20 Minutes France n°3448 6 sep 2019
20 Minutes France n°3448 6 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3448 de 6 sep 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : le réveil des trains de nuit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Rede Globo Week-end Télévision Ces feuilletons sont plébiscités en replay, en particulier par les ultramarins « Rubi », « Marimar », « Avenida Brasil », « Fatmagül » … Peu connues dans l’Hexagone, ces telenovelas sont gravées dans la mémoire de nombreux téléspectateurs en outre-mer, en Amérique latine, aux Etats-Unis et dans les Caraïbes. En France, France O et le réseau La Première (Outre-mer, La 1ère) se sont placés les premiers sur le segment de ces séries nées en Amérique du Sud dans les années La cinquième et dernière saison a commencé jeudi sur Téva.L. Rose/The CW 1950. En septembre 2017 s’est lancée Novelas TV, une chaîne spécialisée. Avec cet arrivant, les fans pourront se consoler de la suppression de France O prévue d’ici à 2020 au profit d’un « grand portail ultramarin » sur le Web. Paradoxalement, les telenovelas peinent à séduire en métropole, malgré les cartons d’audience. Eliane Wolff, chercheuse à l’université de La Réunion, explique dans une étude en 2007 que le public de La Réunion se retrouve dans les thèmes récurrents « autour des questions identitaires, des rapports particuliers à l’espace et au temps, et des liens au sein du groupe familial ». Les populations ultramarines « s’y reconnaissent plus que dans « Plus belle la vie » et « Demain nous appartient » » aussi par rapport au climat et au « Jane the Virgin », la série qui fait encore mieux Il y a des séries comme ça, qui ne paient pas de mine, que beaucoup adorent mais que l’on fait passer pour des plaisirs coupables. Alors que « Jane the Virgin » s’est terminée cet été aux Etats-Unis et que sa cinquième et dernière saison a commencé jeudi soir sur Téva, il est temps de commencer, ou de continuer, sa réhabilitation – déjà à l’œuvre outre-Atlantique, mais trop peu chez nous. Alors oui, « Jane The Virgin » se présente comme une telenovela, avec son héroïne (incarnée par Gina Rodriguez) pieuse et vierge inséminée par accident par le sperme d’un ancien crush de jeunesse. Elle est même décor des séries, analyse James Labbé, directeur délégué à la programmation et aux programmes outre-mer La 1ère. Par ailleurs, « le terme telenovela souffre d’une image un peu désuète mais il est galvaudé, car on est loin de « Santa Barbara » », juge Clémentine Tugendhat, directrice des chaînes thématiques chez Canal+ International et de Novelas TV. Un constat partagé l’adaptation d’une vraie telenovela vénézuélienne. Mais rien que le fait d’écrire son pitch paraît anachronique aujourd’hui, tant la série s’est vite révélée autre chose, bien plus. Le triangle amoureux entre Jane, Michael et Raphael, l’un des meilleurs de l’histoire de la télévision, n’est ainsi jamais traité de manière artificielle mais toujours avec réalisme et profondeur. C’est pourquoi les fans se déchirent encore entre #TeamMichael et #TeamRaphael, alors que la série ne fait pas de mystère qu’elle est… #TeamJane. Ou encore #TeamVillanueva, du nom que portent trois générations de femmes  : 18 Vendredi 6 septembre 2019 La série brésilienne « Avenida Brasil » est proposée en France sur 6Play, la plateforme de replay de M6. Oh la la, la remontada de la telenovela ! « Le terme telenovela souffre d’une image désuète, mais on est loin de « Santa Barbara ». » Clémentine Tugendhat, directrice de Novelas TV par James Labbé  : « Les telenovelas ont mauvaise réputation depuis longtemps. C’est injustifié aujourd’hui, car les sociétés de production mettent les moyens aujourd’hui. » Le replay est plébiscité par TF1 et M6, qui propose depuis plusieurs années des séries comme la brésilienne « Avenida Brasil » ou la mexicaine « Passion et Pouvoir » sur 6Play. « Les séries du monde constituent notre meilleure audience en replay », confirme James Labbé. La 1ère révèle d’ailleurs que France O a « l’ambition de proposer dans son futur portail numérique des séries du monde et des fictions » produites localement, comme « Cut ! » à La Réunion et, prochainement, « OPJ » en Nouvelle- Calédonie. Sélène Agapé Jane, sa mère Xiomara, et sa grandmère Alba. Elles sont l’histoire d’amour de « Jane the Virgin ». A travers elles, la série raconte un bout d’histoire de l’Amérique, de la femme. Quelles que soient les aventures sentimentales ou telenovalesques qu’elles vivent, le téléspectateur les retrouve pour une leçon de bienveillance, de communication, de tolérance, d’inclusivité et donc d’humanité. « Jane the Virgin » s’est ainsi imposée, mine de rien, comme un commentaire politique et social de l’actualité, à l’instar – mais en plus subtil –, de « Grey’s Anatomy », « The Bold Type » ou « Au fil des jours ». Vincent Julé



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :