20 Minutes France n°3448 6 sep 2019
20 Minutes France n°3448 6 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3448 de 6 sep 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : le réveil des trains de nuit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ActuAlité « Les habitudes de vie créent des écarts entre les enfants » Inégalités Le sociologue Bernard Lahire recommande une scolarisation encore plus précoce Dans Enfances de classe (Seuil), récemment sorti en librairie, 17 chercheurs ont mené une enquête entre 2014 et 2018 auprès de 35 enfants âgés de 5 à 6 ans issus de différentes classes sociales. Le constat est sans appel  : les inégalités s’instaurent dès la maternelle et infiltrent toutes les strates de la vie d’un enfant. Le sociologue Bernard Lahire, qui a dirigé l’ouvrage, revient sur ces inégalités. Votre enquête souligne le poids des inégalités matérielles entre les très jeunes enfants. A quel point leurs conditions de vie ont-elles une telle influence sur la scolarité ? Dès le début de leur vie, les habitudes de vie et les codes culturels créent des écarts entre les enfants. Les inégalités matérielles, en termes de logement, d’alimentation, d’accès à la santé et aux loisirs, ont, en effet, un impact indirect sur leur scolarité. Dormir dans un foyer Sonacotra bruyant, par exemple, génère de la fatigue et met l’enfant dans de mauvaises conditions pour aller à l’école. Il n’est pas le mieux disposé pour être calme, attentif, concentré. Et le fait de ne pas disposer d’une chambre pour lire et jouer a un réel impact sur l’épanouissement de l’enfant. La nature des jeux, les voyages, les livres semblent aussi déterminer le dispositif est déjà utilisé par les forces de l’ordre. G. Michel/Sipa (illustration) J. Demarthon/AFP (illustration) les écarts créés dès la petite enfance ne sont pas tous rattrapables le capital culturel des enfants. N’est-ce pas rattrapable plus tard ? Certains arrivent à rattraper une partie de ce capital culturel. On les appelle les « transfuges de classe », car ils réussissent à sortir de leur milieu pour accéder aux classes moyennes ou plus rarement aux classes supérieures. Mais ils ne pourront pas rattraper toutes les interactions familiales qu’ils n’ont pas faites dans la très petite enfance. Votre constat paraît très pessimiste, mais les mesures du gouvernement (la scolarité obligatoire pour les moins de 3 ans, le dédoublement des CP et CE1) vont-elles dans le bon sens ? Ça va dans le bon sens, mais c’est très insuffisant. Car 98% des enfants sont déjà scolarisés à 3 ans. La vraie ambition Des caméras-piétons testées pour faire reculer les agressions Sapeurs-pompiers Un an après le meurtre d’un sapeur-pompier poignardé par un déséquilibré dans le Val-de-Marne, le ministère de l’Intérieur a lancé jeudi l’expérimentation de caméras-piétons pour les soldats du feu. Ce dispositif, déjà utilisé en police et en gendarmerie, est l’une des mesures phares d’un plan gouvernemental pour réduire les violences à l’encontre des hommes du feu. Selon la Place Beauvau, cinq agressions par jour ont été recensées depuis le début de l’année et, d’après l’Observatoire de la délinquance et des réponses pénales, serait de scolariser 70% des enfants à 2 ans. Or, la scolarité à cet âge a régressé ces dernières années, alors que toutes les études internationales montrent que plus la scolarité maternelle est précoce, plus les enfants des milieux populaires en bénéficient et rentrent tôt dans le « métier » d’élève. Comment lutter mieux encore contre les inégalités précoces ? Lutter contre le chômage, mieux répartir les richesses, lutter contre le mal-logement, rendre plus accessibles les activités culturelles contribuerait à une politique de démocratisation scolaire. Cela coûterait évidemment cher aux finances publiques, mais c’est un choix de société. Propos recueillis par Delphine Bancaud le taux d’agressions déclarées a augmenté de 213% entre 2008 et 2017. Le plan prévoit ainsi un « renforcement » des membres des forces de l’ordre lors des interventions dans des secteurs sensibles, le dépôt de plainte systématique, une protection fonctionnelle adaptée… Testées jusqu’en 2022, les caméras-piétons seront d’abord déployées au sein de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris et dans le Val-d’Oise. Le FA/SPP- Pats, premier syndicat de pompiers professionnels, estime, lui, qu’elles seront « mal comprises lors des interventions en zones sensibles ». 10 Vendredi 6 septembre 2019 Un nouveau vote sur les élections anticipées lundi Brexit Ça ne va pas mieux outre- Manche. Un nouveau vote sur la tenue de législatives anticipées au Royaume- Uni se tiendra lundi à la Chambre des communes, a annoncé jeudi le gouvernement, afin de tenter de résoudre la crise politique sur le Brexit. Cette annonce intervient au lendemain du rejet d’une motion du gouvernement du Premier ministre, Boris Johnson, appelant à des élections anticipées le 15 octobre. Elle a échoué faute d’avoir recueilli les votes des deux tiers des députés. Mercredi, les députés ont adopté une loi imposant à Boris Johnson de demander à l’UE un nouveau report de trois mois du Brexit, prévu le 31 octobre, si aucun accord n’est conclu d’ici au 19 octobre. Ce texte, actuellement examiné par la Chambre des lords, devrait entrer en vigueur d’ici à lundi. Enfin, en plus des défaites cinglantes au Parlement, Boris Johnson a appris que son frère Jo, qui avait voté pour le maintien dans l’UE en 2016, quittait le gouvernement, affirmant placer « l’intérêt national » avant la « loyauté familiale ». Des incendies touchent l’ouest, le centre et le sud de la France. Un nouvel incendie s’est déclaré jeudi en Ardèche, alors que plusieurs feux ont ravagé des centaines d’hectares entre mercredi et jeudi dans plusieurs départements français touchés par la sécheresse, après un été caniculaire. Trente millions pour assainir l’air des ports méditerranéens. Jeudi, dans la cité phocéenne, un plan de 30 millions d’euros a été présenté. Il est destiné à réduire la pollution de l’air à Marseille, Nice et Toulon en électrifiant ferrys et navires de croisière lors de leurs escales. Enquête après le décès d’un patient d’un hôpital marseillais. L’enquête ouverte après la découverte du corps décomposé d’un septuagénaire dans une unité désaffectée de l’hôpital de la Conception, à Marseille, où il avait disparu quinze jours auparavant, est conduite sous le chef d’homicide involontaire, a déclaré jeudi le procureur de Marseille.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :