par Banksy a été découpé. les musiques – deep house de Chicago, acid rock de Manchester ou hip-hop new-yorkais – tourneront sur les platines. Il sera même possible d’intervenir sur la playlist. Gratuit. 200, quai de Valmy. M° Jaurès. 11 h-19 h SAMEDI Les photos de Roger Ballen La halle Saint-Pierre (18 e) accueille l’exposition « Le monde selon Roger Ballen ». Le photographe a collaboré avec les rappeurs sud-africains Die Antwoord et utilise depuis peu dessins, peintures ou collages pour créer des installations élaborées. 9 € , tarif réduit 7 € . 2, rue Ronsard. M° Anvers ou Abbesses. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE M. Bureau/AFP Déjà au Bataclan Ce n’est pas la première fois qu’un pochoir de Banksy est volé dans la capitale. En janvier, son hommage aux victimes des attentats du 13-Novembre a été dérobé sur la porte du Bataclan. propriété. En revanche, l’artiste reste propriétaire de son idée et des droits associés à son œuvre. Les plaintes d’artiste sont toutefois particulièrement rares. « Ce n’est pas vraiment dans la culture du street art », note Cédric Naïmi. Lorsqu’on fait de l’espace public son terrain de jeu, on accepte les risques que son œuvre puisse être détériorée, recouverte ou volée. Et pour certains artistes – Banksy en tête –, pas question de lever son anonymat pour ça. En 2013, pourtant, l’artiste Invader avait porté plainte contre deux hommes surpris en train de desceller une de ses mosaïques. Ils avaient été relaxés, le tribunal estimant qu’il « n’est nullement établi que les prévenus avaient une quelconque intention de diffuser cette œuvre ». Caroline Politi DEMAIN matin après-midi matin après-midi 7 °C 22 °C 14 °C 20 °C A la fraîche sous un beau soleil Comme dirait Mylène Farmer, c’est une belle journée. Le soleil est généreux, et ce même si des nuages arrivent l’après-midi sur les côtes de la Manche. Les températures sont légèrement inférieures aux normales de saison.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :